semaines
0
2
jours
0
5
heures
0
1
minutes
2
7
secondes
5
9

« Nous sommes ici parce que nous voulons la Paix »

« Nous sommes ici parce que nous voulons la Paix »

15 enfants, 11 provinces, 3 jours : le compte à rebours vers Bujumbura s’accélère en RDC.

27042014-IMG_0508 (640x427)

Keulliana, 14 ans, de la Province de Kinshasa

Ce week-end s’est tenu dans la capitale congolaise le Forum national de l’Espoir, rassemblant les 15 enfants sélectionnés par les 11 provinces de la RDC. Du vendredi matin au dimanche soir, ces enfants de 12 à 17 ans ont appris et discuté autour du thème de la Paix.

Jusqu’à minuit, des débats passionnés ont résonné dans la petite salle de réunion de Caritas. Comme dit Keulliana, 14 ans, « L’enfant est l’avenir et l’avenir n’attend pas ».

Le menu était varié: situation politique, droit, culture et médias, de nombreux sujets ont été abordés. Le Forum a été ouvert par le Coordonnateur du Mécanisme national du suivi de l’Accord-cadre pour la paix, la sécurité et la coopération en RDC et dans la Région, le Secrétaire Général du Ministère du Genre et la Représentante de l’UNICEF en RDC, Mme Barbara Bentein.

1

« Il importe d’aller au-delà de la tolérance, vers l’appréciation de la différence » a déclaré B. Bentein dans son mot d’ouverture. Les 7 filles et 8 garçons ont prouvé qu’ils maitrisaient à merveille l’art du partage et de l’ouverture à l’autre. C’est ce qu’a notamment révélé le principe de succès de Leslie du Kasaï Oriental, 17 ans, « La clef de la paix? Le dialogue. Écoutons-nous ».

Les enfants ont reçu des informations de première main. Le conseiller spécial de la Conférence Internationale sur la Région des Grands Lacs (CIRGL) leur a expliqué l’Accord-cadre (signé par les 12 pays des Grands Lacs pour établir la paix) et ses implications dans la région. Puis le conseiller spécial du Mécanisme national de suivi de l’Accord a échangé avec eux sur l’état d’avancement en RDC. Les spécialistes de l’UNICEF les ont initiés à l’éducation à la Paix et aux outils pour partager leurs convictions, comme les médias sociaux et la présentation. La motivation des enfants face à ces formations promet de beaux aboutissements.

Hervé du Kasai Occidental, 17 ans, s’est passionné pour la contribution de l’éducation à la paix, concluant : « C’est par la porte de l’école que sort la grandeur d’une nation ».

FOrum

Pour la plupart des enfants, c’était le premier séjour à Kinshasa, et le weekend était bien rempli. Outre la théorie et l’obtention des passeports pour Bujumbura, une visite à l’Espace culturel Bilembo a familiarisé ces 15 représentants de la RDC à l’immense richesse culturelle de leur pays. Une conférence de presse suivie d’une émission sur la chaine de télévision nationale RTNC leur a même permis de se familiariser aux médias.

7

Parmi les résultats clefs de la rencontre, ces jeunes ambassadeurs de la paix ont élaboré un Mémorandum et une ‘carte postale’ de leur pays. Au Forum de Bujumbura du 30 mai au 1er juin, ils les présenteront aux enfants des autres pays signataires (Rwanda, Burundi, Ouganda, Angola, République centrafricaine, République du Congo, Afrique du Sud, Sud-Soudan, République-Unie de Tanzanie et Zambie).

Mais le résultat majeur, c’est la construction d’une équipe forte et soudée d’amis qui partagent la même conviction : la certitude que le temps du changement est venu. Deo du Bandundu, 16 ans, le résume ainsi : « Si nous sommes ici maintenant, c’est parce que nous voulons la Paix. »

27042014-IMG_0471

Aujourd’hui et demain, les enfants rentrent dans leurs provinces respectives. Ils se retrouveront fin mai pour la prochaine étape : le Forum de l’Espoir de Bujumbura.

