Urgences en RDC: UNICEF appelle à 119 125 000 dollars américans

urgences en RDCCOMMUNIQUE DE PRESSE – Quelque 48 millions d’enfants pris dans les pires conflits et urgences humanitaires dans le monde bénéficieront des fonds que l’UNICEF va lever grâce à l’appel qu’il lance ce jour pour 2017. 3,3 milliards de dollars d’aide d’urgence sont nécessaires et, d’après l’appel de l’organisation pour l’année 2017, la malnutrition constitue une « menace silencieuse » pour les enfants

Les enfants face aux conflits et urgences à travers le monde

De la Syrie au Yémen et à l’Iraq, du Soudan du Sud au Nigéria, les enfants sont directement affectés. Leurs maisons, leurs écoles et leurs communautés ont volé en éclat. Leurs espoirs et leur avenir demeurent incertains. Au total, près d’un enfant sur quatre dans le monde vit dans un pays touché par un conflit ou une catastrophe.

« Dans beaucoup de pays, la guerre, les catastrophes naturelles et les changements climatiques contraignent de plus en plus les enfants à fuir de chez eux. Ils se retrouvent alors exposés à la violence, aux maladies et à l’exploitation », affirme Manuel Fontaine, Directeur des programmes d’urgence de l’UNICEF.

Dans sa publication L’action humanitaire pour les enfants, l’UNICEF présente son appel pour 2017, qui s’élève à 3,3 milliards de dollars des É.-U., ainsi que ses objectifs consistant à garantir aux enfants l’accès à l’eau salubre, la nutrition, l’éducation, la santé et la protection, dans 48 pays du monde.

La menace de la malnutrition

Environ 7,5 millions d’enfants seront exposés à la malnutrition aiguë sévère dans la majorité des pays concernés par l’appel, dont près d’un demi-million dans le nord-est du Nigéria et au Yémen.

« La malnutrition constitue une menace silencieuse pour des millions d’enfants », affirme Manuel Fontaine. « Ses effets peuvent être irréversibles et priver les enfants de leur potentiel mental et physique. Sous sa forme la plus agressive, la malnutrition sévère peut être mortelle ».

Priorités et réalisations de l’UNICEF

La composante la plus importante de l’appel concerne les enfants et familles pris dans le conflit en Syrie, qui entrera bientôt dans sa septième année. L’UNICEF évalue ses besoins au total à 1,4 milliard de dollars pour soutenir les enfants syriens en Syrie et ceux qui se sont réfugiés dans les pays voisins.

Les autres priorités de l’UNICEF et de ses partenaires en 2017 consistent à :

  • Garantir à plus de 19 millions de personnes un accès à l’eau salubre ;
  • Garantir à 9,2 millions d’enfants un enseignement élémentaire formel ou non formel ;
  • Vacciner 8,3 millions d’enfants contre la rougeole ;
  • Apporter un appui psychosocial à plus de deux millions d’enfants ;
  • Traiter 3,1 millions d’enfants contre la malnutrition aiguë sévère.

Au cours des dix premiers mois de 2016, grâce au soutien de l’UNICEF :

  • 13,6 millions de personnes ont pu accéder à de l’eau salubre ;
  • 9,4 millions d’enfants ont été vaccinés contre la rougeole ;
  • 6,4 millions d’enfants ont eu accès à une forme d’enseignement ;
  • 2,2 millions d’enfants ont été traités contre la malnutrition aiguë sévère.

La réponse humanitaire en République Démocratique du Congo

Depuis plus de deux décennies, la République Démocratique du Congo (RDC) est en proie à de multiples conflits complexes, avec des conséquences humanitaires graves. À la fin de 2016, le pays comptait 1,9 millions de personnes déplacées et accueillait plus de 430 000 réfugiés. On estime à 2 millions le nombre d’enfants qui souffrent de malnutrition aiguë sévère. Des épidémies de choléra, de rougeole et de fièvre jaune continuent à menacer la survie des enfants. Le choléra reste une menace constante avec 25 000 cas signalés en 2016. La protection de l’enfance est une préoccupation majeure avec plus de 3 000 enfants confirmés actifs dans les groupes armés et des cas de violences sexuelles et violences basées sur le genre (VBG) signalés chaque jour.

Jusqu’au  31 octobre 2016, l’UNICEF avait reçu 54,5 millions de dollars américains sur les 130 millions de dollars américains de l’appel de fonds pour la réponse humanitaire pour la RDC en 2016 (soit 42 % du financement demandé). Malgré cet écart important dans le financement disponible, l’UNICEF a atteint 2,3 millions de personnes en situation d’aide humanitaire d’urgence. Un total de 213 424 enfants souffrant de malnutrition aiguë sévère a été pris en charge.

Pour la réalisation de sa réponse humanitaire en République Démocratique du Congo en 2017, l’UNICEF lance un appel de fonds de 119 125 000 dollars américains dans le cadre de sa publication L’action humanitaire pour les enfants 2017.

En 2017, l’UNICEF fournira une assistance à usages multiples à 1,2 millions de personnes déplacées internes dans le Cadre du programme de Réponse Rapide aux Mouvements de Populations. Un million de personnes déplacées seront appuyées par une assistance en cash. Le traitement à base communautaire de la malnutrition aiguë sévère (MAS) sera élargi pour atteindre plus de 300 000 enfants. 500 000 enfants seront vaccinés contre la rougeole. 1,7 millions de personnes touchées par le choléra vont bénéficier d’une aide en eau, hygiène et assainissement. L’UNICEF appuiera les initiatives de prévention des violences basées sur le genre et apportera une prise en charge totale à 4000 survivantes de violences sexuelles. 210 000 filles et garçons âgés de 5 à 11 ans touchés par des conflits ou des catastrophes naturelles bénéficieront d’une éducation de qualité et d’activités psycho-sociales.

Plus d’informations sur les urgences en RDC

À propos de l’UNICEF

L’UNICEF promeut les droits et le bien-être de chaque enfant, dans tout ce que nous faisons. Nous travaillons dans 190 pays et territoires du monde entier avec nos partenaires pour faire de cet engagement une réalité, avec un effort particulier pour atteindre les enfants les plus vulnérables et marginalisés, dans l’intérêt de tous les enfants, où qu’ils soient.

Pour plus d’informations :

Christopher Tidey, UNICEF New York, tél. : +1 917 340 3017, [email protected]

Yves Willemot, UNICEF Kinshasa, Tel: +243 81 88 46 746, [email protected]

Photo: UNICEF RDC 2014 Benoit Almeras

The following two tabs change content below.

Yves Willemot

Yves Willemot est le chef de l’Équipe InfoCom de l’UNICEF RDC. Plus que tout, ce qui est important pour lui c'est d'être "tous ensemble pour les enfants".

Yves Willemot is Head of the UNICEF DRC InfoCom Team. More than anything, he believes that the most important is to "be together for the children".

2 comments

Laisser un commentaire