Savoir pour Sauver n°6 – La vaccination

Savoir pour Sauver n°6 – La vaccination

Chaque année dans le monde, 1,4 million d’enfants meurent de maladies qui auraient pu être évitées avec des vaccins faciles à obtenir.

Au nombre de ces maladies, on peut citer la rougeole, la méningite provoquée par l’haemophilus influenzae type B (Hib), la diphtérie, le tétanos, la coqueluche, la fièvre jaune, la polio et l’hépatite B. 

De nouveaux vaccins contre d’autres maladies, comme la pneumonie et la diarrhée provoquée par le rotavirus, ont été mis au point et sont largement utilisés aujourd’hui.

17,3 millionsd'enfants ont été vaccinés contre la polio en 2013 en RDC
Les enfants vaccinés sont protégés contre ces maladies dangereuses, qui entraînent souvent des invalidités ou la mort. Tous les enfants ont droit à cette protection.

Toutes les filles et tous les garçons doivent être vaccinés. Il est important de les vacciner tôt. Les vaccinations qui interviennent pendant la première et la deuxième année qui suivent la naissance de l’enfant sont particulièrement importantes. Il faut également vacciner les femmes enceintes contre le tétanos pour les protéger, ainsi que leurs nourrissons.

Bien que des progrès aient été accomplis au cours des dernières années, en 2013 le taux de couverture vaccinale restait insuffisant.

Il est primordial que tous les parents et responsables d’enfant sachent pourquoi, quand, où et combien de fois leurs enfants doivent être vaccinés. Ils doivent aussi savoir que l’on peut vacciner l’enfant même s’il est un peu malade, handicapé ou souffre de malnutrition.

Ce que chaque famille et chaque communauté est en droit de savoir sur la vaccination:

1. La vaccination d’un enfant revêt un caractère d’urgence. Chaque enfant doit recevoir toute une série de vaccins recommandés. Il est essentiel de protéger l’enfant rapidement; les vaccins à lui administrer pendant la première et la deuxième année sont très importants. Tous les parents et autres responsables de l’enfant doivent suivre les conseils d’un agent de santé qualifié pour savoir quand faire vacciner leurs enfants.

2. La vaccination offre une protection contre plusieurs maladies dangereuses. Un enfant qui n’est pas vacciné risque davantage de tomber malade, d’être handicapé à vie, de souffrir de malnutrition et de mourir.

3. Il n’y a aucun danger à vacciner un enfant qui souffre d’une maladie peu grave, ou qui est handicapé ou mal nourri.

4. Toutes les femmes enceintes et tous les nouveau-nés doivent être protégés contre le tétanos. Même si elle a déjà été vaccinée, une femme doit demander conseil à un agent de santé sur la vaccination antitétanique.

5. Il faut toujours utiliser une seringue neuve pour administrer un vaccin. Il faut insister sur ce point à chaque vaccination.

6. Les maladies peuvent se propager rapidement dans les endroits surpeuplés. Tous les enfants qui vivent dans des endroits surpeuplés, en particulier dans des camps de réfugiés ou lors des catastrophes, devraient être vaccinés immédiatement, surtout contre la rougeole.

7. Il faut toujours présenter le carnet de vaccination de l’enfant (ou de l’adulte) à l’agent de santé avant la vaccination.

Les Savoir pour Sauver ont été faits pour donner aux familles et aux communautés les informations dont elles ont besoin pour protéger les enfants et améliorer leur existence. Les parents, les grands-parents, tous ceux qui s’occupent d’enfants et les jeunes peuvent trouver les réponses à leurs questions et apprendre comment donner aux enfants le meilleur départ dans la vie.

Consulter l’intégralité des Savoir pour Sauver.

Illustration réalisée pour Pona Bana par:

Lewko

http://maxlewko.blogspot.com/

Semaine Africaine de la Vaccination, ne ratez pas:

– L’article écrit par le Ministre de la Santé Publique de RDC:

Communautés vaccinées, communautés en bonne santé

– L’histoire d’un enfant qui a retrouvé le chemin de l’école par Séraphin Ntikala, journaliste de l’APA

Souriez, vous êtes vaccinés

– Communiqué de Presse de l’UNICEF, l’OMS et le Ministère de la Santé Publique:

La RDC et ses partenaires de la santé célèbrent la Semaine Africaine de la Vaccination, édition 2014

– Un article du Dr Lebo sur les difficultés de la vaccination dans le “Triangle de la mort”:

Immuniser les enfants dans le “Triangle de la mort”

 

The following two tabs change content below.

Justine Mounet

Justine Mounet est consultante en communication à l’UNICEF RDC. Justine a rejoint l'UNICEF en 2013 car elle est croit que le plaidoyer et la participation de chacun sont essentiels pour faire avancer la société, le bien-être et les droits de tous. Justine est spécialisée dans l'engagement des jeunes à travers le web, convaincue que ce sont des acteurs puissants du changement. Son leitmotiv ? "L'arbre qui tombe fait plus de bruit que la forêt qui pousse" : portons la voix de la forêt en germe !

Justine Mounet is a Communication Consultant at UNICEF in DRC. Justine joined UNICEF in 2013 because she believes that advocacy and everyone's participation are essential for advancing society, as well as the well-being and the rights of all. Justine has specialized in digital youth engagement, convinced that they are powerful actors of change. Her leitmotiv? "The tree that falls makes more noise than the forest that grows": let's make the growing forest heard!.

Histoires connexes

Pas d'histoires connectées trouvés.

Laisser un commentaire