La RDC et ses partenaires de la santé célèbrent la Semaine Africaine de la Vaccination, édition 2014

La RDC et ses partenaires de la santé célèbrent la Semaine Africaine de la Vaccination, édition 2014

COMMUNIQUE DE PRESSE CONJOINT

La vaccination est une responsabilité partagée

La République Démocratique du Congo célèbre du 21 au 27 avril 2014 la 4ème édition de la Semaine Africaine de la Vaccination, autour du thème: « La vaccination est une responsabilité partagée ». Cette campagne de sensibilisation sur un paquet d’interventions intégrées pour le bien-être de l’enfant cible plus de 3,5 millions enfants âgés de 0 à 11 mois, 3,5 millions de femmes enceintes et la population générale.

17,3 millionsd'enfants ont été vaccinés contre la polio en 2013
Grâce aux efforts du gouvernement et de ses partenaires, des progrès significatifs ont été accomplis. Le taux de mortalité des enfants de moins de cinq ans a diminué de 213 pour mille naissances vivantes en 2001 à 146 en 2013. Depuis décembre 2011, aucun cas de poliovirus sauvage n’a été notifié dans le pays. En 2013, les efforts conjugués des partenaires de santé ont permis la vaccination dans le cadre de campagnes de masse de 17,3 millions d’enfants contre la polio, de 11,2 millions d’enfants contre la rougeole et de 2,2 millions de femmes en âge de procréer contre le tétanos maternel et néonatal.

11,2 millionsd'enfants ont été vaccinés contre la rougeole en 2013
Lors de la cérémonie officielle de lancement de la Semaine Africaine de la Vaccination, qui s’est tenue à Kinshasa ce jour en présence de nombreuses personnalités et partenaires ‒ l’OMS, l’UNICEF, Gavi, la Fondation Bill & Melinda Gates, le gouvernement du Japon, etc. ‒ le Ministre de la Santé Publique, Dr Félix Kabange Numbi Mukwampa a déclaré: « Dans le cadre de l’accélération de la réduction de la mortalité infantile et maternelle, dont le plan a été adopté par le Gouvernement de la République, il sied de rappeler à tous l’impérieuse nécessité de saisir toute opportunité offerte pour vacciner tout enfant ou chaque fille ou femme éligible qui aurait manqué une dose de son cycle de vaccination. Cette stratégie aidera le pays à résorber plus rapidement le lot d’enfants non atteints qui plombent notre performance en cette matière et résultera, sans nul doute, à accélérer la réduction visée de la mortalité tant infantile que maternelle en République Démocratique du Congo ».

3,5 millionsd'enfants de 0 à 11 mois et autant de mères sont ciblés par la campagne de sensibilisation
La Semaine Africaine de la Vaccination 2014 offre à la fois une large sensibilisation et des interventions pertinentes phares en faveur de la santé de la mère et de la survie de l’enfant. Ainsi, l’approche intégrée des campagnes de vaccination de masse intègre nutrition, immunisation, enregistrement à l’état-civil et sensibilisation à l’inscription à l’école. Le but est d’accélérer la progression vers les OMD 4 et 5, respectivement liés à la réduction de la mortalité infanto-juvénile et de la mortalité maternelle. Cette stratégie permet aux enfants d’être protégés grâce aux vaccins, à la vitamine A et au déparasitage des vers intestinaux, tout en accédant à leurs droits à l’identité et à l’éducation. Par ailleurs, l’utilisation de nouvelles technologies accroit l’efficacité des campagnes : les frigos solaires réduisent les problèmes de maintenance et le besoin en pétrole ; la téléphonie cellulaire facilite le rapportage des données sur la vaccination. Leur disponibilité doit être améliorée, en particulier au niveau décentralisé.

