semaines
0
2
jours
0
5
heures
2
1
minutes
2
8
secondes
5
6

Comment j’ai été accusée de sorcellerie

Comment j’ai été accusée de sorcellerie

Bonjour, je m’appelle Noellia*, j’ai 12 ans et je vis actuellement au centre ORPER** à Kinshasa.

Il y a quelques jours, j’ai suivi la formation sur les droits de l’enfant et j’ai compris que mon droit à la protection était violé selon l’article 19 de la Convention relative aux Droits de l’Enfant. Je veux vous raconter mon histoire parce que je pense qu’il y a certains enfants qui sont dans des situations très dangereuses et risquent de mourir si on n’agit pas.

Je suis la cadette de ma famille. La famille de ma mère ne m’aime pas parce qu’ils disent que c’est moi qui ai tué ma mère. J’étais encore bébé quand elle est morte. On  me privait de nourriture, j’ai même des fois dormi en dehors de la parcelle. Quand ma grand mère était malade, ils disaient que c’est moi qui l’avait ensorcelée.

Un jour, ils ont appelé un pasteur pour prier pour moi. Le pasteur me posait plein de questions et me demandait de dire quelle est ma mission dans cette famille. Il me menaçait en disant que si je ne lui disais pas, j’allais mourir. J’ai eu très peur et comme ils soupçonnaient mon oncle d’être aussi sorcier, j’ai dit des mensonges sur mon oncle en disant que c’est lui qui m’envoyait pour ensorceler les gens.

Il y avait une maman sur l’avenue qui a vu tout ce qui s’est passé chez nous. Elle m’a proposé de me conduire  dans un orphelinat et j’ai accepté. J’ai été accueillie, j’ai commencé à étudier.

Aujourd’hui, je suis en 6ème  année primaire et je suis enfant reporter. Quand je terminerai mes études, je serai journaliste.

* Le prénom a été changé

**Oeuvre de Reclassement et de Protection des Enfants de la Rue

Photo: UNICEF RDC / Adrien Majourel /2014

 

 

6 comments

  • Oui, tres passionnant, promenez le micro a la cite et vous decouvrirez d’autres cas …. Tres pathetique !

    Reply
  • J’encourage Noellia a poursuivre ses etudes en travaillant dur pour se faire une bonne situation dans la vie. Un jour, tous les membres de la famille qui l’ont maltraitee dans son enfance reviendront a elle parce qu’elle sera le soutien de celle-ci et personne ne parlera plus de cette histoire de sorcellerie. Elle a un bel avenir devant elle, qu’elle oublie toutes ces histoires et qu’elle soit prete a pardonner toute sa famille.

    La societe africaine est bien compliquee mais il faut faire avec. Et les pasteurs aussi!

    Reply
  • Merci Noellia pour cet article et ton courage. Comment peut-on accuser un bebe de tels choses?
    Nous devons nous mobiliser pour faire sesser c pratiques dans notre pays

    Reply
  • Aussi dures que soient certaines etapes de notre vie, toute epreuve, lorsqu’elle prise positivement nous rend plus fort, plus sensible aux problemes d’autrui, et mieux prepares a affronter la vie et ses meandres…

    Aucun enfant ne merite ce triste et lache sort; mais lorsque cela arrive, il faut puiser toute la force a l’interieur de soi, pour s’en sortir. Abandonner et se laisser mourrir serait un cadeau offert a ces adultes irresponsables.
    Merci a toutes ces braves personnes qui encadrent ces enfants qui ont ete rejetes par les personnes qui etaient sensees les proteger, et les securiser!
    Batir un avenir pour ces enfants est la plus grande lecon qui pourrait etre donnee a ces parents irresponsables…

    Reply

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>