Voici la photo de l’année 2013!!!

Voici la photo de l’année 2013!!!

Diana Mrazikova a accepté de nous livrer les dessous de ce moment de complicité et d’amour entre une maman et son premier enfant.

Une photo qui a reçu plus de 16 000 “j’aime” sur la page Facebook de l’Unicef et près de 1 000 retweets. Nous vous remercions pour cette participation record et espérons que 2014 nous offrira encore plus de moments magiques comme celui que Diana a réussi à saisir à Lubumbashi.

Diana, où avez-vous pris cette photo?

Cette photo a été prise dans une maternité à Lubumbashi. Je travaillais sur le thème des nouveaux-nés pour l’UNICEF Allemagne dans le cadre du projet “Une chance pour un enfant”. Mon travail consistait à documenter l’importance des premiers 28 jours de la vie d’un bébé. Les recherches scientifiques et l’expérience montre que près de 40% des enfants qui meurent avant leur 5ème anniversaire ne survivent en réalité pas au premier mois de leur vie. J’ai photographié des interventions spécifiques et des pratiques qui devraient être suivies* afin d’augmenter les chances de survies (à la fois de l’enfant et de la mère), afin que les bébés puissent grandir et devenir des adultes en bonne santé.

Pourquoi aimez-vous cette photo?

J’aime cette image car elle retranscris admirablement les émotions de la maternité . C’était le premier enfant de cette dame – une fille. J’ai passé 4 jours à la maternité et tous les jours je voyais de nouveaux bébés naitre. C’était parfois tellement touchant que j’avais du mal à retenir des larmes de joie.

Je me rappelle notamment d’une dame qui a accouché de jumeaux pour la troisième fois – elle avait 35 ans et elle avait déjà 10 enfants ! Au début, je la plaignais et pensais: “Oh mon Dieu, comment va-t-elle gérer autant d’enfants?” Mais, lorsque elle est rentrée chez elle et a été accueillie par ses enfants qui attendaient avec impatience de rencontrer leurs nouveaux frères et sœurs, j’ai étais émerveillée… Il y avait tellement d’amour et de tendresse que je ne pouvais plus retenir mes émotions et je me suis mise à pleurer devant eux.

J’aime capturer les histoires positives et joyeuses comme celle-là – j’appelle cela le journalisme “ensoleillé”. Pour une raison qui m’échappe, les médias nous abreuvent avec des nouvelles plutôt négatives ce qui donne l’impression que rien ne sert de donner la vie à de nouveaux enfants dans ce monde, mais ce n’est pas vrai .

Vous pouvez voir l’ensemble de mon travail sur ce thème des nouveaux-nés sur : http://dianamrazikova.com/unicef-chance4child

Qu’aimez-vous le plus en RDC?

La RDC est un pays tellement vaste et il y a tellement de choses à explorer: nature, culture, nourriture… J’aime vraiment l’architecture ancienne dans le centre-ville de Lubumbashi – de belles rues et des boulevards de l’époque coloniale belge mais aussi les forêts verdoyantes de la région de Kalemie au bord du lac Tanganyika, que j’ai exploré lorsque je documentais la campagne de vaccination de l’Unicef contre la polio l’année dernière.

Quand je suis en mission ici, je ne peux m’arrêter de manger des amarantes vertes appelées lenga lenga (cela ressemble à des épinards sautés) J’en mange littéralement tous les jours pour le déjeuner et le dîner avec des oeufs bouillis.

Et j’adore les coiffures “antennes” des femmes …

 

diana 2Photographe internationalement reconnue, Diana Mrazikova a travaillé avec les plus grands magazine et notamment le Cosmopolitan, Marie Claire ou encore Esquire. En Afrique, elle a produit des documentaires multimedia, photos et courts métrages pour des organisations telles que UNICEF, JHUCCP/ USAID et ICRC.

 Consultez l’ensemble de son portfolio sur: www.dianamrazikova.com

 

*Les pratiques permettant d’augmenter les chances de survie du jeune enfant sont les suivantes:

– Soins prénatals: examens réguliers au cours de la grossesse par une sage-femme qualifiée dans un centre de santé

– L’allaitement maternel exclusif des nourrissons pendant environ six mois

– La vaccination complète des enfants

– Une bonne hygiène et assainissement

– Assurer que les bébés dorment sous des moustiquaires traitées à l’insecticide

– Des examens réguliers pour contrôler le poids et la santé de la mère et de l’enfant et donc détecter également les infections / maladies le plus tôt possible

– Promouvoir le développement mental et social des enfants en étant à l’écoute des besoins de l’enfant en matière de soins, et stimuler l’enfant en lui parlant, jouant, et d’autres interactions physiques et affectives appropriées

1544530_606631869385508_1949629859_n

Credits: Unicef Germany/ 2013/ Diana Mrazikova

The following two tabs change content below.

Adrien Majourel

Adrien Majourel est Officier de communication à l’Unicef RDC et administrateur de Pona Bana. Spécialisé en relations internationales et journalisme, il est convaincu de l’importance de donner de la voix aux enfants car bien souvent ce qu’ils voient échappe à des yeux d’adultes. Son crédo ? « Les enfants sont des énigmes lumineuses » Daniel Pennac

Adrien Majourel is Communications Officer at UNICEF DRC and manager of Pona Bana. Specialized in International Relations and Journalism, he believes it is important to give children a voice as what they see often slips from adult’s grasp. l’importance de donner de la voix aux enfants car bien souvent ce qu’ils voient échappe à des yeux d’adultes. His leitmotiv ? « Children are luminous enigmas » Daniel Pennac

Derniers articles parAdrien Majourel (voir tous)

Histoires connexes

Pas d'histoires connectées trouvés.

3 comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Pin It on Pinterest

Share This