Urgences – Principales réussites en RDC

18

REPONSE RAPIDE AUX MOUVEMENTS DE POPULATION (RRMP)

Le RRMP est le plus grand mécanisme de réponse aux urgences humanitaires en RDC après l’aide alimentaire. Depuis 2009, il vise la réduction de la morbidité et la mortalité des populations en situation de crise humanitaire et fournit des moyens élémentaires de survie aux populations à travers des interventions multisectorielles : abris / articles non alimentaires, eau, assainissement et hygiène, éducation d’urgence et santé. Voir la fiche RRMP pour plus d’informations.

PEAR PLUS

Le Programme d’assistance étendue aux retournés Plus (PEAR +) est le programme de relance sociale et de consolidation de la paix de l’UNICEF. Il vise la restauration des services sociaux de base en Santé, Eau, hygiène et assainissement (WASH), Éducation et Protection, avec une composante transversale de sensibilisation aux conflits et consolidation de la paix et à travers un paquet de services multisectoriels.

REPONSE ALTERNATIVE AUX COMMUNAUTES EN CRISE (ARCC I et II)

En 2010 avec le financement de la coopération britannique (DFID), l’UNICEF a lancé un programme d’aide humanitaire et de transition appelée ARCC. Il avait pour but d’explorer des pistes innovantes d’aide humanitaire (en dehors de l’aide traditionnelle en nature) aux communautés et aux provinces non couvertes par le RRMP. En partenariat avec plusieurs ONG, l’UNICEF a lancé une série de projets pilotes pour étudier les transferts monétaires et l’utilisation de coupons sur les marchés locaux. Les enseignements tirés de ces expériences ont permis d’élaborer ARCC 2 (2012-2014) qui vise à élargir et promouvoir ces concepts innovant. Son objectif est de mettre en évidence l’importance d’aides humanitaires flexibles pour renforcer la résilience des ménages affectés par des crises humanitaires en leur permettant de répondre à leurs propres besoins et priorités. L’approche basée sur les transferts monétaires sera appliquée aux déplacés de longue durée, les communautés hôtes et d’autres groupes vulnérables.

COORDINATION DES CLUSTERS

Les clusters représentent le principal réseau de coordination humanitaire en RDC. Ils s’étendent au niveau national, provincial et sous-provincial. L’UNICEF est le chef de file de quatre clusters – Articles ménagers essentiels (NFI) et abris, Education, Nutrition, et Eau, hygiène et assainissement (WaSH) – ainsi que du Groupe de travail de protection des enfants, avec un « Intercluster » ou cadre de concertation à l’interne coordonné par la section Urgences. Les résultats des clusters ont permis, entre autres, l’utilisation de l’approche coupons par plus de 50% de l’assistance nationale en NFI. Par ailleurs, le cluster Education, sous le lead de l’UNICEF, a encouragé le Ministère de l’Education à répondre aux besoins des enfants déplacés de la RDC et du Rwanda à travers l’organisation des examens de fin d’études extraordinaires pour les enfants déplacés à la fois en RDC et au Rwanda. La coordination du Cluster Nutrition a permis une augmentation significative de la proportion d’enfants souffrant de malnutrition sévère traités (multipliée par 4 en 4 ans). Le cluster WaSH a répondu aux épidémies de diarrhée et de choléra en assurant l’accès à l’eau potable et des installations sanitaires à plus de 2,7 millions de personnes touchées en 2012.

The following two tabs change content below.

Unicef RDC

Derniers articles parUnicef RDC (voir tous)