Kinshasa découvre une exposition consacrée à l’eau

exposition « L’eau au cœur de la science »

Inauguration de l’exposition « L’eau au cœur de la science »

Le lundi 5 mars 2018, le Ministre de l’Enseignement Primaire, Secondaire et Professionnel, Gaston Musemena, a ouvert officiellement l’exposition « L’eau au cœur de la science » au bureau de l’UNICEF à Kinshasa. Près deux semaines dans les locaux de l’UNICEF, l’exposition sera montée à l’Ecole Primaire Lemfu à N’djili et l’Ecole Primaire Kengo à Ngaliema.

L’eau au cœur de la science

Officiels, représentants d’organisations gouvernementales et non gouvernementales et de nombreux élèves de la ville de Kinshasa étaient réunis pour la circonstance. Réalisée par l’Institut de Recherche pour le Développement (IRD) et le Centre-Sciences avec le soutien de l’Institut français, l’exposition « L’eau au cœur de la science » a été organisée à Kinshasa dans le cadre du programme « Ecole assainie ». Beaucoup d’élèves du secondaire et des humanités de la ville de Kinshasa sont attendus pour la visite de l’exposition.

« L’eau au cœur de la science » s’inscrit dans le cadre de l’article 17 de la Convention relative aux Droits de l’enfant qui encourage à « diffuser une information et des matériels qui présentent une utilité sociale et culturelle pour l’enfant ». L’exposition, richement illustrée et pédagogique, conduit à mieux comprendre le rôle essentiel de la recherche pour une gestion durable de l’eau, ressource vitale et essentielle au développement.

Une exposition animée par d’anciens Enfants Reporters

Pour l’occasion, les animateurs de l’exposition étaient majoritairement des anciens Enfants Reporters. 20 anciens Enfants Reporters ont été formés pendant 3 jours sur l’animation et l’entretien des matériels de l’exposition. L’objectif était de transmettre l’information relative à l’eau aux élèves de Kinshasa et d’inciter les enfants à changer leurs comportements face à la gestion de l’eau.

Séance accordée au lavage des mains

Avant de débuter la visite, une séance est accordée au lavage de mains pour présenter les avantages de ce geste, les moments clés et les modalités du lavage correct de mains. Le lavage de mains protège à 40% des maladies dites de mains sales !

Beaucoup de thèmes sont abordés dans cette exposition. Lors de la visite, différents modules sont consacrés au partage, à l’accès, à la qualité, au traitement de l’eau et aux nouveaux défis.

L’exposition a accueilli différentes organisations féminines

L’exposition n’a pas reçu que les enfants. Le jeudi 8 mars par exemple, à l’occasion de la Journée Internationale de la femme, différentes organisations féminines sont venues pour découvrir les modules présentés. Ceci a été fait, entre autre, en partant de l’idée que ce sont plus les femmes qui manipulent l’eau dans la société.

Informer pour inciter au changement

L’exposition est déjà à sa troisième semaine et les impressions sont bonnes quant à l’intérêt porté par les élèves sur la question de l’eau, qui fait partie des enjeux majeurs du 21ème siècle. Nous espérons que toutes les informations qui ont été mises à la disposition de près de 2.000 visiteurs, en deux semaines, dont la majorité est constituée d’élèves, pourront apporter un changement remarquable dans la gestion de déchets, l’utilisation de l’eau et l’assainissement du milieu.

Le Programme National Ecoles et Villages assainis est soutenu par la Coopération Britannique (UKAID). Ce programme a permis à 15% de la population congolaise vivant en milieu rural d’accéder durablement à une eau de qualité, à assainissement et l’hygiène.

Plus d’articles des Enfants Reporters sur l’eau et l’assainissement:

The following two tabs change content below.

Deo K

Deo est un ancien Enfant Reporter qui a actuellement 19 ans. Il fait partie de jeunes formés sur l’Encadrement des enfants par le Réseau des Encadreurs et Initiateurs à la participation des enfants (REIPE).

Derniers articles parDeo K (voir tous)

Histoires connexes

Pas d'histoires connectées trouvés.

Laisser un commentaire