Communautés vaccinées – communautés en bonne santé

Communautés vaccinées – communautés en bonne santé

A l’heure de célébrer la Semaine Africaine de Vaccination, il sied de rappeler à tous l’impérieuse nécessité de saisir toute opportunité offerte pour vacciner tout enfant ou chaque fille ou femme éligible qui aurait manqué une dose de son cycle de vaccination.

Cette stratégie aidera le pays à résorber plus rapidement le lot d’enfants non atteints qui plombent notre performance en cette matière et résultera, sans nul doute, à accélérer la réduction visée de la mortalité tant infantile que maternelle en République Démocratique du Congo.

Ainsi, à toute la nation congolaise et particulièrement aux professionnels de santé, je rappelle que la Semaine Africaine de Vaccination a été instituée comme une opportunité à saisir pour récupérer toutes les occasions de vaccination manquées et bien sûr pour vacciner toute personne éligible.

Cette semaine est la semaine durant laquelle les professionnels de santé doivent donner une seconde chance aux enfants et aux femmes en âge de procréer, en vue de compléter le statut vaccinal de chacun.

First 28 days mailing/ Unicef Germany

Accroître et intensifier l’offre des services et des soins de santé que requièrent les enfants et les femmes particulièrement.

11,2 millionsd'enfants ont été vaccinés contre la rougeole en 2013
 Chaque agent de santé doit se mobiliser davantage pendant cette semaine pour que cette population cible accède aux soins et aux services de santé et spécialement aux services de vaccination, de manière à ce qu’en plus de cet accès, elle puisse réellement l’utiliser.

Pendant cette semaine Africaine de Vaccination, vous devez tout faire pour faciliter aux enfants et aux femmes en âge de procréer, l’accès aux services de vaccination et l’utilisation pratique de ces services.

J’ose croire que, pour réussir cette offre intense des services de vaccination et en tant que sous-système sanitaire national, le Programme Elargi de Vaccination (PEV) a pris toutes les dispositions pour que les vaccins soient administrés aux personnes éligibles pendant cette semaine et cela pour chaque vaccin dû.

Dans ce trépied de travail pour sauver l’enfant de la morbidité et de la mortalité évitable par la vaccination, je pense aux parents et aux gardiens des enfants. En plus de la vaccination à donner à des endroits bien indiqués, des efforts doivent être entrepris pour mobiliser et drainer les parents ou les communautés vers les points de vaccination. Ici aussi, j’ose croire qu’un travail de fond a été entrepris pour communiquer et les mobiliser.

First 28 days mailing/ Unicef Germany

La réussite de la Semaine Africaine de Vaccination tient largement à la sensibilisation des parents et donc à la création de la demande.

Aussi, j’invite tous les parents à présenter leurs enfants aux points de vaccination pour leur donner la chance de la mise à jour de leur statut vaccinal.

La dynamique de la mise en œuvre de la Semaine Africaine de Vaccination témoigne de la solidité des liens qui lient mon ministère à ses partenaires techniques et financers, qui luttent avec nous pour relever les défis que posent les maladies évitables par la vaccination en RDC.

3,5 millionsd'enfants de 0 à 11 mois et autant de mères sont ciblés par la campagne de sensibilisation
Fort de l’appui sans équivoque de Son Excellence Monsieur le Président de la République, Joseph Kabila Kabange, dont la détermination à renverser les tendances actuelles des morbidités et des mortalités infantiles et maternelles est clairement démontrée et sous la houlette de Son Excellence Monsieur le Premier Ministre, Augustin Matata Ponyo, le Gouvernement de la République a jeté des jalons solides pour appuyer le combat que mène le Ministère de la Santé Publique pour améliorer sensiblement et durablement ces deux indicateurs.

La balle est donc solidement plantée dans le camp des professionnels de santé, à qui il incombe d’organiser et d’offrir les services et les soins de santé à la population.

705327_10151257987423718_1859003944_o (640x427)

17,3 millionsd'enfants ont été vaccinés contre la polio en 2013
Cette Semaine Africaine de Vaccination est lancée au moment où notre pays doit relever un défi majeur, celui de maintenir l’absence de la circulation du poliovirus sauvage alors que pendant plus d’un an la vaccination de routine n’a pas été organisé en République centrafricaine et que le polio-virus sauvage circule au Cameroun, en Guinée équatoriale et au Nigéria. Pour éviter d’avoir un poliovirus d’importation, j’invite les services de santé et la communauté à valoriser encore plus la vaccination systématique au PEV de routine.

La 4ème édition de la SAV se tient depuis le 21 et jusqu’au 27 avril 2014. Elle vise spécialement les enfants de 0 à 11 mois et sera mise en œuvre à travers tout le pays. Je souhaite que cette opportunité soit mise à profit pour soutenir le plaidoyer, élargir la participation communautaire et améliorer la prestation des services de vaccination et d’autres interventions destinées à sauver les vies de nos concitoyens.

Retenons et mettons en pratique le slogan de cette semaine Africaine de vaccination : « Communautés vaccinées – communautés en bonne santé » et son thème : « Vaccination : responsabilités partagées ».

Retrouvez le site du Ministère de la Santé Publique de RDC:

http://www.minisanterdc.cd/new/index.php

Semaine Africaine de la Vaccination, ne ratez pas:

– L’histoire d’un enfant qui a retrouvé le chemin de l’école par Séraphin Ntikala, journaliste de l’APA

Souriez, vous êtes vaccinés

Communiqué de Presse de l’UNICEF, l’OMS et le Ministère de la Santé Publique:

La RDC et ses partenaires de la santé célèbrent la Semaine Africaine de la Vaccination, édition 2014

– Un article du Dr Lebo sur les difficultés de la vaccination dans le “Triangle de la mort”:

Immuniser les enfants dans le “Triangle de la mort”

Photos: Unicef RDC / Diana Mrazikova / 2013

The following two tabs change content below.

Félix Kabange Numbi Mukwampa

Dr Félix Kabange Numbi Mukwampa est le Ministre de la Santé Publique de la République Démocratique du Congo au sein du Gouvernement Matata. Pour Po na Bana il a livré un vibrant plaidoyer sur l’importance de la vaccination afin d’accroître et intensifier l’offre des services et des soins de santé que requièrent les enfants et les femmes particulièrement.

Dr. Félix Kabange Numbi Mukwampa is public health minister for the Democratic Republic of the Congo within the Matata government. For Pona Bana he delivered an impassioned plea on the importance of vaccination in order to increase and intensify services provision and healthcare required by children and women especially.

Histoires connexes

Pas d'histoires connectées trouvés.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Pin It on Pinterest

Share This