RDC : l’UNICEF et la MONUSCO s’inquiètent des rapports sur la disparition et l’assassinat de jeunes et d’enfants à Kinshasa

RDC : l’UNICEF et la MONUSCO s’inquiètent des rapports sur la disparition et l’assassinat de jeunes et d’enfants à Kinshasa

Communiqué de Presse

 Kinshasa, le 27 novembre 2013  La Mission de l’Organisation des Nations Unies pour la Stabilisation en République démocratique du Congo (MONUSCO) et le Fonds des Nations Unies pour l’Enfance (UNICEF) ont reçu, au cours de ces derniers jours, des rapports préoccupants faisant état de la disparition et de l’assassinat de jeunes hommes et d’enfants dans certaines communes de Kinshasa. Ceci coïncide avec le début de l’opération ‘‘Likofi’’ « Coup de poing » lancée du 15 novembre 2013 au 15 février 2014, par les autorités congolaises afin de juguler la délinquance urbaine. Selon les informations reçues qui sont en cours de vérification, au moins une vingtaine de personnes, dont 12 enfants, auraient été tuées. L’UNICEF et la MONUSCO demandent que des mesures immédiates soient prises par les autorités congolaises afin de mettre fin à ces actes.

Les deux organisations rappellent que l’Etat doit en toutes circonstances faire respecter les droits humains, et assurer que les enfants bénéficient d’une protection particulière, selon la Loi congolaise et les traités et conventions internationales. Des enquêtes doivent être diligentées par les autorités judiciaires afin que les responsables de ces actes soient traduits en justice conformément au Code pénal congolais.

Les Nations Unies réitèrent leur volonté de soutenir le Gouvernement congolais dans la recherche de solutions durables aux problèmes de la réinsertion sociale des enfants et des jeunes.

The following two tabs change content below.

Bibiane Ambongo

Bibiane Ambongo is a Communications Specialist at UNICEF Kinshasa, where she has worked for many years. She is particularly concerned with presenting the DRC as a country which is moving forward and finding its feet. And if children are at the heart of it all, they just have to be taken by the hand so they can reveal their talents. And Heaven knows, they have plenty!

Bibiane Ambongo est Spécialiste communication à l’UNICEF Kinshasa où elle travaille depuis de nombreuses années. Donner l’image d’une RDC qui se cherche et qui avance la préoccupe. Alors, si les enfants sont au centre de cette dynamique, il faut absolument les prendre par la main pour qu’ils révèlent leurs talents. Et Dieu sait s’ils en ont !

Histoires connexes

Pas d'histoires connectées trouvés.

Laisser un commentaire