70 ans en faveur des enfants les plus vulnérables

70 ans de l'UNICEFL’UNICEF célèbre 70 ans de travail inlassable en faveur des enfants les plus vulnérables du monde. La plus grande organisation mondiale dédiée aux enfants a été fondée le 11 décembre 1946 pour venir en aide et donner de l’espoir aux enfants en détresse au lendemain de la Seconde Guerre mondiale.

Une organisation dédiée aux enfants dans le monde

À l’occasion de son 70ème anniversaire, l’UNICEF célèbre les réels progrès accomplis pour les enfants de la planète, tout en renouvelant son appel à aider les millions d’enfants dont la vie et l’avenir sont menacés par un conflit, une crise, la pauvreté, l’inégalité et la discrimination.

« L’UNICEF a été fondé après la Seconde Guerre mondiale pour venir en aide et donner de l’espoir à tous les enfants en danger ou en détresse, sans tenir compte d’où ils vivaient ou du rôle que leur pays avait joué pendant la guerre. Notre mission est tout aussi pressante et universelle aujourd’hui », a déclaré Anthony Lake, Directeur général de l’UNICEF. « Face aux immenses besoins de tant d’enfants aux quatre coins de la planète, nous renouvelons notre engagement à obtenir des résultats pour chaque enfant. »

L’UNICEF a été créé par l’Assemblée générale des Nations Unies pour venir en aide aux enfants de l’Europe d’après-guerre, de la Chine et du Moyen-Orient. Entièrement financé par les contributions volontaires de gouvernements, de la société civile, du secteur privé et de citoyens engagés, il a rapidement élargi sa portée et, dès 1955, œuvrait pour les enfants de plus de 90 pays.

Aujourd’hui, l’UNICEF est la plus grande organisation dédiée aux enfants dans le monde. De concert avec ses partenaires, il œuvre dans 190 pays et territoires grâce aux efforts conjugués de quelque 13 000 employés nationaux et internationaux.

Le travail inlassable de l’UNICEF dans les régions les plus difficiles au monde a rendu possibles des progrès remarquables pour les enfants au cours des dernières décennies. Le nombre d’enfants mourant avant l’âge de 5 ans a été réduit de plus de la moitié en 25 ans. Des centaines de millions de jeunes sont sortis de la pauvreté. Le taux de non-scolarisation parmi les enfants en âge d’aller à l’école primaire a baissé de plus de 40 % depuis 1990.

  • Dans les années 1940, l’UNICEF a fourni une aide nutritionnelle d’urgence, notamment sous forme de lait, aux enfants d’une Europe dévastée par la guerre. En 2015, l’organisme et ses partenaires ont traité 2,9 millions d’enfants atteints de malnutrition aiguë sévère dans le monde.
  • Dans les années 1950, l’UNICEF a mené ses premières campagnes de vaccination contre la tuberculose et le pian. En 2015, l’organisme a distribué 2,8 milliards de vaccins et a contribué, avec ses partenaires, à la protection de 45 % des enfants de moins de 5 ans contre des maladies mortelles partout dans le monde.
  • En 1953, l’UNICEF a lancé ses premiers programmes dans le domaine de l’eau, de l’assainissement et de l’hygiène. Entre 1990 et 2015, 2,6 milliards de personnes ont eu accès à des sources d’eau potable améliorées et 2,1 milliards ont pu utiliser des installations sanitaires améliorées.
  • En 1961, l’UNICEF a ajouté l’éducation à son éventail de programmes. En 2015, l’UNICEF et ses partenaires ont aidé 7,5 millions d’enfants âgés de 3 à 18 ans à accéder à une éducation de base, formelle ou non formelle.
  • En 1989, l’Assemblée générale des Nations Unies a adopté la Convention relative aux droits de l’enfant, qui spécifie que tous les enfants doivent être enregistrés dès la naissance pour établir leur identité juridique et assurer le respect de leurs droits. En 2015, l’UNICEF a contribué à l’enregistrement de plus de 9,7 millions de naissances dans 54 pays.
  • En 1998, l’UNICEF a fondé, en collaboration avec d’autres organismes, le partenariat Faire reculer le paludisme (Roll Back Malaria) afin de contribuer au traitement de la malaria et à la recherche dans ce domaine et de renforcer les mesures de prévention, telles que la distribution de moustiquaires imprégnées d’insecticide de longue durée. En 2015, l’UNICEF en a fourni 22,3 millions pour protéger les enfants et leurs familles dans 30 pays.
  • Depuis sa fondation, l’UNICEF a répondu à des milliers d’urgences humanitaires affectant les enfants. En 2015, l’UNICEF et ses partenaires ont vacciné 11,3 millions d’enfants contre la rougeole dans des pays en crise, permis à 4 millions d’enfants en situation d’urgence d’obtenir une éducation de base formelle ou non formelle, et fourni un appui psychosocial à 2 millions d’enfants aux prises avec des conflits ou des catastrophes naturelles.

