La campagne d’inscription des enfants à l’école primaire est lancée !

campagne d'inscription des enfants à l'école primaire

Des enfants à la cérémonie de lancement de la campagne (UNICEF RDC 2017 Pavot)

COMMUNIQUE Le Ministre de l’Enseignement Primaire, Secondaire et Professionnel, Son Excellence Gaston Musemena Bongala, a procédé ce mardi 15 août 2017 à Kinshasa, au lancement officiel de la campagne d’inscription en première année primaire des enfants de 6 et 7 ans pour l’année scolaire 2017-2018.

Objectif : inscrire 2 millions d’enfants de 6 et 7 ans

La campagne d’inscription 2017-2018 est organisée au seuil de la huitième année de l’application de la politique de la gratuité de l’enseignement primaire dans les établissements publics. Elle constitue une étape significative dans la mise en œuvre de la Stratégie Sectorielle de l’Education et de la Formation (2016-2025) que le Gouvernement de la République s’emploie à aligner sur les Objectifs de Développement Durable, particulièrement l’objectif N-4, qui vise à garantir d’ici 2030  une éducation de qualité a à tous les enfants tout le long de la vie.

Cette campagne vise l’inscription en première année primaire de 2 millions d’enfants de 6 et 7 ans. En effet, l’enquête réalisée en 2012 relative aux Enfants et Adolescents en Dehors de l’Ecole (EADE) révèle que 7,4 millions d’enfants et adolescents de 5-17 ans sont hors du système scolaire. Parmi eux, environ 3 sur 10 (29%) soit 2,1 millions d’enfants sont âgés de 6 ou 7 ans et sont admissibles en première année primaire. En plus, la plupart d’entre eux vivent dans les milieux ruraux, dans les zones de conflits et celles de forte production minière.

Une rentrée scolaire pour tous les enfants

Il convient de souligner que pendant cette campagne, une attention particulière sera accordée aux milliers d’enfants déplacés dans le Grand Kasaï qui sont privés d’éducation parce que leurs écoles sont détruites, pillées et privées d’enseignants suite de la crise en cours.

« Il est indispensable que des actions concrètes et novatrices soient prises ; et, cette campagne en est une, afin que les enfants du Kasaï ainsi que ceux de toutes les autres contrées de la RDC en âge de scolarité rejoignent leurs pairs au sein des structures éducatives, de formation et d’encadrement, car eux aussi, doivent pouvoir jouir de leur droit à l’éducation. Cela nécessite l’implication et la participation harmonieuse de toutes les communautés et de tous les acteurs, publics et privés, dans cet effort de doter la République Démocratique du Congo d’un système éducatif efficace et résilient », a déclaré le Représentant ad intérim de l’UNICEF en RDC, Dr Tajudeen Oyewale.

Des résultats encourageants

Par ailleurs, il faut rappeler les progrès significatifs qui avaient déjà été réalisés dans le sous-secteur de l’enseignement primaire et secondaire avec une baisse régulière de la proportion des enfants en dehors de l’école qui a chuté de 38,5% en 2007 (Enquête Démographique et de Santé 2007) à 28% en 2012 (EADE 2012). Grâce aux efforts conjugués du Gouvernement et de ses partenaires, les indicateurs de couverture, d’accès et d’achèvement au primaire se sont améliorés.

La campagne d’inscription 2017-2018 s’appuie à la fois sur l’un des principaux axes de la Stratégie Sectorielle de l’Education et de la formation 2016-2025, en l’occurrence l’accroissement de l’accès et de l’accessibilité à l’enseignement primaire, et sur la mise en œuvre de la Loi-Cadre du 11/02/2014.

Elle prend en compte aussi bien les progrès accomplis depuis l’enquête EADE que les enseignements relatifs à l’éducation inclusive et à l’éducation à la paix.

« Le développement de la RDC, notre cher et beau pays se fera au banc de l’école. Il est donc impérieux que chaque parent, chaque congolais adulte s’en rende compte et contribue à l’objectif de la campagne que nous lançons ce jour à savoir, ramener tous les enfants de 6 et 7 vivant dans notre environnement immédiat à l’école » a déclaré Gaston Musemena, Ministre de l’Enseignement Primaire, Secondaire et Professionnel.

Une mobilisation de tous les niveaux

Plusieurs activités seront menées pendant cette campagne, il s’agit notamment de l’identification et de l’inscription des enfants non-inscrits après la rentrée des classes et la préparation des activités de rétention à l’école des enfants nouvellement inscrits et autres vulnérables.

Le Gouvernement de la RDC et ses partenaires formulent et mettent en œuvre des politiques, des stratégies et des pratiques qui permettront de réduire significativement le nombre de filles et de garçons qui ne vont pas à l’école.

Pour plus d’informations, veuillez contacter:

  • – Diego Mfisia Luzu, Chargé de communication, Ministère de l’Enseignement Primaire, Secondaire et Professionnel, [email protected]
  • – Yves Willemot, Responsable de la communication, UNICEF RDC, [email protected]
  • – Sylvie Sona, Chargée de communication, UNICEF RDC, [email protected]
  • – Yannick Nono Wahema, Directeur Général du Service de Gestion de Communication, Ministère de l’Enseignement Primaire, Secondaire et Professionnel, [email protected]

Quelques articles pour mieux comprendre la situation de l’éducation en RDC:

 

The following two tabs change content below.

Yves Willemot

Yves Willemot est le chef de l’Équipe InfoCom de l’UNICEF RDC. Plus que tout, ce qui est important pour lui c'est d'être "tous ensemble pour les enfants".

Yves Willemot is Head of the UNICEF DRC InfoCom Team. More than anything, he believes that the most important is to "be together for the children".

Laisser un commentaire