Mon année d’enfant reporter

Mon année d’enfant reporter

Eunice est la grande gagnante des enfants reporters : c’est l’un de ses articles qui a été élu « meilleur article de l’année 2014 » ! A cette occasion, Ponabana lui redonne la parole :

Merci à tous d’avoir fait de mon article “éduquer une fille, c’est éduquer toute une nation”, le meilleur de 2014. Je profite de ces remerciements pour vous parler de mon expérience en tant qu’enfant reporter pendant l’année 2014 et de mes objectifs pour 2015.

L’année 2014 fut remplie de beaucoup d’activités, de rencontres, de difficultés, mais aussi de beaucoup d’émotions. Les aventures que j’ai eu la chance de vivre sont tellement nombreuses que je ne saurais toutes les citer, mais je peux vous parler de celles que j’ai préférées.

Le premier événement qui a marqué mon année a été le forum des femmes francophones tenu à Kinshasa. Nous y sommes allés avec mes amis enfant reporter pour interviewer les participantes afin de connaitre leurs impressions sur le forum, savoir si elles croyaient en un changement dans l’éducation des filles. Il s’agissait de femmes de pouvoir célèbres, telle que la présidente d’Onu femme RDC ou encore la première dame de la RDC qui a participé avec moi à l’atelier « fille et éducation », source de mon article “éduquer une fille, c’est éduquer toute une nation”.

J’ai été très surprise qu’il ait été l’article le plus lu en 2014 et je remercie tous les internautes : j’espère avoir apporté un plus dans votre façon de penser à l’éducation des filles et avoir permis à plus de filles d’aller à l’école.

Quelques jours après ce forum, il s’est passé un truc génial ! Des journalistes de la chaine TV5 Monde sont venus dans mon école me filmer et me poser des questions sur l’éducation. Je suis devenue comme une star en classe, c’était marrant !

En 2014, il y a aussi eu le forum de l’espoir à Bujumbura, qui a réuni plusieurs enfants des pays de la région des grands lacs pour, qu’eux aussi, contribuent à la paix dans cette région. J’ai été choisi comme représentante des enfants de la RDC. Lors des sélections, j’avais ressenti un stress pas possible et lorsque j’ai été sélectionnée, ce fut une grande joie. Faire escale au Kenya puis arriver à  Bujumbura et découvrir ces pays a été magnifique. J’ai fait la connaissance d’enfants venus du Burundi, du Soudan, de Zambie, d’Ouganda et d’Afrique du Sud. A ce travail de consolidation de la paix, nous avons apporté nos dessins, nos chansons, et même une déclaration qui a été lu au sommet des chefs d’Etat de la région des grands lacs en juillet dernier.

De retour à Kinshasa, cela a été un peu dur de passer mes examens parce que j’avais voyagé pendant la période des révisions. Mais heureusement je les ai réussis !

Même s’il y a souvent des soucis par rapport au transport et à la disponibilité, ce fut une belle année et j’espère vivre de nouvelles aventures en 2015, découvrir d’autres horizons, continuer à faire d’autres émissions de plaidoyer pour aider. Beaucoup d’enfants congolais sont dans de mauvaises conditions de vie surtout par rapport à l’accès aux soins de santé et j’espère pouvoir écrire là-dessus ou parler dans mon école de ce que je fais pour que mes camarades puissent en savoir plus sur leurs droits.

Je souhaite aux internautes et aux enfants du monde une bonne année et mes meilleurs vœux de santé et de bonheur.

Retrouvez l’article d’Eunice, élu meilleur article de l’année 2014 par vous, chers internautes:

“Eduquer une fille, c’est éduquer une nation”

Photo: UNICEF RDC 2014 Adrien Majourel

The following two tabs change content below.

Eunice

Eunice a 16 ans et elle est Enfant Reporter de Kinshasa. Elle a représenté les enfants d’Afrique Centrale devant les leaders Africains au Sommet de l’Union Africaine à Addis Abeba en 2012. Dans son discours, elle a rappelé les droits de l’enfant à la survie, la liberté d’expression, l’éducation, la santé et a appelé à l’élaboration d’une stratégie pour prévenir les conflits armés qui affectent les enfants. Pourquoi enfant reporter? “Parce que je veux faire de mon pays un meilleur endroit où les enfants pourront vivre”.

Eunice is 16 years old and she is a Young Reporter in Kinshasa. She represented Central Africa’s children at the African Union Summit in Addis Ababa in 2012. In her speech to African leaders, she recalled children’s rights to survival, freedom of expression, education, health and called for a strategy to prevent armed conflicts which affect the child. Why youth reporter? “Because I want to make my country a better place for children to live.”

Author

Eunice a 16 ans et elle est Enfant Reporter de Kinshasa. Elle a représenté les enfants d’Afrique Centrale devant les leaders Africains au Sommet de l’Union Africaine à Addis Abeba en 2012. Dans son discours, elle a rappelé les droits de l’enfant à la survie, la liberté d’expression, l’éducation, la santé et a appelé à l’élaboration d’une stratégie pour prévenir les conflits armés qui affectent les enfants. Pourquoi enfant reporter? “Parce que je veux faire de mon pays un meilleur endroit où les enfants pourront vivre”.

Eunice is 16 years old and she is a Young Reporter in Kinshasa. She represented Central Africa’s children at the African Union Summit in Addis Ababa in 2012. In her speech to African leaders, she recalled children’s rights to survival, freedom of expression, education, health and called for a strategy to prevent armed conflicts which affect the child. Why youth reporter? “Because I want to make my country a better place for children to live.”

Laisser un commentaire