De nombreux jeunes abandonnent leurs études au profit de la rue

De nombreux jeunes abandonnent leurs études au profit de la rue

JEUNE REPORTERA Bunia, de trop nombreux jeunes âgés de 12 à 17 ans prennent de la drogue. C’est un problème nuisible pour leur santé, leur éducation mais aussi pour leur avenir en général.

D’où provient ce problème ?

Si aujourd’hui beaucoup de jeunes se droguent, c’est parce que les parents se montrent irresponsables en s’occupant pas assez de leurs enfants. Joël, 15 ans, a un père alcoolique et sa mère n’est pas impliquée dans son éducation. Joël et ses frères ne sont que très peu suivis et ils sont donc tombés dans la drogue dans l’espoir d’une meilleure vie.

Les enfants se laissent facilement influencer. Williams, qui a 16 ans aujourd’hui, raconte qu’il a commencé à prendre de la drogue à l’âge de 12 ans, influencé par de ses amis. « Aujourd’hui, j’ai perdu ma valeur, je suis réputé comme immoral et je me sens esclave de la drogue. Je ne parviens pas à passer une journée sans me droguer, et pourtant, je m’efforce à m’en débarrasser. Ce n’est pas facile… », confie Williams.

Joël et Williams ont tous deux abandonné leurs études au profit de la rue, comme de nombreux autres enfants dans cette situation.

Comment résoudre ce problème ?

Je pense que l’origine du problème est le manque d’encadrement des enfants. J’exhorte les parents à comprendre qu’il faut s’impliquer dans l’éducation de base de leurs enfants pour assurer le meilleur avenir possible. Dans le cas contraire, les résultats à seront mauvais.

Autour de moi, les gens disent qu’il faut connaître un enfant si on veut l’éduquer mais je dirai plutôt qu’il faut éduquer un enfant s’il on veut vraiment le connaître. Et éduquer, c’est la responsabilité des parents : ENCADER, AIDER et ORIENTER.

Je recommande aussi au Gouvernement de jouer pleinement son rôle en mettant un mécanisme permanent pour protéger les enfants du chaos qu’est l’usage de stupéfiants à travers tout le pays. Si les jeunes abandonnent les cours à cause de la consommation de drogues, l’avenir du pays s’enfonce !

D’autres enquêtes des Enfants Reporters d’Ituri :

[/list]
The following two tabs change content below.

Seth Bahemuka

 Seth Bahemuka est porte parole du Club d’Ecoute pour enfants Ituri. Il rêve de devenir ingénieur en construction et en même temps un militant perpétuel des droits de l’enfant. « L’effort qu’on fait pour changer le monde n’est jamais perdu ».  Seth Bahemuka is spokesperson for the Listening Club for Ituri children. He dreams of becoming a construction engineer and at the same time a perpetual activist for children’s rights. " The effort that we do to change the world is never lost "

Derniers articles parSeth Bahemuka (voir tous)

Laisser un commentaire