25 ans de Droits de l’Enfant : la Représentante de l’UNICEF en RDC partage ses idées

25 ans de Droits de l’Enfant : la Représentante de l’UNICEF en RDC partage ses idées

Le 20 novembre prochain, nous célébrerons le 25e anniversaire de la Convention internationale des droits de l’Enfant. La Convention est unique à plus d’un titre. C’est le traité international le plus ratifié au monde. Seuls les Etats-Unis d’Amérique, la Somalie et le Soudan du Sud ne l’ont pas encore adoptée. La République Démocratique du Congo (RDC) a quant à elle ratifié la Convention des droits de l’enfant le 22 aout 1990, à peine plus de huit mois après sa signature.

Une date clé pour les enfants congolais

L’anniversaire de la Convention des droits de l’enfant ne peut pas passer inaperçu en République démocratique du Congo. Après tout, un peu plus de la moitié de la population congolaise est un enfant. Sur divers domaines le sort des enfants au Congo s’est fortement amélioré ces 25 dernières années. Mais pour de nombreux enfants en RDC les droits les plus élémentaires ne sont toujours pas respectés.

C’est pourquoi le 25e anniversaire de la Convention relative aux droits de l’enfant est une incitation pour le gouvernement congolais, l’UNICEF et leurs partenaires de continuer à œuvrer pour la mise en place de programmes assurant pour chaque enfant – sans exception – le respect de son droit à la survie, au développement, à la protection et à la participation à la société.

Po na bana accordera dans le courant des semaines à venir une attention particulière à la Convention des droits de l’enfant, son 25ième anniversaire et sa mise en œuvre en République démocratique du Congo.

50c'est autant d'années passées par l'UNICEF en RDC à consolider son expérience
D’autant plus que l’anniversaire de la Convention coïncide au Congo avec le 50e anniversaire de la présence de l’UNICEF dans le pays. L’occasion de faire un bref aperçu de la situation des enfants au Congo avec la Représentante de l’UNICEF en RDC, Barbara Bentein, qui après trois années de travail sans relâche quittera le pays dans quelques jours pour prendre sa retraite.

25 années de défis et de progrès en RDC

La récente Enquête démographique et de santé (EDS 2013-2014) met en évidence des progrès notoires au niveau de l’enfance au Congo, entre autres une réduction substantielle de la mortalité infantile. Aujourd’hui la mortalité chez les enfants de moins de cinq ans est de 104, contre 200 en 1989 lorsque la Convention fut adoptée par l’Assemblée générale des Nations Unies.

80%des enfants vont à l'école contre 59% il y a 25 ans
Une amélioration est aussi à noter au niveau de la scolarisation. Il y a vingt-cinq ans, 59% des enfants en RDC trouvaient le chemin de l’école. Aujourd’hui, ce nombre est passé à 80%. Derrière ces statistiques se cachent des disparités importantes, entre les zones rurales et urbaines et entre les différentes provinces du pays.

« Notre ambition doit être d’atteindre tous les enfants avec nos programmes de santé et d’éducation et cela sans aucune exception », précise Barbara Bentein.

barbara

 Certains indicateurs concernant l’état des enfants congolais se sont à peine améliorés les dernières années. Le taux d’insuffisance pondérale est passé de 28%  en 1990 à 23% en 2014. L’accès aux toilettes et à l’eau potable a également connu de faibles progrès.  Dans le domaine des droits à la protection, le nombre d’enfants enregistrés à la naissance a même diminué lors de la dernière décennie. Enfin, bien que le droit à la participation des enfants à la société soit de plus en plus accepté, on est loin d’une généralisation de la participation dans tous les domaines qui touchent à l’enfance.

Face aux défis qui restent à relever, Barbara Bentein, Représentante de l’UNICEF en RDC, souligne : « Il est important de mettre en place une approche ‘droits’ dans notre travail pour les enfants et d’œuvrer pour que tous les droits de l’enfant, qui sont interdépendants, soient pris en compte. Ceci est essentiel pour rendre nos interventions durables. »

barbara 2Ensemble pour la réalisation des droits de chaque enfant

Saisissons la date anniversaire de la Convention comme un moment clé pour accroître notre attention à la cause des enfants en République du Congo. C’est de notre devoir.

L’UNICEF continuera d’être au côté du gouvernement de la République démocratique du Congo dans la mise en œuvre de la Convention. L’UNICEF appelle tous les acteurs de développement et de l’action humanitaire à renforcer les partenariats existants, pour que chaque enfant en RDC puisse jouir de ses droits et participer à la construction d’un pays stable et prospère.

Barbara Bentein :« Assurons-nous que dans 25 ans les enfants d’aujourd’hui nous soient reconnaissants de leur avoir garanti la possibilité de grandir en bonne santé, avec une bonne éducation et libres de toute forme d’abus et d’exploitation. »

The following two tabs change content below.

Yves Willemot

Yves Willemot est le chef de l’Équipe InfoCom de l’UNICEF RDC. Plus que tout, ce qui est important pour lui c'est d'être "tous ensemble pour les enfants".

Yves Willemot is Head of the UNICEF DRC InfoCom Team. More than anything, he believes that the most important is to "be together for the children".

Histoires connexes

Pas d'histoires connectées trouvés.

Laisser un commentaire