Des causeries éducatives pour mettre fin aux mariages des enfants au Kwilu

UNICEF RDC 2016, mariages des enfants au KwiluPHOTO REPORTAGE- A Bonkulu, un petit village à une trentaine de kilomètres de Bandundu ville, les jeunes filles sont précocement prises en mariage et engrossées avant la puberté. Eprise pas cette situation, l’Association des Jeunes de Bonkulu se mobilisent à travers des causeries éducatives pour mettre fin aux mariages des enfants au Kwilu. Découvrez le reportage  de notre Photographe Gwenn Dubourthoumieu.

Des causeries éducatives comme arme face aux mariages des enfants

Aujourd’hui, Teddy et Chantal se sont engagés à mettre fin aux grossesses précoces et aux mariages des enfants au Kwilu. Pourtant, la première fois que les mobilisateurs communautaires de l’Association des Jeunes de Bonkulu, un petit village situé à une trentaine de kilomètres de Bandundu, dans la province du Kwilu, sont venus leur rendre visite, ils refusaient l’idée de ne pas marier leur fille très jeune, arguant du fait que la coutume le voulait et qu’elle serait sujette aux moqueries si à 16 ans révolus elle était encore « vielle fille ».

« Une enfant n’est pas capable de s’occuper d’un foyer »

UNICEF RDC 2016; mariages des enfants au Kwilu

« Convaincre une personne, ça ne se fait pas en une fois ! », explique Jean-Claude Kalimdu, 24 ans, membres de l’Association des Jeunes de Bonkulu. « Après 3 causeries éducatives, Chantal nous avait promis d’y réfléchir. Ce n’est qu’à notre 4ème rencontre, qu’elle et son mari ont accepté de signer un acte d’engagement ». Pourtant, Chantal, mariée à 12 ans, a beaucoup souffert lors de ses premières années de mariage. « Ma femme était trop jeune pour le mariage. Ça a été très compliqué, il y avait beaucoup d’incompréhensions et beaucoup de violence. Pendant près de 7 ans, je l’ai battue. Mais moi-même j’étais malheureux », avoue désormais Teddy. « Les discussions avec les mobilisateurs communautaires nous ont aidé à prendre conscience qu’une enfant n’est pas capable de s’occuper d’un foyer, et que se marier trop jeune favorise la violence conjugale. Nous ne voulons pas que nos enfants subissent le même sort ».

La jeunesse pour changer les comportements face aux mariages des enfants au Kwilu

« Les causeries éducatives permettent de connaître les vrais problèmes des gens », note Jean-Claude, enthousiaste. « L’ONG CANACU (Communauté des Amis de la Nature et de la Culture) organise de temps en temps des représentations théâtrales avec l’aide de l’Union Européenne, sur des questions liées à l’égalité des genres, à l’enregistrement des mariages, et aux mariages des enfants au Kwilu. Nous reprenons ces thématiques. Et bien que ces questions soient un vrai tabou dans notre village, dans le cadre intime du foyer, les gens se confient plus facilement à nous. La parole se libère et permet de régler les problèmes ».

UNICEF RDC 2016, mariages des enfants au Kwilu

Les jeunes de Bonkulu désamorcent ainsi de nombreuses querelles conjugales. Ils contribuent aussi au changement tangible des comportements. Cette année, 60 filles sont inscrites à l’école secondaire, contre 20 l’année dernière. En encore, 15 d’entre-elles avaient abandonné leur scolarité en cours d’année pour cause de grossesse.

 

Femmes et hommes, progressons ensemble

À travers le programme “Femmes et hommes, progressons ensemble“, l’UNICEF et le Ministère du Genre, famille et enfant, financés par l’Union Européenne, souhaitent agir sur toutes les violences basées sur le genre et leurs causes profondes. 

En savoir plus sur le mariage des enfants en RDC

Un théâtre participatif pour mettre fin au mariage des enfants au Kwilu

A la rencontre de champions contre le mariage des enfants en RDC

Arts en Actions présente une comédie musicale sur le mariage des enfants

Photo: UNICEF RDC 2016 Dubourthoumieu

 

The following two tabs change content below.

Gwenn Dubourthoumieu

Gwenn Dubourthoumieu s’est intéressé à la photographie alors qu’il travaillait en Afrique pour des ONG humanitaires. Professionnel depuis avril 2010, son travail est régulièrement récompensé. Il travaille régulièrement pour UNICEF RDC en tant que consultant photographique.

Gwenn Dubourthoumieu became interested in photography while working in Africa for humanitarian NGOs. Professional since 2010, his work is regularly rewarded.  He's a photography consultant for UNICEF DRC.

Laisser un commentaire