Il vaut mieux prévenir que guérir : l’importance la vaccination contre la polio

vaccination contre la polio en RDC

Vacciner pour sauver

VACCINATIONEn octobre 2017, une foule inhabituelle était rassemblée sur la place publique du village de Mwitobwe, dans la zone de santé de Kamina. Officiels, société civile, autorités traditionnelles ou religieuses, femmes, vieillards et enfants étaient  rassemblés pour participer à la cérémonie de lancement officiel des Journées Locales de Vaccination contre la Polio.

La RDC déclarée pays sans polio !

La République Démocratique du Congo (RDC) a été certifiée pays sans Polio en novembre 2015. Depuis le mois de mars 2017, le pays a connu 9 cas de polio virus, dont 2 dans le Maniema et 7 dans le Haut Lomami. Un cas de polio virus classifié « ambigu » a également été notifié dans la Province du Tanganyika.

Des enfants du village de Mwitobwe

Le cas le plus récent a été notifié en juillet 2017 dans la Province du Haut Lomami. Il s’agissait d’un enfant de 17 mois qui n’avait reçu aucune dose de VPO, bien que deux passages avaient été organisés dans sa localité. Cet enfant appartient à des principaux groupes réfractaires à la vaccination (Philadelphie, Postolo ancienne alliance, Kishila et Eglise des noirs en Afrique) et vit dans une zone d’insécurité contrôlée par les  Mai Mai. Cela laisse penser à probable circulation du virus de la polio.

Vacciner pour sauver

Dans la Province du Haut Lomami, de nombreux enfants ne sont pas vaccinés suite au refus de leurs parents, pour des croyances religieux et l’absence ou la non-revisite des ménages. De nombreuses localités demeurent mal vaccinées et les enfants ne sont pas récupérés.

Un crieur en mobilisation dans le village de Mwitobwe

Afin de renforcer l’immunité des enfants de 0 à 5 ans, la campagne de vaccination a été lancée ce 12 octobre 2017 sous la houlette de Son Excellence Monsieur Ngoy Mwaka, Directeur de Cabinet représentant du Gouverneur de la Province du Haut Lomami. L’évènement a connu une grande mobilisation des populations !

Une journée pour la mobilisation sociale en faveur de la vaccination

Au-delà du caractère festif, cette journée de lancement a été l’occasion de transmettre des messages clés à la population : la vaccination est cruciale pour permettre à chaque enfant de grandir en bonne santé. Il s’agit d’un droit pour les enfants et d’un devoir pour les parents. Tous les parents ont été invités à faire vacciner leurs enfants durant le passage des vaccinateurs !

Ces messages ont été adressés aux populations de Mwitobwe en langue locale pour favoriser leur adhésion à la vaccination contre la polio. Les enfants eux-mêmes ont été des messagers, transmettant aux parents leurs perceptions sur la vaccination avec un cri de cœur : « nous sommes des enfants, nous avons droit à la santé et c’est votre devoir de nous faire vacciner ! »

Sensibilisation de la communauté

Une démonstration théâtrale a mis en scène le comportement d’un chef de famille, réfractaire à la vaccination. Un de ses enfant tombe rapidement malade, victime de la polio et il regrette ne pas avoir fait vacciner son enfant. Le public a retenu que « prévenir vaut mieux que guérir ». Ce message a été appuyé par le témoignage de Désiré, victime de la polio.

Objectif : rassurer les populations

L’objectif des cérémonies de lancement vise à susciter une grande mobilisation sociale autour des actions de la santé en général, et particulièrement la vaccination et à diffuser les messages clés à travers la voix des plus hautes autorités afin de rassurer les populations à travers leur participation.

La population de Mwitobwe n’est pas restée en marge car elle a reçu des leçons riches de valeurs éducatives pour le changement de comportement. Le développement de la communauté repose sur la vaccination de ses enfants !

Plus d’information sur la vaccination contre la polio en RDC

The following two tabs change content below.

Amadou Malle

Amadou Mallé est consultant C4D Polio au bureau UNICEF de Kamina. Frappé par la problématique des groupes réfractaires à la vaccination, il plaide pour l’implication de tous les décideurs pour mettre fin à la polio dans le pays.

Amadou Mallé is a C4D polio consultant at the Kamina UNICEF office.

Histoires connexes

Pas d'histoires connectées trouvés.

Laisser un commentaire