Ebola dans la province du Nord Kivu : la situation au 3 août 2018

© Ministère de la Santé

Découvrez les dernières informations sur la crise d’Ebola dans la Province du Nord Kivu et la réponse du Gouvernement, de l’UNICEF et de leurs partenaires pour contrôler l’épidémie.

Faits saillants

Le ministre de la Santé a déclaré une épidémie de Maladie à Virus Ebola le 1er août 2018, suite à la confirmation de quatre cas d’Ebola dans la zone de santé de Mabalako sur le territoire de Beni, province du Nord-Kivu, à l’est de la RDC.

Au 3 août 2018, 49 cas au total avaient été signalés dans 7 zones sanitaires de deux provinces, à savoir cinq zones sanitaires (Beni, Butembo, Oicha, Musienene et Mabalako) dans la province du Nord-Kivu; et deux zones de santé (Mandima et Mambasa) dans la province d’Ituri.

Le territoire touché est touché par des conflits armés et fait face à des problèmes de sécurité.

Il s’agit de la première épidémie d’Ebola signalée dans cette partie du pays et de la 10ème épidémie connue en RDC.

Le 2 août 2018, une mission de haut niveau composée du Ministre de la santé, du Gouverneur du Nord-Kivu, du Représentant de l’OMS, Représentant adjoint de l’UNICEF, du DSRSG de la MONUSCO, des Coordonnateurs humanitaires adjoints et d’un représentant de la Banque mondiale s’est rendue à l’épicentre de l’épidémie pour évaluer la situation sur le terrain et pour organiser la réponse.

Une équipe multidisciplinaire de l’UNICEF, composée de deux spécialistes de la santé, de deux spécialistes du C4D, de deux spécialistes WASH, d’un spécialiste de la sécurité et d’un chauffeur, est déjà déployée à Beni dans le cadre de la première équipe d’intervention.

Chiffres clés

  • 49 cas suspects rapportés  (Ministère de la Santé, 3 août 2018)
  • 4 cas confirmés GeneXpert (Ministère de la Santé, 1 août 2018)
  • 28 décès enregistrés (Ministère de la Santé, 03 août 2018)

>> Rapport complet

The following two tabs change content below.

Yves Willemot

Yves Willemot est le chef de l’Équipe InfoCom de l’UNICEF RDC. Plus que tout, ce qui est important pour lui c'est d'être "tous ensemble pour les enfants".

Yves Willemot is Head of the UNICEF DRC InfoCom Team. More than anything, he believes that the most important is to "be together for the children".

Histoires connexes

Pas d'histoires connectées trouvés.

Laisser un commentaire