Les Enfants Reporters du Bandundu sensibilisent les élèves sur les droits de l’enfant

Les Enfants Reporters du Bandundu sensibilisent les élèves sur les droits de l’enfant

La Convention relative aux droits de l’enfant regorge de dispositions qui permettent aux enfants d’être non seulement des simples bénéficiaires mais aussi, et surtout, de devenir des acteurs importants de la promotion de leurs droits dans leurs communautés respectives.

L’article 13 de ladite Convention prône la liberté d’expression de l’enfant sous toutes ses formes : écrite, orale, imprimée, artistique ou autre.

Après avoir reçu la formation sur les différents instruments juridiques existant en matière de protection de l’enfant, moi, Deo Kusanika, Enfant Reporter du Bandundu, en collaboration avec

Goshen Gipoy lui aussi Enfant Reporter, avons pris l’initiative de partager cette connaissance avec d’autres enfants qui connaissent à peine leurs droits.

Pour ce faire, nous nous sommes organisés, avec l’appui de nos encadreurs, pour synthétiser les modules à être dispensés par les Enfants Reporters. Pour quoi ? Pour une compréhension plus rapide, directe et synthétique de la Convention, de la Charte africaine des droits et du bien-être de l’enfant, de la Loi portant protection de l’enfant en RDC et de l’Edit portant protection de l’enfant dans la Province du Bandundu.

Cette initiative a visé les élèves en général mais, en cette phase expérimentale, nous avons considéré en premier lieu, les élèves de la 3ème et 5ème année des Humanités du collège Kivuvu et de l’Institut Mosala.

Ayant impliqué les autres Enfants Reporters dans cette démarche, nous nous sommes appliqués à élaborer des termes de référence dans lesquels nous avons explicité toutes les procédures du déroulement de ces conférences, les résultats attendus et les objectifs poursuivis par cette activité.

Ayant reçu l’aval du Chef d’établissement de l’école qui était très intéressé, nous avons commencé la tenue de ces conférences avec les élèves de la 5ème année des Humanités qui se sont montrés attirés et voulant en savoir plus sur les droits de l’enfant. Ces activités ont été réalisées dans un climat d’attention et de discipline assurées.

Avec les enfants de 4ème des Humanités, l’engouement était encore plus vif, surtout avec l’appui du Professeur de Français. Les élèves ont posé des questions pour obtenir plus d’éclaircissement sur les violations rencontrées dans la ville, telles que l’exploitation économique qui, à notre humble avis, est la violation la plus remarquable quand on sillonne la ville.

L’activité a eu, selon nous, un impact positif bien que nous n’ayons réalisé que les deux tiers de ce que nous avions prévu. En effet, nous n’avons pas pu intervenir devant les élèves de la 3ème des Humanités en raison de nos preuves de fin d’année.

Au-delà de ce bémol, il y a aussi eu des contraintes dans la logistique car nous ne disposions pas de suffisamment de lots des livrets de Convention relative aux droits de l’enfant (CDE) à remettre aux enfants mais, certains d’entre eux ont quand même pu photocopier le canevas qui nous avait servi lors des exposés.

Hormis cela, nous avons pu véhiculer le message sur la promotion des droits de l’enfant avec succès.

Nous remercions les autorités du collège Kivuvu et de l’Institut Mosala pour la considération qu’ils portent aux droits de l’enfant et souhaitons que les autres écoles puissent adopter cette attitude en faveur de la vulgarisation des droits de l’enfant.

Nous pensons que cette activité pourrait être pérennisée afin que plusieurs élèves aient de plus amples détails sur les Droits de l’enfant car, les enfants qui prennent conscience de leurs Droits peuvent mieux les défendre.

L’avenir s’annonce assez prometteur en matière des Droits de l’enfant dans la ville de Bandundu car à l’heure actuelle, avec l’initiative « enfants pour enfants », nous avons pu vulgariser ces instruments juridiques et plusieurs d’entre nous commencent à prendre de plus en plus conscience de leurs Droits.

©UNICEF RDC/
À propos de l’UNICEF
L’UNICEF promeut les droits et le bien-être de chaque enfant, dans tout ce que nous faisons. Nous travaillons dans 190 pays et territoires du monde entier avec nos partenaires pour faire de cet engagement une réalité, avec un effort particulier pour atteindre les enfants les plus vulnérables et marginalisés, dans l’intérêt de tous les enfants, où qu’ils soient. Pour en savoir plus sur l’UNICEF et son action : www.unicef.org/french
Inscrivez-vous à notre Newsletter hebdomadaire pour rester informé sur les actions de l’UNICEF RDC et ses partenaires en faveur des droits des enfants. Suivez-nous aussi sur Facebook et Twitter !

The following two tabs change content below.

Deo

Déo Deo a 17 ans, il est enfant reporter et finaliste au collège Kivuvu à Bandundu. Il a représenté les enfants de la RDC au Forum de l'espoir des enfants à Bujumbura en juin 2014. Il fut élu ambassadeur du Forum de l'espoir et a représenté les enfants de la Région des grands Lacs au sommet Spécial de la CIRGL sur l'emploi des jeunes. Pour lui, être enfant Reporter est une opportunité qui lui permet de plaider pour l'amélioration de la situation des enfants de sa communauté

Déo is 17 years old, he is a Young Reporter and a student in final year in KIVUVU High School in Bandundu. Deo has represented Congolese childre at the Forum of Hope in Bujumbura in 2014. He was elected as an Amabassador of Hope and represented children from the Great Lakes region at the Special ICGLR Summit on Youth Employment. For him, being a child reporter gives him an opportunity to advocate on improving the situation on children in his community.

Laisser un commentaire