Éducation – Principales avancées en RDC

15

AMÉLIORATION DE LA QUALITÉ DE L’ÉDUCATION

De 2008 à 2012, la contribution de l’UNICEF s’est élevée à plus de 80 millions de dollars américains pour améliorer l’accès à l’éducation et sa qualité pour plus de 4 millions d’enfants.

Durant l’année scolaire 2012-2013, l’UNICEF a investi plus de 1,7 millions de dollars dans des kits scolaires pour 623 466 élèves et 14 922 professeurs dans le sud et l’ouest du pays.

PROMOTION DE L’ÉDUCATION EN SITUATION D’URGENCE

Dans l’Est, touché par le conflit, un transfert de fonds d’un total de 650 000 dollars a été opéré directement vers les écoles pour fournir des kits scolaires à 346 773 élèves et 7 677 professeurs. Afin de promouvoir l’éducation en situations d’urgence et de transition, l’UNICEF a formé des professeurs et des parents à des méthodologies centrées autour de l’élève et portant sur les parties centrales du programme et sur le soutien psychologique des enfants touchés par le conflit, contribuant ainsi à améliorer les performances de l’apprenant.

Parmi les 2,4 millions de personnes déplacées internes (IDP), la moitié sont des enfants et 690 000 ont l’âge d’aller à l’école primaire. Le taux de scolarisation en cycle primaire dans les camps d’IDP est d’environ 37% (source : OCHA IDP Factsheet, Juillet 2012). Le taux de scolarisation dans les provinces touchées par le conflit est comparable à celui des provinces qui ne sont pas en état d’urgence, grâce au soutien d’urgence au secteur de l’éducation fourni par divers donateurs.

VOLONTÉ POLITIQUE

Au niveau politique, l’UNICEF a contribué à faire mieux connaître les questions d’équité dans le milieu de l’éducation et à élaborer des mesures politiques et des stratégies visant à combattre l’exclusion à l’école. L’UNICEF a également joué un rôle important dans l’amélioration de la coordination des secteurs entre tous les partenaires et dans le développement d’un programme de dialogue politique ayant pour but d’accompagner la réforme du secteur. Une analyse du secteur est en cours avec le soutien de l’UNICEF, elle sera la première à prendre en compte le conflit et pourra être utilisée dans l’élaboration du nouveau plan pour le secteur de l’éducation.

The following two tabs change content below.

Adrien Majourel

Adrien Majourel est Officier de communication à l’Unicef RDC et administrateur de Pona Bana. Spécialisé en relations internationales et journalisme, il est convaincu de l’importance de donner de la voix aux enfants car bien souvent ce qu’ils voient échappe à des yeux d’adultes. Son crédo ? « Les enfants sont des énigmes lumineuses » Daniel Pennac

Adrien Majourel is Communications Officer at UNICEF DRC and manager of Pona Bana. Specialized in International Relations and Journalism, he believes it is important to give children a voice as what they see often slips from adult’s grasp. l’importance de donner de la voix aux enfants car bien souvent ce qu’ils voient échappe à des yeux d’adultes. His leitmotiv ? « Children are luminous enigmas » Daniel Pennac

Derniers articles parAdrien Majourel (voir tous)