Urgences en RDC : l’UNICEF appelle à 268 millions de dollars américains

urgences en RDC

Des enfants du village de Benakuna dans la Province du Kasaï (UNICEF RDC Tremeau)

COMMUNIQUE DE PRESSE L’UNICEF demande aujourd’hui 268 millions de dollars américains afin de fournir une aide humanitaire vitale à 6,3 millions d’enfants en 2018 en République Démocratique du Congo (RDC). Cet appel s’inscrit dans le cadre de l’appel mondial de l’UNICEF de 3,6 milliards de dollars américains visant à garantir une assistance humanitaire à 48 millions d’enfants dans 51 pays touchés par des conflits, des catastrophes naturelles et d’autres situations d’urgence en 2018.

Avec ses 268 millions de dollars américains, l’appel financier pour la réponse humanitaire de l’UNICEF en RDC est la plus importante de l’organisation à travers le monde, mis à part l’appel qui concerne le Yémen et la Syrie et ses pays limitrophes. « La hauteur exceptionnelle de l’appel pour l’appui humanitaire en RDC met en évidence à quel point les enfants en RDC souffrent aujourd’hui des conséquences des conflits et des épidémies », a souligné le Dr Tajudeen Oyewale, le Représentant a.i. de l’UNICEF en RDC.

La montée des violences et des tensions intercommunautaires a contraint plus de 1,9 million de personnes à fuir leur foyer en 2017. La RDC est devenue le pays africain le plus affecté par les mouvements de population, avec 4,3 millions de déplacés sur le territoire, dont plus de 2,6 millions d’enfants. Ces enfants et leurs familles sont dépendants de l’assistance humanitaire pour leur survie. Les Provinces du Kasaï, du Nord-Kivu, du Sud-Kivu et du Tanganyika sont les plus concernées.

« Il faut que la violence à l’égard des enfants cesse et que les services de santé et les écoles puissent fonctionner à nouveau normalement », a rappelé le Dr Oyewale.

En RDC, plus de deux millions d’enfants souffrent de malnutrition aiguë sévère, soit 12% du nombre de cas dans le monde. A cela s’ajoutent les épidémies de choléra et de rougeole qui ont touché un nombre record d’enfants en 2017 et dont l’impact risque de s’étendre sans une réponse adéquate.

L’UNICEF apporte une aide humanitaire multisectorielle aux populations déplacées, refugiées et retournées. En 2017, l’UNICEF et ses partenaires ont assisté 1,88 million de personnes dans les zones de conflits, pris en charge et traité 210.000 enfants souffrant de malnutrition aiguë sévère, vacciné 1,88 million d’enfants contre la rougeole et assisté 764.000 personnes à se protéger contre le choléra dans des zones à haut risque.

Afin d’être en mesure d’apporter une réponse humanitaire à la hauteur des besoins des enfants de la RDC en 2018, il faut que les bailleurs se mobilisent. Dr Oyewale précise que « l’année dernière, les bailleurs n’ont financé que 51% des fonds nécessaires pour la réponse humanitaire. Si la communauté internationale ne prend pas de mesures immédiates pour protéger et fournir une aide vitale aux enfants en RDC, un avenir de plus en plus sombre les attend. »

Note aux rédactions

L’appel lancé au titre du rapport sur l’action humanitaire en faveur des enfants 2018 est disponible ici. Des photos et vidéos au sujet de la RDC sont disponibles ici.

Pour plus d’information, contactez :

Yves Willemot, UNICEF RDC, [email protected]; +243 81 88 46 746;

Sylvie Sona, UNICEF RDC, [email protected]; +243 81 70 96 215.

The following two tabs change content below.

Yves Willemot

Yves Willemot est le chef de l’Équipe InfoCom de l’UNICEF RDC. Plus que tout, ce qui est important pour lui c'est d'être "tous ensemble pour les enfants".

Yves Willemot is Head of the UNICEF DRC InfoCom Team. More than anything, he believes that the most important is to "be together for the children".

Author

Yves Willemot est le chef de l’Équipe InfoCom de l’UNICEF RDC. Plus que tout, ce qui est important pour lui c'est d'être "tous ensemble pour les enfants".

Yves Willemot is Head of the UNICEF DRC InfoCom Team. More than anything, he believes that the most important is to "be together for the children".

Laisser un commentaire