Santé sexuelle des adolescents : les journalistes en formation

atelier-1ACTU – Les journalistes du Réseau des Journalistes Amis de l’Enfant (RJAE) sont maintenant formés sur la santé sexuelle et reproductive des adolescents et jeunes. Le Programme national de santé des adolescents (PNSA) du ministère congolais de la Santé publique a organisé les 13 et 14 décembre 2016 à Kinshasa, un atelier de formation des journalistes. Reportage.

Le rôle des médias pour la santé sexuelle des adolescents en RDC

Le PNSA organise cet atelier avec l’appui du Fonds des Nations Unies pour l’Enfance (UNICEF). A l’ouverture de cet atelier mardi, Susie Villeneuve, responsable notamment de la santé des adolescents pour l’UNICEF en RDC a salué cette initiative qui renforce les capacités des professionnels des médias sur la santé sexuelle et reproductive des adolescents pour qu’ils puissent mieux les informer.

Susie Villeneuve a reconnu la grande capacité des médias congolais à communiquer avec un grand public, même sur des sujets sensibles comme la sexualité qui reste encore un tabou dans la communauté.

L’atelier sur la santé sexuelle et reproductive des jeunes

L’objectif de l’atelier, selon le Directeur du PNSA, Fidèle Mbadu, est de permettre aux journalistes de mettre à jour leurs connaissances en matière de santé sexuelle et reproductive et de communiquer efficacement avec les adolescents et les jeunes à ce sujet.

Santé sexuelle des adolescents congolais: les enjeux

Les adolescents de la tranche d’âge de 15-19 ans contribuent à hauteur de 22,7% à la mortalité maternelle en RDC, selon les résultats de l’Enquête Démographique et de Santé (EDS 2013-2014).

La fécondité des filles de 15 à 19 ans est élevée car 27% d’entre elles ont déjà commencé leur vie procréative. C’est dans cette tranche que les besoins non satisfaits en planification familiale sont les plus importants (31%).

Parmi les jeunes, la prévalence du VIH est de 1% chez les filles et de 0,4% chez les garçons. La même enquête indique que 65% de filles et 59% de garçons en RDC ont leur premier rapport sexuel avant 18 ans.

Cette situation déplorable est due notamment à la pauvreté, à la curiosité des jeunes, aux us et coutumes et au manque d’information.

Les médias constituent un moyen privilégié d’accès à l’information pour les jeunes et les adolescents car ils garantissent l’anonymat et permettent une certaine interactivité. Ainsi à travers cette formation, les journalistes seront mieux outillés pour informer les jeunes et adolescents sur la problématique du VIH/SIDA.

Plus d’informations sur la santé sexuelle des adolescents en RDC

Photo: UNICEF RDC 2016 Muadi

The following two tabs change content below.

Norbert Tambwe

Norbert est journaliste professionnel depuis plus de 30 ans et membre du Réseau des Journalistes Amis de l’Enfant. Il a choisi de se consacrer au secteur de la santé. Il a publié des centaines d'articles sur les problèmes prioritaires de santé en RDC: l'eau, l'hygiène et l’assainissement, le VIH/SIDA, le paludisme, la vaccination, la nutrition, etc.

Norbert has been a professional journalist for more than 30 years. He has chosen to dedicate himself to one sector in particular: Health. He has written hundreds of articles on priority health problems in DRC: water, hygiene and sanitation, HIV/AIDS, malaria, vaccinations, nutrition, etc.

3 comments

Laisser un commentaire