Savoir pour sauver n°4 : L’allaitement maternel

En ouverture de la Semaine mondiale de l’allaitement maternel, voici tout ce que vous devez savoir sur l’allaitement maternel. 

L’allaitement maternel pour la bonne santé des enfants et leur croissance

Si la majorité des bébés étaient nourris exclusivement au sein jusqu’à l’âge de 6 mois – sans aucune autre boisson ou aliment, même pas de l’eau – on estime qu’il serait possible d’éviter le décès d’au moins 1,2 million de nourrissons chaque année dans le monde.

Les bébés qui ne sont pas nourris au sein risquent davantage de contracter des maladies qui peuvent nuire à leur croissance et accroître le risque de décès ou de handicap.

Le lait maternel fournit une protection contre les maladies.

L’allaitement maternel est la méthode d’alimentation naturelle recommandée pour tous les nourrissons.

Pratiquement toutes les mères peuvent allaiter. Toutes les mères, et en particulier celles qui craignent de ne pas pouvoir allaiter, ont besoin de l’encouragement et d’une aide concrète du père du bébé, de leur famille, de leurs amis et de parents proches. Les agents de santé, les associations féminines, les médias et les employeurs peuvent également leur apporter le soutien nécessaire.

Pourquoi allaiter ?

1. Le lait maternel est le seul et meilleur aliment et la seule et meilleure boisson dont un nourrisson ait besoin pendant ses six premiers mois. Il n’a généralement besoin d’aucun autre aliment ou boisson, même pas d’eau, pendant cette période.

2. Le nouveau-né devrait être donné à sa mère pour qu’elle le prenne dans ses bras immédiatement après l’accouchement. Il devrait avoir un contact de peau à peau avec la mère et commencer à allaiter dans l’heure qui suit la naissance.

3. Pratiquement toutes les mères peuvent allaiter leurs bébés. L’allaitement maternel fréquent stimule la sécrétion de lait. Le nourrisson devrait être nourri au sein au moins huit fois par jour, jour et nuit, et à la demande.

4. L’allaitement maternel contribue à protéger le bébé et le jeune enfant de maladies dangereuses. Il crée également un lien unique entre la mère et l’enfant.

5. L’alimentation au biberon et les substituts du lait maternel comme les préparations pour nourrisson (lait maternisé) ou le lait d’animaux peuvent nuire à la santé et même compromettre la survie du nourrisson. Si une femme ne peut pas nourrir son bébé au sein, il faut donner à l’enfant du lait maternel extrait au préalable ou, s’il n’y a pas d’autres solutions, un substitut du lait maternel de qualité dans une tasse ordinaire bien propre.

6. Une femme séropositive risque de contaminer son bébé en l’allaitant. Pendant les six premiers mois, ce risque est beaucoup plus élevé si l’on donne à l’enfant d’autres liquides et aliments en plus du lait maternel que s’il est exclusivement nourri au sein. Il est donc recommandé de nourrir exclusivement au sein l’enfant pendant les six premiers mois, à moins que le nourrir exclusivement au moyen de substituts du lait maternel (préparations pour nourrisson) soit acceptable, faisable, viable et disponible à un coût abordable et ne présente aucun danger.

7. Une mère qui travaille en dehors du foyer peut continuer à allaiter son enfant. Elle devrait le nourrir au sein aussi souvent que possible lorsqu’elle est avec lui et tirer son lait le reste du temps afin qu’une autre personne puisse le donner au bébé dans de bonnes conditions d’hygiène.

8. Après l’âge de 6 mois, quand le nourrisson commence à manger des aliments, il est recommandé de continuer à l’allaiter jusqu’à l’âge de deux ans et au-delà car le lait maternel est une importante source de nutrition et d’énergie et parce qu’il protège contre les maladies.

 

En savoir plus sur l’allaitement maternel niveau 2

Retrouver tous nos articles sur l’allaitement maternel:

http://hollow-smile.flywheelsites.com/?x=0&y=0&s=allaitement

 

Les Savoir pour Sauver ont été élaborés pour donner aux familles et aux communautés les informations dont elles ont besoin pour protéger les enfants et améliorer leur existence. Les parents, les grands-parents, tous ceux qui s’occupent d’enfants et les jeunes peuvent trouver les réponses à leurs questions et apprendre comment donner aux enfants le meilleur départ dans la vie.

Consulter l’intégralité des Savoir pour Sauver.

Illustration réalisée pour Ponabana par:

Lewko

http://maxlewko.blogspot.com/

 

The following two tabs change content below.

Justine Mounet

Justine Mounet est consultante en communication à l’UNICEF RDC. Justine a rejoint l'UNICEF en 2013 car elle est croit que le plaidoyer et la participation de chacun sont essentiels pour faire avancer la société, le bien-être et les droits de tous. Justine est spécialisée dans l'engagement des jeunes à travers le web, convaincue que ce sont des acteurs puissants du changement. Son leitmotiv ? "L'arbre qui tombe fait plus de bruit que la forêt qui pousse" : portons la voix de la forêt en germe !

Justine Mounet is a Communication Consultant at UNICEF in DRC. Justine joined UNICEF in 2013 because she believes that advocacy and everyone's participation are essential for advancing society, as well as the well-being and the rights of all. Justine has specialized in digital youth engagement, convinced that they are powerful actors of change. Her leitmotiv? "The tree that falls makes more noise than the forest that grows": let's make the growing forest heard!.

One comment

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Pin It on Pinterest

Share This