Une activité génératrice de revenus pour la maintenance des points d’eau

Une activité génératrice de revenus pour la maintenance des points d’eau

Source d’eau à Kaja Kanyinda, aménagée en 2016.

Le village de Kaja Kanyinda, situé dans la Province du Kasaï Oriental, compte 103 ménages pour 561 habitants. Certifié au mois de novembre 2016 dans le cadre du Programme national “Ecole et Village Assainis” (PNEVA), la population souhaitait mettre en place un mécanisme pour la pérennisation des ouvrages d’eau récemment construits.

Une initiative pour préserver le statut “village assaini”

Nécessitant une source de revenu afin de financer l’entretien et la maintenance des ouvrages hydro-sanitaires, la communauté a eu l’idée de cultiver un champ communautaire. Cette initiative a été initiée par les membres de la communauté et le chef du village lors de l’élaboration du plan de maintenance réalisé avec l’appui de l’équipe de soutien (l’animateur communautaire). Dans ce plan, d’autres stratégies ont aussi été élaborées pour le maintien des 7 normes du PNEVA.

A la demande des membres du comité du village assaini (Covilla), le chef de village a mis à disposition un champ agricole. L’achat des semences (maïs, choux, arachides, etc.) a été rendu possible grâce aux cotisations des villageois, à raison de 100 francs congolais par ménage. Le chef de village mobilise l’ensemble de sa communauté pour aller au champ selon la disponibilité de chacun en fixant des échéances bien précise.

Le secrétaire et le trésorier du Covilla s’occupent de la vente des produits agricoles récoltés et les recettes sont directement versées à la caisse de la communauté. La gestion de cette caisse se fait conjointement par le président, le commissaire au compte et le secrétaire. Les recettes vont constituer une source d’autofinancement pour la communauté pour assurer maintenance des ouvrages hydro-sanitaires en cas de panne. L’argent permet aussi d’investir dans d’autres activités génératrices de revenus (élevage, moulin, etc…).

Les membres de la communauté dans le champ communautaire.

Un objectif : la pérennisation des ouvrages hydro-sanitaires

La gestion du point d’eau ne pose aucun problème, suite à cette idée innovante qui permet ainsi aux personnes les plus vulnérables d’être prises en charge par l’ensemble de la communauté et d’avoir un accès à l’eau et aux ouvrages hydro-sanitaires.

La dynamique communautaire du village de Kaja Kanyinda a eu un impact positif sur les villages voisins qui réfléchissent eux aussi à la mise en place d’activités similaires.

L’expérience du village Kaja Kanyinda mérite d’être partagée en vue de servir de modèle positif d’apprentissage et d’émulation pour d’autres villages et acteurs du Programme.

Ecole et Village Assainis

Ecole et Village Assainis est un programme national à base communautaire du gouvernement congolais qui oeuvre simultanément à accroître l’accès aux infrastructures hydro-sanitaires, promouvoir l’hygiène et créer un environnement sain en milieu rural et périurbain. L’UNICEF apporte un appui technique et financier au programme, avec les fonds d’UKAID et d’USAID.

The following two tabs change content below.

Rose Kiabu

Rose Kiabu is the Focal Point for Communication for the “Healthy Villages” scheme in the Hygiene and Public Cleanliness office in Kasaï Oriental. Her aim is to spread good practice for keeping the Healthy Village status.

Histoires connexes

Pas d'histoires connectées trouvés.

Laisser un commentaire