Le Gouvernement de RDC vaccine 2,8 millions d’enfants contre la rougeole et 1,6 millions contre la polio à Kinshasa

Le Gouvernement de RDC vaccine 2,8 millions d’enfants contre la rougeole et 1,6 millions contre la polio à Kinshasa

WHO RDC UNICEF

COMMUNIQUÉ CONJOINT

Kinshasa, le 24 juin 2014. Le Gouvernement de la RDC, avec l’appui technique et financier de l’UNICEF, l’OMS, GAVI et des autres partenaires, a lancé le 23 juin dans la commune de Kimbanseke, une campagne de suivi contre la rougeole, couplée à celle contre la polio.  Cette campagne se déroulera du 24 au 28 juin 2014 sur toute l’étendue de la ville-province de Kinshasa.

Le but est de vacciner 2.800.000 enfants âgés de 6 mois à 10 ans contre la rougeole, tandis que 1.600.000 enfants âgés de 0 à 59 mois sont quant à eux concernés par la vaccination contre la poliomyélite. La campagne est couplée avec la supplémentation en vitamine A  et le déparasitage au mébendazole, qui ciblent respectivement 1.400.000 enfants de 6-59 mois et 1.300.000 enfants de 12-59 mois.  Au cours de cette campagne, il sera également procédé à la promotion de l’allaitement maternel pendant l’heure suivant l’accouchement ainsi qu’à l’enregistrement des naissances à l’état civil.

« Nous invitons tous les parents à amener les enfants aux sites indiqués et comptons sur l’implication de tous car la vaccination est un droit pour les enfants et un devoir pour les parents », a déclaré Mr Clément Bafida, Vice-Gouverneur de la ville-province de Kinshasa lors de la cérémonie de lancement.

‘‘La rougeole peut être évitée grâce à une vaccination sûre et efficace de tous les enfants à partir de 9 mois en routine. Aussi, il est essentiel de noter que l’atteinte d’une bonne couverture vaccinale au cours des campagnes de masse et son maintien en routine contribuent à atténuer l’ampleur des flambées épidémiques qui peuvent survenir dans le pays’’, a indiqué le Représentant de l’OMS en RDC, le Dr Joseph Waogodo Caboré.

Des campagnes intégrées

La présente campagne de vaccination de masse s’inscrit dans le cadre de la mise en œuvre du plan stratégique d’élimination de la rougeole en RDC (2012-2020), qui vise l’organisation de séries campagnes intégrées de qualité dans tout le pays en moins d’un an.

Entre les mois de septembre 2013 et mai 2014, des campagnes de suivi contre la rougeole ont déjà été organisées, couplées à l’administration du vaccin contre la polio dans huit provinces : Equateur et Province Orientale, Nord-Kivu et Sud-Kivu,  Katanga et Maniema, Kasaï-Occidental et Kasaï-Oriental. Aujourd’hui, c’est la ville-province de Kinshasa qui est concernée.  La série de campagnes intégrées clôturera avec le Bas-Congo et le Bandundu dont la vaccination de masse est prévue en juillet 2014. Les campagnes dans les 8 provinces ayant déjà été mises en œuvre, ont permis de vacciner plus de 20 millions d’enfants et l’on constate d’ores et déjà une réduction significative du nombre des cas et de décès dus à la rougeole dans ces provinces.

Tous les parents sont encouragés à amener leurs enfants de 0 à 10 ans aux sites les plus proches de leur domicile pour les faire vacciner contre ces 2 maladies et pour recevoir la vitamine A et le déparasitage

Pour la Représentante de l’UNICEF en RDC, Mme Barbara Bentein : «Ceci est encore un grand moment pour la santé publique en RDC.  La vaccination est la meilleure  intervention en termes de coût-efficacité pour éviter de nombreuses maladies et handicaps aux enfants. Il est possible de vacciner tous les enfants contre plusieurs maladies de manière sûre. Le pays, ensemble avec ses partenaires, est en train d’assurer qu’ils sont bien protégés afin de grandir et vivre en bonne santé».

La  rougeole reste l’une des maladies les plus contagieuses qui touche principalement les enfants, pouvant entraîner de sévères complications médicales. La RDC a été un des pays le plus affecté par les épidémies de rougeole : entre 2011 et 2013, près de 300.000 cas occasionnant 5.000 décès ont été enregistrés. Ces épidémies continuent malheureusement en 2014 avec près de 20.000 cas et 250 décès enregistrés pour l’ensemble du pays, mais surtout dans les provinces où les campagnes ne sont pas encore réalisées.

Pays sans polio

Depuis plus de deux ans et demi, la RDC n’a plus notifié un seul cas de poliovirus sauvage (PVS) ; le 20 décembre 2011 étant la date du dernier cas de polio détecté à Lusangi (Province du Maniema). Un résultat très encourageant, salué par les autorités sanitaires de la RDC et leurs partenaires. Il faudra cependant rester «vigilants », en raison d’un nombre d’enfants insuffisamment ou non vaccinés et la persistance des zones de santé silencieuses en surveillance des Paralysies flasques aiguës (PFA).

Il convient d’indiquer qu’après la présente campagne, les parents ayant des enfants de moins de 11 mois sont encouragés à les amener au centre de santé le plus proche pour qu’ils complètent leur calendrier vaccinal de routine.

Le financement de ces campagnes de suivi est assuré conjointement par le Gouvernement de la République Démocratique du Congo, GAVI, MRI, UNICEF et l’OMS. Les partenaires de la RDC louent les efforts soutenus du Gouvernement pour l’amélioration de la santé de la population congolaise en général et de la survie de la mère et de l’enfant en particulier, grâce à la vaccination de routine.

 

Pour des informations supplémentaires, veuillez contacter :

Dr Tiekoura Coulibaly, Point focal IVE OMS, [email protected]

Dr Moïse Désiré Yapi, Surveillance Rougeole, OMS, [email protected]

Dr Rija Andriamihantanirina, Immunization Manager, UNICEF, [email protected]

Relations Médias :

Eugene Kabambi, Communication & Plaidoyer, OMS RDC, [email protected]

Bibiane Ambongo, Spécialiste Communication, UNICEF, [email protected]

 

Photo: UNICEF RDC 2013 Diana Mrazikova

 

The following two tabs change content below.

Bibiane Ambongo

Bibiane Ambongo is a Communications Specialist at UNICEF Kinshasa, where she has worked for many years. She is particularly concerned with presenting the DRC as a country which is moving forward and finding its feet. And if children are at the heart of it all, they just have to be taken by the hand so they can reveal their talents. And Heaven knows, they have plenty!

Bibiane Ambongo est Spécialiste communication à l’UNICEF Kinshasa où elle travaille depuis de nombreuses années. Donner l’image d’une RDC qui se cherche et qui avance la préoccupe. Alors, si les enfants sont au centre de cette dynamique, il faut absolument les prendre par la main pour qu’ils révèlent leurs talents. Et Dieu sait s’ils en ont !

Histoires connexes

Pas d'histoires connectées trouvés.

Laisser un commentaire