Les Enfants Réclament la Vaccination Contre la Polio

Vaccination-featured

Dans le cadre de la campagne de vaccination contre la poliomyélite organisée par le ministère de la santé, avec l’appui del’OMS et de l’UNICEF, environ 10
 millions d’enfants ont été vaccinés sur une superficie couvrant 60% du 
territoire congolais. Basile Lange Mate, Administrateur UNICEF dans le domaine de la communciation pour le développement (C4D), s’est rendu dans un village proche de Bukavu et s’est rendu compte de quelque chose de surprenant, mais très positif ! Voici son témoignage.

Si certains parents boudent de plus en plus la vaccination répétitive contre la polio, les enfants la réclament.

Sur l’avenue Kapangula, tortueuse et mal entretenue, les vaccinateurs sautent de porte en porte. Mais ils ne parviennent pas à vacciner les enfants, déclarant que certains parents censés accompagner leurs enfants sont absents.
En suivant les mobilisateurs et les équipes de vaccination, j’ai rencontré un enfant prénommé Enlisée, 4 ans révolus. L’enfant s’est adressé à un vaccinateur. « Je suis le deuxième d’une famille de 3 enfants. Mes parents et les autres résidents dans ce  quartier de Kituku ont l’habitude d’aller travailler les champs loin d’ici. » Le vaccinateur lui demande s’il connait la maladie contre laquelle il réclame le vaccin. Enlisée cite la polio. Incroyable mais vrai.

UNICEF RDC 2016 Lange Vaccination

Deux gouttes de vaccin dans la bouche pour une protection vitale contre la poliomyélite

Après s’être fait vacciner, Enlisée part chercher son petit frère Kakudji et, le tenant au bras droit, Enlisée l’amène auprès du vaccinateur pour que celui-ci lui verse deux gouttes de vaccin dans la bouche, de précieuses gouttes qui le protégeront contre la polio. Kakudji marche la tête droite, fixant le vaccinateur qui l’attend.

Là, devant la porte de leur maison, Enlisée indique à son petit frère d’ouvrir correctement la bouche pour que les 2 gouttes de vaccin tombent sur sa langue. « Mes parents ont l’habitude de passer à côté de la vaccination même si les sensibilisateurs passent. Au lieu de continuer à jouer, je préfère aider mon petit frère à prendre ce vaccin, comme moi, pour éviter qu’il attrape la polio. » Enlisée apporte son assistance en posant sa main gauche sur la tête de son frère et en pressant sa bouche, aidant ainsi le vaccinateur à administrer les gouttes.

UNICEF RDC 2016 Lange Vaccination-5

La santé, un enjeu pour tout le monde : pour les enfants, les parents et les communautés de la République démocratique du Congo

« Au retour de mes parents, je vais leur expliquer comment nous avons été vaccinés lors du passage des vaccinateurs et je leur montrerai la preuve grâce au marquage sur nos doigts. Ils seront étonnés, impressionnés par cette initiative et je pense qu’ils seront contents. À mon avis, le vaccin n’est pas nuisible à la santé des enfants que nous sommes. »

La campagne de vaccination représente un travail colossal rendu possible grâce à la bonne volonté et au courage de plus de 28 000 bénévoles. La campagne s’est déroulée dans 316 zones de santé considérées à haut risque, réparties dans 5 des 11 provinces de la République démocratique du Congo.

The following two tabs change content below.

Basile Lange

Basile Lange est licencié en planification et organisation sociale de l’ISDR de Bukavu. Après 10 ans passés en tant qu'animateur communautaire dans la zone de santé urbaine de Lemba, ville province de Kinshasa, il est aujourd’hui Administrateur à la communication pour le développement au sous Bureau Unicef Kalemie.

Histoires connexes

Pas d'histoires connectées trouvés.

Laisser un commentaire