D’ici là, retrouvez nous y ici pour plus de nouvelles la semaine prochaine, et suivez les impressions des enfants sur : http://childrensforumofhope.tumblr.com/

Le 24 Février 2013, reconnaissant le péril des cycles récurrents de conflit et de violence qui persistent en RDC, onze pays d’Afrique ont signé l’Accord-cadre de paix, de sécurité et de coopération pour la RDC et la région des Grands Lacs. Face au constat que les enfants sont le cœur de toute paix qui se veut durable l’UNICEF travaille depuis février 2014 pour mettre en place ‘le Forum de l’Espoir’, une plateforme à travers de laquelle les enfants peuvent s’exprimer pour cette Paix qui décidera de leur avenir et pour y contribuer efficacement. Du 31 mai au 1 juin les enfants des 11 pays signataires se rencontreront à Bujumbura pour élaborer leur message aux chefs d’Etat.

Suivez toute l’actualité du Forum de l’espoir sur:

- Le Blog spécialement créé pour le Forum de l’Espoir de Bujumbura: Tumblr

- Jour après jour, minute après minute, suivez les jeunes ambassadeurs de RD Congo sur: Twitter

- Toutes les photos sont sur: Flickr

- Nous relaierons également toute l’actualité du Forum de l’Espoir sur: Facebook  

Retrouvez les articles précédents :

Le Forum de l’espoir a débuté à Kinshasa

- Forum de l’espoir: le compte à rebours à commencé en RDC

Photos: UNICEF RDC/2014 / Adrien Majourel

Author

Cornelia Walther est la chef de l’Équipe InfoCom de l’UNICEF RDC. Elle a travaillé durant les 12 dernières années avec l’UNICEF en Afrique de l’Ouest et en Asie, en ayant la conviction que la participation est au cœur de la communication. Son credo : « Nous devons devenir le changement que nous voulons voir » – Gandhi.

Cornelia Walther is head of the UNICEF DRC InfoCom Team. She has worked for the last 12 years with UNICEF in West Africa and in Asia and is convinced that participation lies at the heart of communication. Her creed is: ‘We must become the change we want to see’ – Gandhi.

Related Posts

No related posts found.

6 comments

  • La paix est le soubassement de tout développement, les enfants sont les mobiles de propagation de la culture de paix dans la société.

    Reply
  • Salut!!! Moi c’est Terence,j’ai 15 ans et je suis enfant délégué de la province du Bas-congo pour le forum de l’espoir de l’enfant qui se tiendra à Bujumbura. Je suis plus que ravi de prendre à cette expérience avec l’Unicef car je me rends de plus en plus compte de l’importance que l’enfant a et mérite d’avoir parce qu’il est un messager de paix pour la reconstruction et le développement d’une nation. Merci pour l’opportunité que vous nous offrez et nous serons très heureux d’y prendre part. A bientôt!!!

    Reply
  • Salut! Hier, j’ai suivie à la télé, une fille de 2ans a été mise en cachot…et pourquoi?…c’est justement parce que son père est un bandits. L’autre fois, les policiers sont venus pour arrêter le Mr, il portait dans ses bras sa petite fille. Il les dit: vous pouvez m’arrêter mais né touchez pas à ma fille. Le chef de cette bande de policiers dit qu’il fallait qu’on arrête le père et l’enfant. Après 72h d’emprisonnement, ce bébé mourut par la chaleur. Alors, ce colonnel paya un motard pour emmener le corps de cette enfants à la morgue. Ce corps a fait 55jours dans la morgue de kasangulu à Kinshasa. Vue les plaintes de la famille du bandit, le colonnel demanda au medcin directeur de cette morgue de faire sortir ce corps, mais il refusa. Chers amis, jusque maintenant, le corps de cet enfant est toujours dans la morgue. S’il vous plait, enfants reporters, enfants parlementaires agissez pour cet enfant, defendez sa cause, s
    En fin Que le criminel soit puni

    Reply

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>