Environnement: les jeunes congolais pourraient être la clé de la réussite

Environnement: les jeunes congolais pourraient être la clé de la réussite

A l’heure où la planète et les dirigeants mondiaux peinent à trouver des solutions pour lutter contre la dégradation du milieu de vie mais aussi de l’environnement en général, les enfants et la jeunesse pourraient être la clef de la réussite de cette démarche.

La RDC est l’un des pays du monde où la biodiversité est la plus riche mais aussi où la densité de la population jeune est la plus forte. Ce sont deux opportunités qu’il parait essentiel de combiner ! Notre biodiversité est un trésor à protéger au moment où la planète fait face aux  effets néfastes du réchauffement global et où les premiers effets sur les populations se font sentir. Les forêts congolaises pourraient être un rempart contre le réchauffement climatique et la jeunesse congolaise a un rôle important à jouer dans la protection de notre trésor commun.

2011-Mbandaka from the helicopter viw of the Congo river_IMG_4471 (640x427)

Vue aérienne sur le Fleuve Congo à Mbandaka

Or ce trésor est fragile.

L’agriculture, les exploitations minières, la production d’énergie, la gestion des eaux usées et des déchets sont autant de menaces pour notre avenir commun.

Pourtant la protection de notre environnement est cruciale. La vie de nombreux jeunes et enfants autochtones dépend énormément de la forêt (leurs aliments, médicaments, habitations, spiritualités et autres proviennent directement de produits forestiers) ou des rivières. L’impact de l’environnement sur la santé des enfants notamment en ce qui concerne les maladies d’origines hydriques est lui aussi très important. Investir dans l’environnement c’est également investir dans la santé.

Pecheur sur le fleuve Congo 2006 (640x427)

Pêcheur sur le fleuve Congo

Voilà pourquoi nous devons aujourd’hui enseigner dans les écoles le respect de l’environnement, sensibiliser les enfants pour qu’ils comprennent son impact sur leur santé et leur futur. Si on leur enseigne l’importance du respect de notre terre aujourd’hui, il y a de grandes chances pour qu’ils la protègent demain.

De plus, les nouvelles pratiques liées à « l’économie verte » vont entraîner de nouveaux besoins.

De nouveaux « emplois verts » seront créés et nos jeunes doivent s’y préparer. Grace à leur capacité d’action, leur force physique, l’intelligence et leur nombre, ils sont déjà en mesure de mener des actions susceptibles de contribuer à la gestion durable de l’environnement.

Ces jeunes doivent bénéficier de fonds alloués pour le financement des projets cadrant avec la gestion rationnelle et intégrée des forêts du bassin du Congo. Ils doivent rejoindre d’autres mouvements de jeunes aux niveaux local, régional, continental et international; et cela en créant des réseaux d’échanges pour apprendre et échanger avec d’autres jeunes du monde sur les expériences acquises.

PT9A7966 (640x427)

La République démocratique du Congo se classe parmi les 10 pays de la méga biodiversité du monde avec 480 espèces de mammifères, 565 espèces d’oiseaux, 1 000 espèces de poissons, 350 espèces de reptiles, 220 espèces de batraciens et plus de 10 000 angiospermes dont 3 000 seraient endémiques. Source

Les programmes de bois d’œuvre certifié, la certification des produits des forêts primaires, le paiement pour services environnementaux, les programmes de partage des bénéfices et les partenariats avec les communautés sont autant de pistes à poursuivre et à amplifier.

Nous devons accompagner les enfants de RDC dans cette prise de conscience pour qu’au fur et à mesure qu’ils grandissent, ils s’impliquent de plus en plus et travaillent à développer ces conditions qui permettront l’implantation de l’économie verte, la création d’emplois verts et d’espaces économiques verts qui permettront d’éradiquer la pauvreté tout en préservant notre terre, notre mère nourricière.

Le gouvernement de RDC, les organisations internationales, la société civile, l’ensemble de l’extraordinaire jeunesse congolaise, tout le monde a un rôle à jouer !

Ensemble promouvons l’environnement, de 0 à 99 ans !

prince-tenant-un-poster-pour-yobloco (426x640)

Wilson tient une affiche pour le YoBloCo Award 2014, le concours des jeunes agri-bloggers Photo: Wilson Wilondja

Retrouvez les différents projets de Prince Wilondja:

www.jeunesserdcclimat.blogspot.com

www.jevograleprojects.jimdo.com

www.youth4agcongo.jimdo.com

Photos: UN/Myriam Asmani

The following two tabs change content below.

Prince Wilondja

Wilson Wilondja, est un jeune bloggeur passionné des droits des enfants, de la jeunesse, développement durable, agriculture et environnement. Passionné par les réseaux sociaux il habite Bukavu où il s'engage auprès des jeunes pour la défense de l'environnement.

Wilson Wilondja is a young blogger passionate about the rights of children, youth, sustainable development, agriculture and the environment. Passionate about social networks he lives in Bukavu where he is involved with young people in protecting the environment.

Derniers articles parPrince Wilondja (voir tous)

Author

Wilson Wilondja, est un jeune bloggeur passionné des droits des enfants, de la jeunesse, développement durable, agriculture et environnement. Passionné par les réseaux sociaux il habite Bukavu où il s'engage auprès des jeunes pour la défense de l'environnement.

Wilson Wilondja is a young blogger passionate about the rights of children, youth, sustainable development, agriculture and the environment. Passionate about social networks he lives in Bukavu where he is involved with young people in protecting the environment.

Histoires connexes

Pas d'histoires connectées trouvés.

2 comments

Laisser un commentaire