Une communauté acteur de son propre changement

Une communauté acteur de son propre changement

MALNUTRITIONA Bunyakiri, au Sud-Kivu, dans une zone de santé affectée par les guerres à répétition suite aux accrochages des différentes milices, la communauté a été pendant plus d’une décennie bénéficiaire des interventions d’urgence. Les structures d’organisation communautaires existantes ont vu leur cohésion et organisation sociale être déchirées et remplacées par les organes d’aides d’urgences entraînant malheureusement une sorte de dépendance.

Une situation communautaire compliquée

Avant l’arrivée du projet conjoint de prévention et lutte contre la malnutrition chronique, financé par la Coopération Suisse et USAID en collaboration avec UNICEF, FAO et le PAM, la situation de la dynamique communautaire n’était pas structurée et coordonnée de façon efficace. Très peu d’organisations étaient fonctionnelles, peu de relais communautaires étaient formés et les cellules d’animation communautaires étaient limitées.

Un projet qui porte ses fruits

Grâce au projet multisectoriel de prévention de la malnutrition chronique, l’organisation de la communauté a été faite dans les 110 villages ciblés répartis dans 50% d’aires de santé de la zone. Aujourd’hui à Bunyakiri, il est possible de rencontrer :

  1. 110 cellules d’animation communautaire fonctionnelles, comptant 330 membres au minimum ;
  2. Un plan d’action par village relevant les problèmes majeurs identifiées par la communauté ;
  3. 220 relais communautaires formés aux bonnes pratiques nutritionnelles et à l’eau, hygiène et assainissement ;
  4. Un inventaire des recettes à base des produits locaux pour l’alimentation de complément des enfants de 6-23 mois ;
  5. 13 comités de développement et de santé qui facilitent la vulgarisation des décisions communautaires ;
  6. 25 animateurs communautaires ayant chacun en charge le suivi et l’accompagnement des 4 ou 5 villages.

L’organisation communautaire a renforcé la cohésion sociale, l’implication des autorités politico-administratives dans la gestion de la malnutrition chronique.

Elle a également permis d’améliorer les bonnes initiatives d’organisation des réunions de développement et assemblées villageoises par exemple, mais aussi de renforcer la sensibilisation de masse par les acteurs communautaires et le changement de comportement clés en matière de nutrition, sécurité alimentaire, eau, hygiène et assainissement.

La redynamisation de l’organisation communautaire facilite le suivi rapproché des interventions de lutte contre la malnutrition menées dans la zone de Bunyakiri.

Plus d’informations concernant la lutte contre la malnutrition au Sud-Kivu

Pour briser le cycle intergénérationnel de la malnutrition chronique dans cette zone de santé, UNICEFPAM et FAO ont mis en place en 2015 avec le soutien financier de la Suisse, un projet intégré de lutte contre la malnutrition.

[/list]

Source de vérification : Rapports sur l’organisation de la communauté, BCZ BUNYAKIRI, ménages des communautés et témoignages des différentes couches des bénéficiaires.

The following two tabs change content below.

Nelly Mulegwa

Nelly Mulegwa est une administratrice nationale de nutrition de l’UNICEF pour la RDC, basé à Bukavu. La lutte contre la malnutrition chronique est un grand défi en RDC et au Sud Kivu en particulier Nelly Mulegwa is a UNICEF national nutrition administrator for the DRC, based in Bukavu. The fight against chronic malnutrition is a big challenge in DRC and especially South Kivu.

Laisser un commentaire