Sensibiliser les enfants pour prévenir les risques liés aux désastres naturels

Sensibiliser les enfants pour prévenir les risques liés aux désastres naturels

La Réduction des Désastres Naturels (DRR) est, depuis deux décennies, au centre de plusieurs campagnes de sensibilisation dans le monde entier et surtout dans les pays en voie de développement.

Le manque de structures, un environnement meurtri par l’homme et des villes entières construites dans des zones très dangereuses sont les causes principales qui conduisent aux désastres naturels.

La ville de Goma est une de ces villes. En matière de risques naturels, elle est considérée comme l’une des villes les plus dangereuses au monde : tremblements de terre, émanations de gaz, mauvaise qualité des eaux, glissements de terrain, inondations et, le plus dramatique de tous, les éruptions volcaniques. La ville continue à grandir, 400,000 habitants en 2002, plus d’un million en 2013 et s’approche de plus en plus des volcans. Informer est donc devenu une nécessité … une obligation.

En RDC, probablement à cause de la situation sécuritaire et économique, le gouvernement central, ses instances provinciales ou le monde humanitaire, n’ont jamais conçu de programmes de DRR.

dario2 (640x474)

Vivre avec les Volcans – Apprendre à les connaître

L’éruption du volcan Nyiragongo en Janvier 2002, quand une partie de la ville de Goma fut détruite, a complètement changé la perception de ce danger.

En 2009, le projet de Prévention et Analyse des Risques Naturels en RDC, financé par l’Union Européenne et la Coopération Suisse (DDC) a été lancé. Parmi les différentes activités du projet, une campagne de sensibilisation ciblée et conçue directement pour les enfants des écoles de la ville de Goma et dédiée a l’explication des principes de base du volcanisme et en particulier celui la de la région volcanique des Virunga, localisée entre le lac Kivu et les volcans Nyiragongo et Nyamulagira a vu le jour.

Une équipe d’animateurs dans les domaines de la prévention de risques naturels, qui parlent directement aux enfants/écoliers et à leurs instituteurs ont visité régulièrement les écoles de la ville de Goma et de sa périphérie. Le principal message lancé aux enfants est celui de «découvrir les lieux où nous vivons et apprendre, en les connaissant mieux, à vivre avec les dangers naturels que nous rencontrons tous le jours et comprendre comment se comporter, dans ce cas spécifique, en cas d’éruption»: Vivre avec les Volcans – Apprendre à les Connaitre – ont étés les mots d’ordre de la campagne de sensibilisation.

DSC01015 (640x480)

L’importance de sensibiliser pour prévenir les risques

Les enfants ont montré un intérêt très vif pour ce sujet et un des résultats le plus important a été de voir que le message à été répercuté par les enfants à leurs parents.

Ce types de campagnes de sensibilisation mériteraient d’être poursuivies et surtout d’être systématisées avec un module d’enseignement dédié dans toutes les écoles de Goma et de ces villes qui présentent des risques naturels majeurs: tremblements de terre, glissements de terrain, inondations, émissions naturelles toxiques, eaux naturellement (ou non) polluées … éruptions volcaniques.

Les enfants apprennent très facilement et sont beaucoup plus rapides pour réagir et prendre des décisions. Il s’agit des mêmes enfants, nous l’espérons, qui un jour seront à la tête de cette ville et de ce pays et dans un futur proche prendront eux mêmes, directement, toutes les décisions sur l’environnement et sur les mesures à prendre pour réduire ces risques.

Réduire la vulnérabilité des populations exposées aux risques naturels et augmenter leur résilience est un devoir de la communauté humanitaire.

Volcan (640x489)

Photos © Dario Tedesco

 

The following two tabs change content below.

Dario Tedesco

Originaire de Naples, Dario Tedesco est titulaire d’un Doctorat obtenu en 1987 au sein du Département de Géophysique et Vulcanologie du Centre des faibles Radioactivités du CNRS. Grand connaisseur des risques volcaniques au Congo, il dispose d’une expérience internationale dans ce domaine et fait partie du Comité scientifique des Nations Unies sur le risque volcanique et sismique en RDC. Il a notamment participé à l’élaboration d’un plan d’évacuation d’urgence pour la ville de Goma.

Originating from Naples, Dario Tedesco has a Ph.D. that he obtained in 1987 from the Department of Geophysics and Volcanology within the Centre for studies in weak radioactivity of the CNRS. Having in-depth knowledge of volcanic risks in the Congo, he has international experience in this field and is a member of the United Nations Scientific Committee on the risk of volcanic and seismic activity in the DRC. Notably, he participated in drawing up an emergency evacuation plan for the city of Goma.

Histoires connexes

Pas d'histoires connectées trouvés.

Laisser un commentaire