Hygiène menstruelle: un tabou qui freine l’éducation des filles

Hygiène MenstruelleLa plupart des efforts consentis dans le but d’améliorer la condition des femmes et des filles se concentrent essentiellement sur : comment faire  entendre leurs voix dans la société ou encore comment accroitre leur participation dans les processus de prise de décision. Cependant, un aspect pourtant important dans le fait d’être une femme est souvent omis c’est à dire la menstruation.

Pour les filles, l’étape de l’adolescence n’est pas facile du tout. Elles font face à des changements d’ordres physiologiques, psychologiques et sociaux qui affectent leurs fréquentations scolaires.

L’UNESCO estime qu’une fille sur dix en Afrique sub-saharien manque l’école pendant leurs cycles menstruels, ce qui équivaut à 20% de l’année scolaire. Les raisons liées à cet absentéisme sont souvent le manque d’articles sanitaires adéquats et des sanitaires convenables ou les filles peuvent se changer et disposer des articles sanitaires usés. Une autre raison importante est aussi la peur de l’humiliation suite à la réaction des autres à la vue des taches sur les vêtements créées par l’écoulement des règles.

Hygiène menstruelle et éducation en RDC

En République Démocratique du Congo, les questions liées au sexe sont  particulièrement taboues. Les filles ne sont pas suffisamment éduquées pour faire face de manière responsable aux transformations que connaissent leurs corps indépendamment du fait qu’elles vivent dans un environnement rural ou urbain.

De plus la réaction de la communauté et particulièrement la discrimination dont elles sont victimes de la part des garçons de leurs âges ne sont pas de nature à les réconforter durant cette étape importante de leurs vies. Une étude menée par l’ONG, Catholic Relief Services (CRS) en Equateur a révélé qu’une fille sur 10 a manqué l’école pendant ses règles, les 3 derniers mois qui ont précédé l’étude.

En soutenant le programme « Villages et écoles assainis », nous aidons les villages à construire et gérer leurs installations sanitaires et système d’approvisionnement en eau afin que les filles soient capables de prendre soins d’elles pendant leurs règles. Notre programme de santé envisage dans les jours à venir de réaliser une étude qui explorera davantage toute  la problématique autour de l’hygiène menstruelle.

Je reste convaincu qu’il existe encore des opportunités d’actions que nous pouvons exploiter afin d’améliorer la vie des jeunes filles notamment en faisant en sorte qu’aucune d’elles ne soient handicapées dans ses études à cause des règles. Je pense surtout que les menstruations nous concernent tous. Tout le monde peut faire quelque chose pour briser les tabous et stopper les attitudes discriminantes et méprisantes à l’endroit des filles et  les faire sentir bien dans leurs peaux.

L’hygiène menstruelle en Equateur

L’étude menée par Catholic Relief Services en Equateur a révélé que  :

  • – 1 fille sur 10 a manqué l’école au moins 1 jour chaque mois, sur les trois mois qui ont précédé l’étude, en raison de ses règles
  • – 1 fille sur 4 a manqué l’école au moins 1 jour sur les trois mois qui ont précédé l’étude en raison de ses règles.

En savoir plus sur la situation des jeunes filles en RDC

The following two tabs change content below.

Anne Joselin

Anne Joselin est conseillère conseillère en Eau, assainissement et hygiène (WASH) pour la coopération britannique en RDC, où elle travaille sur les programmes urbains et ruraux dans ce domaine. A travers sa carrière en développement rural et WASH, Anne s'est passionnée pour la gestion de l'hygiène menstruelle, l'inclusion des handicaps, le bon assainissement et l'hygiène en particulier. Avant de rejoindre la coopération britannique en RDC, Anne a géré le Fonds WASH de la société civile du gouvernement australien et l'Initiative d'infrastructure de l'Indonésie.

Anne Joselin is Water, Sanitation and Hygiene Advisor for DFID DRC, where she works across rural and urban WASH programmes. Through her career in rural development and WASH Anne has become passionate about menstrual hygiene management, disability inclusiveness and good sanitation and hygiene in particular. Before coming to DFID DRC Anne managed the Australian Government’s Civil Society WASH Fund and Indonesia Infrastructure Initiative.

Derniers articles parAnne Joselin (voir tous)

Laisser un commentaire