Toussaint, 17 ans, chante pour la paix et l’éducation à Goma

Toussaint, 17 ans, chante pour la paix et l’éducation à Goma

Les refrains de la chanson «Happy » en Swahili, c’est lui. Toussaint, 17 ans, est un jeune artiste musicien de Goma. Le 16 juin, il a chanté au concert de la Journée de l’Enfant africain à Goma, 2 semaines après avoir représenté les enfants du Nord Kivu au Forum de l’Espoir de Bujumbura. Ambassadeur de la rentrée scolaire dans sa province depuis 3 ans, Toussaint participe aux campagnes Back to School appuyées par l’UNICEF afin d’encourager la scolarisation des enfants sans distinction. 

Pourquoi participes-tu à la campagne Happy from Goma ?

Je participe à la campagne #HappyFromGoma parce que dans ma ville de Goma, malgré les guerres, nous sommes toujours capables de nous faire plaisir. Il y a quelques droits des enfants qui sont respectés et cela devrait nous réjouir. Par exemple, moi personnellement je vais à l’école et d’autres enfants aussi. Grâce à mon talent, je peux m’exprimer librement. J’ai participé au Forum de l’Espoir, où nous avons échangé librement avec de grandes personnalités comme Mary Robinson. Tout cela m’a motivé pour exprimer ma joie. Et c’est vraiment amusant.

Forum de l’Espoir des Enfants et Happy from Goma : pourquoi ces actions pour la paix?

En tant qu’artiste, j’ai voulu participer au Forum de l’espoir et à la campagne #HappyFromGoma pour apporter ma contribution à la recherche de la paix dans ma région en général, et dans mon pays en particulier. Pendant la guerre, je ne suis pas libre de chanter et tous les droits des enfants ne sont pas respectés.

Quel a été ton sentiment après avoir été sélectionné pour le Forum de l’espoir ?

Participer au Forum de l’espoir était pour moi comme un miracle, un rêve. 30 enfants du Nord Kivu ont concouru pour y participer, de plus éloquents et plus initiés que moi pour ce genre d’activités. Lorsque le jury provincial a annoncé les résultats du concours et que je suis parmi les enfants sélectionnés, j’étais très fier de moi. J’ai eu beaucoup de chance. Cela m’a permis de voir et rêver grand car j’allais quitter mon pays pour la toute première fois et montrer mon talent au-delà de mon pays. Pour cela, j’ai eu le courage de travailler dur.

Quels ont été les fruits du Forum de l’espoir ?

C’était une très bonne expérience pour tous les enfants de la région parce que nous avons partagé nos cultures. Nous avons appris à créer des messages de plaidoyer par la peinture et la vidéo. Nous avons formulé quelques recommandations parmi lesquelles : la mise en place d’un parlement d’enfants régional, le suivi et l’exécution des droits de l’enfant, la prise en charge de tous les enfants en général et des enfants réfugiés en particulier, l’élaboration d’une loi qui punira le coupables de violation des droits des enfants et la lutte contre la malnutrition.

This slideshow requires JavaScript.

La Journée de l’Enfant Africain est dédiée à l’éducation cette année. Qu’en penses-tu ?

Ça fait 3 ans que je suis ambassadeur de la rentrée scolaire. L’éducation, c’est la base de la vie parce que sans éducation, moi personnellement, je ne pourrai pas être un bon artiste musicien. C’est grâce à l’éducation qu’un pays a de bons dirigeants. Le seul message que j’adresse à nos autorités et parents, c’est de garantir l’éducation à tous les enfants et que nous puissions étudier dans la paix.

As-tu un rêve pour les enfants du Nord-Kivu et de la RDC ?

Je rêve de voir un jour tous les enfants de mon pays jouir de leurs droits ; qu’ils aient la liberté de jouer au rythme de ma musique en étant bien éduqués et en bonne santé.

Photos: UNICEF RDC 2014 Kelvin Batumike

The following two tabs change content below.

Kelvin Batumike

Kelvin Batumike est un consultant en Communication et Plaidoyer au bureau de l'UNICEF à Goma et est un défenseur des droits de l’enfant depuis son plus jeune âge. Ancien Enfant Reporter, il a ensuite été Chef du Département de Communication, Education et Formation à l’Observatoire des Droits Humains. Vidéaste, Opérateur Culturel et passionné par la Communication et les Arts, il est aussi le fondateur du Centre Créatif Kivu Youth Entertainment et s'est donné pour mission de promouvoir les jeunes et leurs talents afin de leur permettre de prendre leurs responsabilités pour le développement de la RD Congo.

Kelvin Batumike is a Communications and Advocacy consultant at the UNICEF Goma Office and has been an advocate for children’s rights since a very young age. A former Young Reporter, he was then Head of the Department for Communication, Education and Training at the Observatory for Human Rights. As a videographer, cultural operator and being passionate about communication and art, he is the founder of the ‘Kivu Youth Entertainment’ Creative Centre and has taken it upon himself to promote young people and their talents so as to enable them to assume their responsibilities for the development of the DR Congo.

Histoires connexes

Pas d'histoires connectées trouvés.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Pin It on Pinterest

Share This