Nutrition – Principales avancées en RDC

23

UNE MEILLEURE COMPRÉHENSION DE LA MALNUTRITION

La compréhension de la malnutrition s’est améliorée ; ses conséquences sur le développement national sont reconnues. En conséquence, la nutrition est mieux positionnée pour devenir une priorité nationale.

INITIATIVE SUN

La RDC a rejoint le SUN (Mouvement pour le renforcement de la nutrition) en mai 2013 et a révisé sa politique de nutrition nationale pour la rendre multisectorielle, inclure des actions spécifiques de nutrition et être proactive dans des domaines sensibles pour la nutrition.

SUPPLÉMENTATION EN VITAMINE A

Un système a été mis en place pour distribuer des suppléments de vitamine A et des comprimés vermifuges aux jeunes enfants deux fois par an. Ces dix dernières années, environ 12 millions d’enfants (de six à 59 mois) ont reçu de la vitamine A et des comprimés vermifuges.

TRAITEMENT DE LA MALNUTRITION AIGUË SÉVÈRE

On note un progrès constant dans le traitement de la malnutrition aiguë sévère. Entre 2007 et 2012 cette capacité s’est améliorée rendant possible le traitement de 240 000 enfants victimes de malnutrition aiguë sévère en 2012. De janvier à septembre 2013, 160 000 enfants ont été traités par l’UNICEF et ses partenaires (52% de la cible).

NOURRITURE THÉRAPEUTIQUE

De l’alimentation à visée thérapeutique comprenant des ingrédients thérapeutiques (F-15 et F-100) et de la nourriture thérapeutique prête à l’emploi (RUTF) ont été listés comme étant des médicaments essentiels.

PROMOTION DE L’ALIMENTATION DU NOURRISSON ET DU JEUNE ENFANT

La RDC a réussi à coupler la prévention contre la malnutrition avec des mesures d’intervention d’urgence en nutrition grâce à la promotion des Pratiques de l’alimentation du nourrisson et du jeune enfant (IYCF) en les rendant partie intégrante du plan d’intervention d’urgence de nutrition.

Un plan détaillé de communication pour la promotion de l’IYCF a été élaboré et est entièrement géré par le gouvernement.

SYSTÈME D’ALERTE ET COORDINATION

Un système de gestion de la nutrition et de la sécurité alimentaire est mis en place et déployé à grande échelle pour servir de système d’alerte de crise alimentaire.

L’UNICEF coordonne les interventions terrain et les parties-prenantes du domaine de la nutrition en tant que chef de file du groupe sectoriel sur la nutrition.

The following two tabs change content below.

stevebutton

Derniers articles parstevebutton (voir tous)

Pin It on Pinterest

Share This