La Représentante de l’UNICEF en RDC, Madame Barbara Bentein, a souligné, « Tous les enfants dans tout le pays, y compris ceux des zones les plus reculées, doivent être protégés des maladies évitables. La vaccination (contre la diphtérie, la coqueluche, le tétanos, la polio, la rougeole, la tuberculose, l’hépatite B, la méningite, la fièvre jaune et la pneumonie), l’utilisation de la Moustiquaire Imprégnée d’insecticide, la réhydratation par voie orale en cas de diarrhée, le déparasitage sont autant de moyens de réaliser leur droit à la vie ».

Malgré les progrès relevés, le transport des vaccins et intrants jusqu’aux sites de vaccination reste un défi majeur, à cause de l’enclavement et de l’insécurité dans certaines parties du pays, tout comme leur rupture dans certaines Zones de santé. Selon le Dr Joseph W. Caboré, Représentant de l’OMS « Cette semaine nous offre une fois de plus l’opportunité de rattraper les enfants non vaccinés, avec des vaccins efficaces et disponibles et de les protéger contre des maladies meurtrières et/ou invalidantes à vie ».

Lors de la cérémonie officielle de lancement, les partenaires techniques et financiers ont renouvelé leur engagement auprès du gouvernement de la RDC, afin que les communautés du pays puissent accéder aux différents services de santé.

Pour de plus amples informations, veuillez contacter :

Cornelia Walther, Chef Communication UNICEF/RDC, +243 99 100 63 07, [email protected]

Bibiane Ambongo, Spécialiste Communication, +243 81 8803007, [email protected]

Dr Audry Mulumba, Directeur du PEV/Kinshasa, + 243 998363739, [email protected]

Dr Moiz Yapi, OMS/RDC, +243 819700326, [email protected]

Semaine Africaine de la Vaccination, ne ratez pas:

– L’histoire d’un enfant qui a retrouvé le chemin de l’école par Séraphin Ntikala, journaliste de l’APA

Souriez, vous êtes vaccinés

– L’article du Ministre de la Santé Publique de RDC, Dr Félix Kabange Numbi Mukwampa:

Communautés vaccinées, communautés en bonne santé

– Un article du Dr Lebo sur les difficultés de la vaccination dans le “Triangle de la mort”:

Immuniser les enfants dans le “Triangle de la mort”

The following two tabs change content below.

Justine Mounet

Justine Mounet est consultante en communication à l’UNICEF RDC. Justine a rejoint l'UNICEF en 2013 car elle est croit que le plaidoyer et la participation de chacun sont essentiels pour faire avancer la société, le bien-être et les droits de tous. Justine est spécialisée dans l'engagement des jeunes à travers le web, convaincue que ce sont des acteurs puissants du changement. Son leitmotiv ? "L'arbre qui tombe fait plus de bruit que la forêt qui pousse" : portons la voix de la forêt en germe !

Justine Mounet is a Communication Consultant at UNICEF in DRC. Justine joined UNICEF in 2013 because she believes that advocacy and everyone's participation are essential for advancing society, as well as the well-being and the rights of all. Justine has specialized in digital youth engagement, convinced that they are powerful actors of change. Her leitmotiv? "The tree that falls makes more noise than the forest that grows": let's make the growing forest heard!.

Author

Justine Mounet est consultante en communication à l’UNICEF RDC. Justine a rejoint l'UNICEF en 2013 car elle est croit que le plaidoyer et la participation de chacun sont essentiels pour faire avancer la société, le bien-être et les droits de tous. Justine est spécialisée dans l'engagement des jeunes à travers le web, convaincue que ce sont des acteurs puissants du changement. Son leitmotiv ? "L'arbre qui tombe fait plus de bruit que la forêt qui pousse" : portons la voix de la forêt en germe !

Justine Mounet is a Communication Consultant at UNICEF in DRC. Justine joined UNICEF in 2013 because she believes that advocacy and everyone's participation are essential for advancing society, as well as the well-being and the rights of all. Justine has specialized in digital youth engagement, convinced that they are powerful actors of change. Her leitmotiv? "The tree that falls makes more noise than the forest that grows": let's make the growing forest heard!.

Histoires connexes

Pas d'histoires connectées trouvés.

Laisser un commentaire