La Suède alloue 12,2 millions de dollars américains à l’UNICEF pour la santé des enfants et des mères et pour la protection des enfants en République Démocratique du Congo

KINSHASA, 15 août 2018La Suède accorde son soutien aux programmes Santé et Protection de l’enfant de l’UNICEF en République Démocratique du Congo (RDC) dans le cadre d’un nouvel accord de partenariat d’un montant de 12,2 millions de dollars américains, signé le 8 août 2018 à Kinshasa.

Ce financement permettra aux nouveau-nés, aux enfants, aux adolescents et aux mères de bénéficier d’un appui dans le domaine de la santé pour réduire les maladies et prévenir les décès. Il contribuera également à améliorer la couverture vaccinale de certaines maladies évitables, les interventions à haut impact en faveur des adolescents, des nouveau-nés, des enfants et des femmes enceintes ainsi que les mécanismes de suivi communautaire dans les villages. Le soutien suédois prévoit aussi un appui aux enfants sortis des groupes armés. Le programme pour les enfants sortis des groupes armés permettra à des milliers d’enfants d’obtenir une aide d’urgence, de retourner à l’école ou d’apprendre une profession leur permettant de retrouver leur place dans la famille et la société.

La République Démocratique du Congo est parmi les pays ayant un taux de mortalité néonatale très élevé. En RDC, un nouveau-né sur 35 meurt avant l’âge d’un mois, ou 96.000 nouveau-nés par an. Bien que la RDC ait fait des progrès considérables en termes de réduction du taux de mortalité infanto-juvénile, qui est passé de 148 pour mille naissances vivantes en 2007 à 104 en 2017, elle compte parmi les quatre pays au monde ayant le plus grand nombre de décès néonatals. Cette situation est aggravée par les conflits et les crises qui empêchent les femmes enceintes de bénéficier des soins de santé appropriés avant, pendant et après l’accouchement.

« Le soutien de la Suède nous aidera à accorder la priorité à la fourniture de médicaments vitaux et d’équipements nécessaires à un bon départ dans la vie à chaque mère et à chaque nouveau-né » a déclaré le Dr Tajudeen Oyewale, Représentant adjoint de l’UNICEF en RDC.

Le nouvel accord de partenariat entre la Suède et l’UNICEF couvre la période 2018-2019 et prévoit également d’assurer la protection des enfants, spécifiquement les plus vulnérables et les plus exclus contre les diverses formes de violence, d’abus, d’exploitation et de négligence, surtout en situation d’urgence.

La chargée d’affaire à l’Ambassade de Suède, Helen Holm a souligné : « Ce partenariat avec l’UNICEF permettra de donner les moyens aux adolescents, aux mères et aux familles d’exiger et de recevoir des soins de qualité et va aussi donner la possibilité de soutenir les enfants touchés par des conflits armés ou autres type d’abus. »

L’UNICEF se réjouit de la collaboration qui existe entre le Gouvernement de la Suède et l’UNICEF dans la mise en oeuvre de programmes visant le bien-être des enfants, tout en insistant sur le progrès qui reste à réaliser en particulier pour les enfants affectés par les violences.

Pour plus d’information:

The following two tabs change content below.

Yves Willemot

Yves Willemot est le chef de l’Équipe InfoCom de l’UNICEF RDC. Plus que tout, ce qui est important pour lui c'est d'être "tous ensemble pour les enfants".

Yves Willemot is Head of the UNICEF DRC InfoCom Team. More than anything, he believes that the most important is to "be together for the children".

Histoires connexes

Pas d'histoires connectées trouvés.

Laisser un commentaire