Ebola dans la zone de santé de Bikoro : la situation au 9 mai 2018

Ebola à BikoroURGENCES – Découvrez les dernières informations sur la crise d’Ebola dans la zone de santé de Bikoro et la réponse du gouvernement, de l’UNICEF et de leurs partenaires pour contrôler l’épidémie.

Faits saillants

Le jeudi 3 mai 2018, la Division Provinciale de la Santé a signalé 21 cas de fièvre hémorragique et 17 décès dans l’aire de santé d’Ikoko Impinge, zone de santé de Bikoro. L’ensemble des cas signalés proviennent de 5 villages de l’aire de santé d’Ikoko Impinge.

Le 8 mai 2018, le Ministère de la Santé de la RDC a fait une déclaration publique confirmant deux cas d’Ebola parmi 5 cas de fièvre hémorragique pour lesquels des prélèvements de sang ont été effectués dans la zone de santé de Bikoro, Province de l’Equateur.

Il s’agit du premier virus Ebola signalé dans cette zone de santé.

La souche confirmée – Ebola Zaïre – est la même que celle des précédentes épidémies dans le pays, à savoir Yambuku en 1976, Tandala en 1978, Kikwit en 1995, Kapungu en 2007, Mweka en 2008, Boende en 2014 et Likati en 2017.

Le Comité National de Coordination (CNC) dirigé par le Ministre de la Santé Publique, qui comprend l’OMS, l’UNICEF, le CDC, MSF et d’autres acteurs, a été mis en place pour superviser la réponse. Le CNC se réunit quotidiennement.

Au niveau provincial, une équipe de coordination est appuyée par 6 commissions (surveillance épidémiologique, soins/gestion des patients, examens de laboratoire, communication, eau, hygiène et assainissement et logistique) sous la direction du Ministre Provincial de la Santé. Le bureau de l’UNICEF à Mbandaka est représenté dans l’équipe provinciale.

Le Ministère de la Santé Publique a élaboré la première ébauche du plan d’intervention avec un besoin estimatif de ressources de 7,8 millions USD. Une mission intégrée, dirigée par le Ministre de la Santé, avec le représentant de l’UNICEF et le représentant de l’OMS est prévue le samedi 12 mai 2018.

Une discussion est en cours sur l’utilisation de la vaccination en anneau dans le cadre de la réponse, puisque le Gouvernement et le Conseil d’éthique ont déjà donné leur approbation lors de la dernière épidémie en 2017.

Chiffres clés

  • 21 cas suspects rapportés
  • 2 cas confirmés par RT-PCR (Ministère de la Santé, 08 mai 2018)
  • 17 décès ont été enregistrés avec un lien épidémiologique (Ministère de la Santé, 08 mai 2018)
  • 7,8 millions de dollars E.-U. : budget du Ministère de la Santé pour le Plan national d’intervention en cas d’épidémie d’Ebola (Ministère de la santé, 08 mai 2018)

>> Accéder au rapport complet

The following two tabs change content below.

Yves Willemot

Yves Willemot est le chef de l’Équipe InfoCom de l’UNICEF RDC. Plus que tout, ce qui est important pour lui c'est d'être "tous ensemble pour les enfants".

Yves Willemot is Head of the UNICEF DRC InfoCom Team. More than anything, he believes that the most important is to "be together for the children".

Histoires connexes

Pas d'histoires connectées trouvés.

Laisser un commentaire