2017 : nos objectifs pour chaque enfant de la RDC

réponse humanitaire en RDCHUMANITARIAN ACTION FOR CHILDREN – Depuis plus de deux décennies, la République Démocratique du Congo est en proie à de multiples conflits complexes, avec des conséquences humanitaires graves. Les enfants sont souvent les premières victimes. Découvrez la réponse humanitaire en RDC en 2017!

Un pays marqué par deux décennies de conflits

À la fin de 2016, le pays comptait 1,9 millions de personnes déplacées et accueillait plus de 436 870 réfugiés. Les déplacements de la population en République Démocratique du Congo sont complexes et dynamiques car les conflits en cours, impliquant de nombreux groupes armés non étatiques, déclenchent des déplacements en masse et accroissent les besoins humanitaires. On estime que 2 millions d’enfants souffrent de malnutrition aiguë sévère. Des épidémies de choléra, de rougeole et de fièvre jaune continuent à menacer la survie des enfants. Le choléra reste une menace constante, avec 25 000 cas signalés en 2016. La protection de l’enfance est une préoccupation majeure, avec plus de 3 000 enfants confirmés comme étant actifs dans les groupes armés et des cas de violences sexuelles et violences basées sur le genre (VBG) signalés chaque jour. Les catastrophes naturelles comme les inondations  continuent à menacer les enfants et leurs familles. Les besoins humanitaires pourraient également être impactés par la crise politique en cours. Un Plan d’Intervention Humanitaire pluriannuel (2017-2019) a été mis en place pour apporter une réponse humanitaire aux populations les plus touchées.

Quelle réponse humanitaire ?

En 2017, UNICEF fournira une aide à grande échelle, rapide et multisectorielle en termes de nutrition, d’eau, hygiène et assainissement (EHA), de santé et d’articles non alimentaires (NFI). Le traitement à base communautaire de la malnutrition aiguë sévère (MAS) sera élargi pour atteindre plus de 300 000 enfants. Un million de personnes seront appuyées par une assistance en cash (une multiplication par 10 par rapport 2016), en particulier les personnes déplacées et les enfants en situation d’urgence, par le biais d’assistance en cash aux écoles. Des fournitures de santé d’urgence et d’EHA seront pré-positionnées au niveau provincial pour répondre aux épidémies comme le choléra et la rougeole. L’UNICEF appuiera les initiatives de prévention, de coordination et de référencement des violences basées sur le genre. Des évaluations rapides des besoins seront organisées et des capacités de réponse seront prépositionnées dans le cadre de la Réponse Rapide aux Mouvements des Populations (RRMP).

L’UNICEF continuera à jouer son rôle de coordination au sein quatre clusters en République Démocratique du Congo (éducation, EHA, nutrition, NFI/abris) ainsi que dans le groupe de travail de protection de l’enfance. L’UNICEF  agira comme agence chef de file pour la coordination sectorielle et la réponse multisectorielle des interventions humanitaires, principalement à travers le RRMP. UNICEF devra, cependant, s’aligner sur les objectifs et stratégies du plan de Plan de Réponse Humanitaire, avec un objectif annuel et une planification budgétaire.

Les résultats atteints depuis 2016

Au 31 octobre 2016, UNICEF avait reçu 54,5 millions de dollars américains sur les 130 millions de dollars requis par l’appel de fonds 2016 (soit 42 % de financement).  Malgré cet écart important dans le financement, l’UNICEF a atteint 2,3 millions de personnes par son aide humanitaire d’urgence. Un total de 213 424 enfants souffrant de malnutrition aigüe sévère a été pris en charge. UNICEF a joué un rôle important dans la coordination de la réponse à l’épidémie de choléra, en apportant une assistance à 1,6 millions de personnes dans les zones touchées. UNICEF a aidé 90% des enfants ayant quitté les forces et groupes armés et a dépassé son objectif de 60 000 enfants déplacés et réfugiés recevant un soutien psychosocial.

Malgré l’écart important dans le financement 2016, plus de 3 000 survivants de violences sexuelles ont reçu de l’aide (traitements, soins, réinsertion). Seulement 40% des objectifs EHA et 26% des objectifs en matière et de santé ont été atteints en raison du financement insuffisant et de l’insécurité de l’environnement de travail.

A travers le Fonds Central d’Intervention d’Urgence (CERF), 250 190 enfants ont accédé à une éducation de qualité et un soutien psychosocial. Le RRMP a aidé plus de 1,2 millions de personnes en termes d’éducation, de santé, d’EHA, d’articles non-alimentaires et d’abris en situation d’urgence. Plus de 24 000 familles ont également bénéficié d’aide à travers le programme de transfert monétaire des Réponses Alternatives pour les Communautés en Crise (ARCC).

Nos objectifs 2017 en chiffres

Nutrition

– 310 000 enfants de moins de 5 ans souffrant de MAS seront traités

Santé

–  500 000 enfants seront vaccinés contre la rougeole

– 300 000 personnes touchées par les conflits et les épidémies bénéficieront de  soins

Eau, Hygiène et Assainissement

– 1,7 millions de personnes touchées par le choléra bénéficieront de fournitures EHA

– 760 000 personnes touchées par des conflits et des catastrophes naturelles bénéficieront du programme EHA

Protection de l’Enfance

– 3 700 enfants précédemment associés à des forces/groupes armés bénéficieront d’assistance

– 4 000 survivantes de violences sexuelles bénéficieront d’une prise en charge totale

Education

– 210 000 enfants (5 à 11 ans) touchés par des conflits ou catastrophes naturelles auront accès à une éducation de qualité et des activités psycho-sociales

RRMP

– 1,2 millions de personnes déplacées internes bénéficieront d’assistance à usages multiples

Transferts monétaires multisectoriels

– 1 million de personnes déplacées  internes recevront une aide en espèces à usages multiples

Humanitarian Action for Children (anglais seulement)

Merci à au Canada, à l’Angleterre, à USAID DRC, à la Suisse, au Japon et à ECHO pour leur soutien à l’action humanitaire pour les enfants en RDC.

Humanitarian Action for Children – UNICEF DRC 2017

The following two tabs change content below.

Yves Willemot

Yves Willemot est le chef de l’Équipe InfoCom de l’UNICEF RDC. Il fait partie de la grande équipe UNICEF depuis longtemps maintenant puisqu’après avoir été leur conseiller régional en communication pour l’Afrique de l’Ouest et l’Afrique Centrale à Dakar, il a dirigé l’UNICEF Belgique pendant 7 ans. Plus que tout, ce qui est important pour lui c'est d'être "tous ensemble pour les enfants".

Yves Willemot is Head of the UNICEF DRC InfoCom Team. He has been part of the large UNICEF team for a long time now since after being their regional communication advisor for the West Africa and Central Africa in Dakar, he led UNICEF Belgium for 7 years.More than anything, he believes that the most important is to "be together for the children".

One comment

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Pin It on Pinterest

Share This