Blanc Ebene

Blanc Ebene

Selembao, Kinshasa, Congo, RDC.

Commentaire de la photographe, Patricia Willocq

Ce matin là, je me suis réveillée de bonne heure pour rendre visite à Merveille et son bébé, Basunga. Je l’avais rencontrée par hasard dans la rue, quelques jours auparavant et elle m’avait fièrement présenté Basunga et insisté pour que je prenne sa famille en photo en me disant “Tu sais, je suis la seule albinos en RDC à avoir donné vie à un enfant albinos. Toutes les autres femmes, elles, ont des enfants noirs même si elles sont albinos“.

Sa fierté et son enthousiasme m’ont fait sourire et, une semaine plus tard, nous nous retrouvions sur les flancs d’une des collines de la commune de Selembao dans sa maison en terre cuite.

Quand je suis arrivée, la grand-mère de Basunga l’endormait. Nous avons passé l’après-midi ensemble à échanger sur divers sujets et notamment sur le futur de Basunga. Sa grand-mère m’a dit: “J’espère que nous aurons assez d’argent pour envoyer Basunga à l’école. Tu sais les enfants albinos sont très intelligents parce qu’ils ne voient pas bien et ils compensent avec la mémoire . Alors, ils réussissent très bien à l’école!“. J’ai cherché Basunga du regard et je l’ai vu endormi sur un pagne à coté de sa cousine. J’ai saisi mon appareil photos pour appuyer sur le déclencheur.

Cette image, pour moi représente l’innocence, l’intégration, la tolérance et elle est très certainement une des photos les plus importante de mon reportage photos.

Contexte:

Cette photo à été prise dans le cadre du reportage photos “Blanc Ebène” en juin 2013. Au même moment, les Nations Unies adoptaient la première résolution pour protéger les personnes albinos. En effet, dans certaines parties d’Afrique, les personnes albinos sont victimes de crimes rituels par des sorciers qui attribuent à leurs organes des pouvoirs magiques. Elles sont stigmatisées et rejetées par la société.

Heureusement, dans certains pays, comme c’est le cas en République Démocratique du Congo, la perception de l’albinisme commence à changer pour le mieux grâce notamment au travail de nombreux acteurs et d’ONG telles que la Fondation Mwimba Texas, qui organise des campagnes de sensibilisation à la radio et à la télévision afin que l’albinisme soit reconnu comme une condition génétique plutôt que comme une malédiction.

Il reste néanmoins encore beaucoup de travail à accomplir en terme d’égalité d’accès à l’éducation, puisque la plupart des personnes albinos ont une très faible acuité visuelle. Dans le domaine de la santé également : le cancer, notamment de la peau, continue d’être la première cause de mortalité.

Retrouvez l’article de Patricia Willocq et de nombreuses photos de son exposition “Blanc Ebene” sur:

http://ponabana.com/blanc-ebene-celebrons-ensemble-la-difference/

Le reportage des enfants reporters de Kinshasa sur Blanc Ebene est disponible sur:

http://ponabana.com/tous-les-enfants-quils-soient-albinos-noirs-bleus-ou-verts-ont-les-memes-droits/

Découvrez le travail de Patricia Willocq sur:

 http://www.patriciawillocq.com/

Photo: ©Patricia Willocq

Author

Patricia Willocq est née et a grandi à Kinshasa (Congo RDC). Elle a parcouru le monde entre Irlande, Belgique, Emirats Arabes, Chili, Thailande ou encore Congo. Son intérêt pour la photographie a débuté après avoir été publiée deux fois dans le magazine chilien Geografica. Depuis, elle ne cesse d’évoluer dans ce domaine. Si depuis un an elle travaille principalement comme photographe de mode, elle continue néanmoins à évoluer dans le domaine de la photographie de voyage, de nature et de maternité. Son travail à été publié dans plusieurs magazines à travers le monde plus particulièrement au Chili, en France, en Turquie et au Congo.

Patricia Willocq was born and raised in Kinshasa (Congo DRC). She has traveled the world, including Ireland, Belgium, the United Arab Emirates, Chile, Thailand and the Congo. She became interested in photography after having been published twice in the Chilean magazine Geographica. Since then, she has continued to evolve in this area. Although she has spent the last year working mainly as a fashion photographer, she has remained active in the fields of travel, nature and maternity photography. Her work has appeared in several magazines worldwide, including in Chile, France, Turkey and the Congo.

Related Posts

No related posts found.

2 comments

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>