155 enfants sont orphelins ou séparés de leurs parents suite à la dernière épidémie d’Ebola en RDC

KINSHASA/DAKAR/NEW YORK/GENEVE, 21 septembre 2018 – L’UNICEF et ses partenaires ont jusqu’à présent identifié 155 enfants orphelins ou non accompagnés suite à la dernière épidémie d’Ebola dans l’Est de la République Démocratique du Congo (RDC). Ce chiffre inclut des enfants qui ont perdu des suites d’Ebola l’un des parents ou les deux, ou leur tuteur, ainsi que ceux qui sont restés seuls parce que leurs parents sont en quarantaine dans un centre de traitement Ebola.

Les enfants qui ont perdu un parent à cause de l’Ebola risquent d’être stigmatisés, isolés ou abandonnés, ce qui s’ajoute à l’expérience de la perte d’un proche. Ces enfants, ainsi que ceux dont les parents sont pris en charge dans un centre de traitement Ebola sont particulièrement vulnérables et l’UNICEF est préoccupé par leur bien-être.

« La perte d’un parent est une expérience bouleversante pour un enfant », a déclaré le Dr Gianfranco Rotigliano, Représentant de l’UNICEF en RDC. « Notre mission est de protéger les enfants contre les conséquences du virus Ebola. Alors que l’épidémie se poursuit, nous continuons à coordonner nos efforts avec nos partenaires afin de garantir le bien-être physique, émotionnel et psychologique des enfants. »

L’assistance de l’UNICEF aux orphelins et aux enfants non accompagnés est adaptée aux besoins spécifiques de chaque enfant. Un nouveau-né qui a perdu sa mère a des besoins différents d’un enfant en âge scolaire. L’appui de l’UNICEF aux orphelins et aux enfants non accompagnés comprend généralement des soins psychosociaux, une aide alimentaire et matérielle et un soutien à la réinsertion scolaire.

Cent douze enfants orphelins et non accompagnés sont en âge scolaire et l’UNICEF avec ses partenaires se sont mobilisés pour les ramener en classe.

« Le retour à l’école est essentiel pour les enfants orphelins ou non accompagnés », a déclaré le Dr Rotigliano. « L’école leur apporte de la stabilité, un sentiment d’appartenance à la communauté et de l’espoir en l’avenir. »

Les enfants sont fortement touchés par l’épidémie d’Ebola qui sévit actuellement dans l’Est de la RDC, en particulier ceux qui sont orphelins ou seuls à cause de la maladie. Depuis le début de l’épidémie d’Ebola, l’UNICEF et ses partenaires ont :

  • – Formé 219 agents psychosociaux pour identifier les besoins spécifiques des enfants orphelins et non accompagnés et leur fournir une assistance ;
  • – Fourni une aide alimentaire et psychosociale aux 155 orphelins d’Ebola identifiés et aux enfants non accompagnés dans les zones touchées par la maladie à Beni, Mangina, Makeke et Butembo ;
  • – Fourni du matériel scolaire et des uniformes aux 112 orphelins d’Ebola et aux enfants non accompagnés en âge scolaire et payé leurs frais de scolarité ;
  • – Déployé 7 nutritionnistes pour aider les enfants orphelins et non accompagnés dans les centres de traitement Ebola ;
  • – Sensibilisé 3.163 directeurs d’école et enseignants de 326 écoles pour soutenir la réinsertion des enfants touchés par la maladie et éviter leur stigmatisation.

L’UNICEF continue à identifier les enfants touchés par le virus Ebola et à leur assurer un soutien psychosocial et matériel.

Photos et vidéos sont accessibles: https://weshare.unicef.org/Package/2AMZIFVO6F29

Pour plus d’informations, veuillez contacter :

The following two tabs change content below.

Yves Willemot

Yves Willemot est le chef de l’Équipe InfoCom de l’UNICEF RDC. Plus que tout, ce qui est important pour lui c'est d'être "tous ensemble pour les enfants".

Yves Willemot is Head of the UNICEF DRC InfoCom Team. More than anything, he believes that the most important is to "be together for the children".

Histoires connexes

Pas d'histoires connectées trouvés.

Laisser un commentaire