Des kits familiaux pour assurer la santé des enfants du Fleuve

kits familiaux pour les enfants

Un kit familial PCIME (UNICEF RDC 2017 Pavot)

BLOGAvez-vous déjà entendu parler des kits familiaux, une innovation mondiale de la République Démocratique du Congo ? Allez à la rencontre de populations particulièrement isolées et vulnérables, à la périphérie de Kinshasa, dont la santé dépend entièrement de ces kits !

Une aire de santé non couverte

Située à 75 kilomètres du centre-ville de Kinshasa, la zone de santé de Nsele compte environ 465.000 habitants. Subdivisée en 15 aires de santé, la quasi-totalité d’entre-elles sont couvertes par un paquet minimum en matière de santé.

Docteur Devos, Médecin Chef de la Zone de Santé de Nsele (UNICEF RDC 2017 Pavot)

Le Docteur Devos, Médecin Chef de la Zone, nous explique avec fierté que sa zone de santé est un site pilote pour la réduction de la mortalité et morbidité des enfants de moins de 5 ans. Différentes stratégies sont en place :

  • – Couverture universelle ;
  • – Continuité des soins dans les ménages ;
  • – Bonne gouvernance et travail communautaire ;
  • – Renforcement des capacités des différents prestataires ;
  • – Communication en cascade ;
  • – Engagement communautaire autour des activités.

Une seule aire de santé n’est pas couverte par ce paquet minimum : l’aire de santé « fleuve », où habitent entre 4.000 et 7.000 personnes selon les saisons. Situés à près d’une heure de navigation des rives de Nsele, ces populations n’ont accès à aucune structure de santé.

Carte de la zone de santé de Nsele (UNICEF RDC 2017 Pavot)

Pour pallier à cette réalité, des kits familiaux sont distribués directement aux ménages pour permettre de lutter contre la mortalité infantile et maternelle.

Atteindre les populations les plus éloignées

Davin, relais commentaire de l’aire de santé « fleuve », nous explique la composition des trois différents kits qu’il distribue aux ménages dont il a la responsabilité :

« Les kits PCIME sont distribués aux enfants de 0 à 6 mois. Ils sont composés de paracétamol pour le traitement de la fièvre, de zinc et de sérum pour le traitement des diarrhées. Pour les enfants plus âgés, de 6 à 23 mois, des micronutriments sont ajoutés aux kits pour prévenir l’anémie (kits PCIMA). On a aussi les kits d’accouchement, qu’on donne aux femme enceinte »

Mama Angèle (UNICEF RDC 2017 Pavot)

Fier de son travail communautaire, il nous emmène à la rencontre de Mama Angèle et de son bébé de 5 mois. La jeune maman explique que grâce aux kits, son bébé n’a plus de diarrhées. « J’ai vu un changement dans la santé de mon bébé ».

Mama Angèle n’est pas la seule à avoir bénéficié de kits pour assurer la santé de son bébé. Dans l’aire de santé fleuve, deux distributions ont été effectuées au cours de ces derniers mois par les relais communautaires (juin et août 2017) : 1.142 kits PCIME ont été distribués, 845 kits avec micronutriments et 138 kits d’accouchement.

Une dynamique communautaire salutaire

Le Docteur Devos, qui nous a accompagnés tout au long de la visite, considère les relais communautaires comme une plaque tournante pour les ilots.

Davin et des relais communautaires au service des populations du Fleuve (UNICEF RDC 2017 Pavot)

Les relais communautaires ne sont pas uniquement chargés de la santé de la population. Ils se mobilisent pour sensibiliser les ménages sur l’importance de l’enregistrement des naissances ou de la scolarisation des enfants.

Plus d’informations sur les kits familiaux

La RDC continue à faire face à des taux de mortalité infanto-juvénile et maternelle extrêmement élevés, respectivement 104 pour mille naissances vivantes et 846 pour 100.000 naissances vivantes en 2014.

Le Cadre d’Accélération de la réduction de la mortalité de la mère et de l’enfant en RDC s’attaque aux goulots d’étranglement qui explique les taux importants de la mortalité des enfants et des mères en RDC, entre autres la faible disponibilité des médicaments dans les communautés et le faible accès financier aux soins de santé.

The following two tabs change content below.

Typhaine Daems

Typhaine Daems est consultante en communication à l’UNICEF RDC. Elle est en charge de la gestion des réseaux sociaux et du blog.

Typhaine Daems is a Communication Consultant at UNICEF in DRC. She manages the UNICEF DRC's social networks and blog.

Histoires connexes

Pas d'histoires connectées trouvés.

Laisser un commentaire