Les enfants de Mambasa ont leur propre Parlement!

parlement d'enfants en RDC

« Parler de moi et prendre une décision sans moi, c’est un complot contre moi ! »

JEUNE REPORTER Pour mieux pouvoir protéger une personne, il faut l’intégrer dans le processus et encourager sa participation. Selon moi, une décision me concernant qui prise sans ma présence est contre mon intérêt.

Chaque enfant a le droit de dire ce qu’il pense et de participer

La participation des enfants est un droit garanti par la Convention Internationale relative aux Droits de l’Enfant. En 2016, dans le cadre de la politique du Gouvernement congolais, en partenariat avec l’UNICEF, un Parlement d’enfants a été mis en place dans le territoire de Mambasa, en Province de l’Ituri.

A Mambasa comme dans d’autres coins du pays, les enfants ressentent l’envie de défendre et promouvoir les droits de leurs semblables. Ces jeunes leaders sont convaincus que pour que la société respecte les enfants, il faut que celle-ci accepte leur participation dans la prise des décisions qui les concernent.

Depuis que le Parlement d’enfants de Mambasa a été créé, les enfants se sentent impliqués dans la promotion de leurs droits malgré les multiples obstacles auxquels ils peuvent faire face. Wivine, 15 ans et présidente du Parlement déclare que « rien n’est plus important que de bâtir un monde dans lequel tous les enfants auront la possibilité de réaliser pleinement leur potentiel et de grandir dans la paix et la dignité. »

Le Parlement d’enfants : un arbre à palabres des temps modernes

Le Parlement d’enfants de Mambasa est aujourd’hui devenu un arbre à palabres autour duquel des enfants du territoire se rassemblent pour exposer la situation de leurs semblables, réfléchir sur les solutions à apporter et poser des actions concrètes allant dans le seul sens du respect de leurs droits.

« La promotion et la protection des droits de l’Enfant ne doivent pas rester un simple idéal » déclare Bernard, le jeune porte-parole du Parlement. Il faut « qu’elles deviennent une réalité au quotidien pour assurer le développement des enfants et des jeunes de Mambasa. .

Malheureusement, l’arbre à palabres des temps modernes n’est pas assez soutenu. Les enfants savent ce qu’ils font mais « le Parlement d’enfants de Mambasa a besoin d’un accompagnement de la part du Gouvernement, des organismes de protection des droits de l’Enfant mais aussi de la société pour lui permettre de bien jouer son rôle dans ce territoire, où les violations des droits sont nombreuses, » déclare David, Jeune Reporter et encadreur des enfants.

Assurer la participation de chaque enfant

Les enfants sont les êtres les plus vulnérables au monde et leurs droits sont souvent bafoués. Les enfants doivent avoir la maîtrise de leurs droits pour être en mesure de les promouvoir à travers plusieurs structures telles que le Parlement d’enfants. Il est temps que la société accepte la participation des enfants à tous les niveaux, telle qu’elle est reconnue aux articles 11, 12, 13, 14 et 15 de la Convention Internationale relative aux Droits de l’Enfants.

Mulasi, 15 ans est chargée de condition féminine au sein de Parlement. « La jeune fille est aujourd’hui en dehors de l’univers dans lequel elle devrait être. Ce sont les autres [garçons] qui défendent et promeuvent ses droits. »

Mulasi lance un appel aux jeunes filles du territoire. « J’appelle toutes les filles à bien vouloir venir se joindre à nous pour connaître et défendre nos droits ! »

Plus d’informations sur les Parlements d’Enfants en RDC:

The following two tabs change content below.

Aristote M

Aristote est Jeune Reporter de la Province de l’Ituri. Ancien vice-président du Parlement d’Enfant de sa Province, il étudie actuellement le droit. Pour lui, l’enfance est la richesse d’une nation.

Aristote is a Young Reporter from Ituri Province. Former vice-president of the Children’s Parliament of his Province, he is currently studying law. For him, children are the wealth of a nation.

Author

Aristote est Jeune Reporter de la Province de l’Ituri. Ancien vice-président du Parlement d’Enfant de sa Province, il étudie actuellement le droit. Pour lui, l’enfance est la richesse d’une nation.

Aristote is a Young Reporter from Ituri Province. Former vice-president of the Children’s Parliament of his Province, he is currently studying law. For him, children are the wealth of a nation.

Histoires connexes

Pas d'histoires connectées trouvés.

Laisser un commentaire