Une journée de joie à Tshijiba !

Reprise de la vie normale au Kasaï

Sourire d’enfant au Kasaï (UNICEF DRC 2017 Rose)

BLOGAprès des mois de violences, la vie reprend son cours au Kasaï. Une journée spéciale a été organisée à Tshijiba, pour marquer le retour à la vie normale !

Tshijiba, un territoire marqué par le conflit

Le secteur de Tshijiba est situé dans le territoire de Miabi, à 80 kilomètres de la ville de Mbuji Mayi. Il s’agit d’un des secteurs qui a été le terrain d’atrocités lors des affrontements entre les forces de l’ordre et la milice de Kamuina Nsapu. Fuyant leurs villages, des populations entières ont trouvé refuge dans des colonies agricoles, loin de tous les services sociaux de base. Lors des affrontements, des dizaines de personnes sont décédées, des nombreux cas de viol ont été rapportés, des enfants enrôlés dans la milice et les infrastructures ont été totalement détruites.

Avec le retour au calme, les populations déplacées commencent à revenir dans les villages. Tshijiba a servi de cadre pour le lancement d’activités de communication en faveur des droits et de la protection de l’Enfant dans les sites ciblés pour les réponses humanitaires.

Communiquer au plus grand nombre

Une foule immense a pris d’assaut le lieu car personne ne voulait rater cet événement inédit, annoncé à travers tous les médias locaux ! Les représentants du Gouvernement, les parlementaires, les différents groupes politiques, religieux, coutumiers, sécuritaires, humanitaires, sportifs et communautaires étaient au rendez-vous.

L’Esplanade Vert, non loin de la maternité de Tshijiba, a été décoré pour donner un aspect de fête au lieu : calicots, affiches, affichettes et t-shirts portant la mention « Je ne suis qu’un enfant ». Les messages étaient clairement visibles de tous : la place de l’enfant est à l’école, dans les espaces de jeu et en famille et l’adoption des pratiques familiales est essentielle.

L’orchestre Hope Musique a organisé un grand concert pour célébrer la paix en chansons et pour promouvoir les droits de l’Enfant ainsi que les pratiques essentielles. L’ambiance était au rendez-vous !

Promouvoir les droits de l’Enfant

La place des enfants n’est pas dans les travaux champêtres, ni dans les querelles entre communautés, ni dans le mariage, encore moins dans les partis politiques. Le Vice-Gouverneur de Province a rappelé qu’il est nécessaire de placer les enfants au centre de tout intérêt, de les protéger et de les sécuriser. Le même message a été répercuté en Tshiluba par les Enfants Reporters : « ntshidi mwana » (je suis un enfant).

L’UNICEF RDC a lancé le samedi 5 août 2017 la campagne « Je ne suis qu’un enfant ». Cette campagne a pour objectif est de mobiliser les décideurs, les parents et les acteurs de la société civile pour que tous s’impliquent dans la recherche de la paix et la protection des enfants.

The following two tabs change content below.

Willy Mbemba Mavula

Willy Mbemba Mavula est nutritionniste de Santé Publique pour le bureau UNICEF de Mbuji-Mayi.

Derniers articles parWilly Mbemba Mavula (voir tous)

Histoires connexes

Pas d'histoires connectées trouvés.

Laisser un commentaire