Malgré ces progrès impressionnants, des millions d’enfants sont toujours laissés pour compte parce qu’ils sont pauvres ou difficiles à atteindre, mais aussi à cause de leur sexe, race, religion, groupe ethnique ou handicap. Près de 250 millions d’enfants grandissent dans un pays en conflit et quelque 50 millions ont été déracinés.

« La vision de l’UNICEF pour les 70 ans à venir consiste en un monde dans lequel son travail est superflu, un monde où chaque enfant est en bonne santé, en sécurité, instruit, soigné et protégé… et où tous les enfants atteignent leur plein potentiel », a ajouté Anthony Lake. « C’est ainsi que nous devons agir, si nous voulons assurer un avenir meilleur à tous. »

L’UNICEF en République Démocratique du Congo

L’UNICEF est actif en République Démocratique du Congo (RDC) depuis 1963. L’actuel programme de coopération de l’UNICEF en RDC compte parmi les programmes de l’UNICEF les plus importants au monde. L’UNICEF est aujourd’hui présent avec des programmes de développement et d’aide humanitaire et de transition à travers le pays tout entier, qu’il développe en collaboration avec le Gouvernement et ses partenaires non-gouvernementaux à partir de treize bureaux répartis dans le pays.

La Convention relative aux Droits de l’Enfant a été ratifiée par la République Démocratique du Congo le 27 septembre 1990.  Ainsi la RDC s’est engagée à assurer aux enfants vivant dans le pays la réalisation progressive et effective de leurs droits sur la base de l’égalité des chances. En réaffirmant son adhésion et son attachement à cette Convention dans le Préambule de sa Constitution, la RDC a placé le bien-être de l’enfant au centre de son droit fondamental, lequel reconnait comme enfant toute personne, sans distinction de sexe, qui n’a pas encore atteint 18 ans révolus.

  • En 2016, plus de 50 000 enfants souffrant de malnutrition aiguë sévère ont été traités grâce à l’appui de l’UNICEF et de ses partenaires
  • Plus de 215 000 enfants ont été vaccinés durant les épidémies déclarées de rougeole en 2016. L’UNICEF et ses partenaires ont vaccinés environ 19 millions d’enfants de moins de 5 ans pendant les trois rounds polio en 2016
  • Depuis 2013, grâce au programme Village et Ecole Assainis, quatre millions de personnes en zone rural et péri urbaine en RDC ont accès à l’eau et a l’assainissement.
  • En 2015, l’UNICEF et ses partenaires ont distribués plus de 17 millions de fournitures scolaire pour la rentrée scolaire.
  • En 2015, plus de 800.000 enfants ont été enregistrés à l’état civil.
  • L’UNICEF et ses partenaires, 3,2 millions de personnes ont reçu des moustiquaires imprégnées d’insecticides dans les ménages au Sud-Ubangui.
  • En 2015, l’UNICEF et ses partenaires ont apporté une l’assistance humanitaire à 2,1 millions de personnes  via le programme Réponse Rapide aux Mouvements de Population.

Découvrez notre engagement en images

Pour plus d’informations, veuillez contacter :

Georgina Thompson, UNICEF New York, tél. +1 917 238 1559, [email protected]

Melanie Sharpe, UNICEF New York, tél. +1 917-251-7670, [email protected]

Yves Willemot, UNICEF DRC, +243 81 88 46 746, [email protected]

Photo: UNICEF RDC 2013 Morton

The following two tabs change content below.

Yves Willemot

Yves Willemot est le chef de l’Équipe InfoCom de l’UNICEF RDC. Plus que tout, ce qui est important pour lui c'est d'être "tous ensemble pour les enfants".

Yves Willemot is Head of the UNICEF DRC InfoCom Team. More than anything, he believes that the most important is to "be together for the children".

Laisser un commentaire