D’abord la violence, et maintenant la faim

Un docteur lutte contre la crise au Kasaï

Hôpital de Kabea Kamwanga, situé à 70 km au nord-ouest de Mbuji-Mayi (UNICEF RDC 2017 Dubourthoumieu)

REPORTAGE PHOTO – Depuis le début de la crise au Kasaï , des familles entières sont déplacées par les violences entre milices et forces de sécurité. Un docteur lutte pour la survie de chaque enfant.

Des familles en fuite suite aux violences

« J’ai dû abandonner mes champs. Je ne peux pas retourner vivre à Kangu car il n’y a plus rien à manger. Depuis janvier, je nourris mes enfants exclusivement de manioc et de feuilles de patates douces ».

De la violence à la faim

Découvrez le reportage photo de notre photographe, Gwenn Dubourthoumieu, sur Medium, la nouvelle plateforme interactive :

Reportage au Kasaï

Plus d’informations sur la crise au Kasaï

The following two tabs change content below.

Gwenn Dubourthoumieu

Gwenn Dubourthoumieu s’est intéressé à la photographie alors qu’il travaillait en Afrique pour des ONG humanitaires. Professionnel depuis avril 2010, son travail est régulièrement récompensé. Il travaille régulièrement pour UNICEF RDC en tant que consultant photographique.

Gwenn Dubourthoumieu became interested in photography while working in Africa for humanitarian NGOs. Professional since 2010, his work is regularly rewarded.  He's a photography consultant for UNICEF DRC.

Laisser un commentaire