Nous voulons des livres, pas des maris!

Nous voulons des livres, pas des maris!

En ce jour, nous adolescent(e)s de la Province du Katanga, nous engageons dans une lutte contre les mariages précoces des jeunes filles au Katanga et dans le monde.

Ce phénomène est non seulement un risque pour la santé de la jeune fille mais il freine aussi sa capacité de réflexion et réduit son quotient intellectuel. Bien trop tôt, elles ne pensent plus qu’à leur mari et leurs enfants.

De nos jours nous crions, nous entendons partout “Parité! Parité!” “l’homme et la femme doivent être au même niveau” mais pensez-vous que cela se fera si, dans certains milieux, la jeune fille est mariée précocement et n’a aucunement accès à un établissement scolaire, n’a aucune idée sur l’apport de l’éducation et de la scolarisation dans sa vie?

Comment voulez-vous que leurs progénitures passent par le banc de l’école tant qu’elles-mêmes ignorent l’importance des études ?

Comment voulez-vous que nous accédions au développement tant que nous, qui sommes vos futurs successeurs, nous sommes confrontés au même problème que vous ?

Éduquer une femme, c’est éduquer toute une nation” dit-on… mais si ces filles, ces futures femmes ne sont point instruites qu’apporteront-elles à la société à venir ?

N’oublions pas que ces jeunes filles, instruites comme toutes les autres, constituerons non seulement un bien pour le pays, un modèle pour le génération qui vient, une élite pour la République Démocratique du Congo mais aussi un réservoir de savoir apte à répondre aux besoins de la population sans compromettre la capacité des générations futures de répondre à leurs besoins.

Nous sollicitons l’implication de tous afin que ce phénomène de mariage précoce cesse dans la province du Katanga et partout dans le monde.

Nous voulons des livres, pas des maris!

Depuis octobre 2013, le gouvernement de la République Démocratique du Congo, la Delegation de l’Union Europeene, l’UNICEF et  la GIZ (organisation allemande de coopération internationale) ont démarré la mise en œuvre d’un programme appelé « Femmes et Hommes, progressons ensemble ».

Il s’agit d’un programme novateur et de haute portée politique qui répond aux Violences Basées sur le Genre  à travers une approche holistique et durable. Cette approche consiste à agir sur les causes profondes des violences basées sur le genre, en vue d’obtenir des résultats pérennes dans la perception du rôle et de la position de la femme et de l’homme dans la société congolaise.

Photo: UNICEF RDC/Diana Mrazikova/2014
The following two tabs change content below.

Bora

Bora a 14 ans et elle est enfant reporter à Lubumbashi. Plus tard elle veut être criminologue. Aujourd’hui elle s’attache à rassembler les enfants reporters de toutes les provinces pour que leur voix résonne jusqu’au bout du monde!

Bora is 14 years old and is a child reporter in Lubumbashi. In the future she would like to be a criminologist. Today, she is trying hard to bring together child reporters from all the provinces so that their voices will be heard in the far corners of the world!

Histoires connexes

Pas d'histoires connectées trouvés.

Laisser un commentaire