Kasaï: des enfants en première ligne

enfants-soldats au Kasaï

« Je me suis battue trois fois sur le champ de bataille. De nombreuses filles sont mortes sous mes yeux. Si je pouvais tout effacer et recommencer, je chercherais plutôt à me procurer un uniforme pour aller à l’école. »

Au Kasaï, des milliers d’enfants ont été enrôlés dans des milices et ont vécu l’indicible. Les enfants sont les premières victimes de la violence depuis que des combats ont commencé à ravager la région du Kasaï, en République démocratique du Congo, en août 2016. Les milices se servent des enfants pour combattre et tuer, et pour faire office de boucliers humains durant les combats. L’UNICEF soutient deux centres situés dans la ville de Kananga, qui aident ces anciens enfants-soldats à réussir le retour dans leur famille et leur communauté.

Au mois de mai 2018, l’UNICEF était venu en aide à 1.600 enfants libérés de l’emprise des milices. Découvrez leurs histoires :

Reportage photo

The following two tabs change content below.

Typhaine Daems

Typhaine Daems est Volontaire des Nations Unies, chargée de communication digitale à l’UNICEF RDC. Elle est s'occupe tout particulièrement de la gestion des réseaux sociaux et du blog.

Histoires connexes

Pas d'histoires connectées trouvés.

Laisser un commentaire