Qu’est-ce que la participation des enfants et des adolescents ?

Depuis le dix-neuvième siècle, la place des enfants au sein de la société a beaucoup évolué. Au fur et à mesure que les enfants ont été pris en compte et reconnus, il est apparu de plus en plus évident qu’ils devaient aussi pouvoir être associés aux décisions qui les concernent. Les enfants sont des acteurs essentiels du futur monde. Les faire participer consiste à les encourager à exprimer leurs points de vue sur les questions qui les concernent et à leur en donner les moyens. Au moment de prendre des décisions, il est nécessaire de garantir la liberté d’expression des enfants et de tenir compte de leurs opinions.

En pratique, cela suppose que les adultes écoutent les enfants – en prêtant attention à leurs modes de communication multiples et variés.

Dans une société, tous les citoyens ont le droit de participer, y compris les enfants. Dès leur plus jeune âge, les enfants peuvent influencer de façon constructive le monde qui les entoure. Depuis le 20 novembre 1989, la participation a été reconnue comme un droit pour chaque enfant à travers la Convention internationale relative aux droits de l’enfant. La participation est non seulement un droit fondamental, mais elle favorise aussi la croissance et le développement des enfants et des adolescents. Lorsqu’ils ont à effectuer de véritables choix et sont pleinement impliqués dans la gestion de leur vie, ils prennent confiance, acquièrent des compétences et apprennent à protéger leurs droits.

Les décisions, qui affectent les enfants ou auront des répercussions sur leur avenir, doivent tenir compte de leur avis.

Les enfants ont des idées, une expérience et des intuitions qui enrichissent la compréhension des adultes et apportent une contribution positive aux changements. La participation des enfants est de la responsabilité de tous : Gouvernement, parents, enseignants, directeurs d’école, administration publique, magistrats, etc. La société toute entière doit accroître les possibilités de participation effective des enfants.

En adoptant la Convention internationale relative aux droits de l’enfant, la République Démocratique du Congo (RDC) a reconnu les enfants comme porteurs de droits sociaux, économiques, civils, culturels et politiques, au même titre que les adultes. Bien que la promotion des droits de l’enfant soit un élément central de l’agenda national ces dernières années, la participation des enfants n’a souvent été que symbolique. Forts de ce constat, l’UNICEF et le Ministère du Genre, Famille et Enfant de la RDC ont choisi de donner aux enfants la parole et les outils permettant de défendre leurs opinions et leurs droits.

The following two tabs change content below.

Pona Bana

Pona Bana, qui signifie « pour les enfants » en lingala, est le blog des jeunes en République Démocratique du Congo. Lieu d’échange et d’information, Pona Bana est également un instrument pour encourager la participation des enfants.
C’est la minorité qui défend la majorité

C’est la minorité qui défend la majorité

6 octobre 2017 Aucun commentaire sur C’est la minorité qui défend la majorité

L’enfant doit être au centre de la défense de ses droits. Et pourtant, la participation des enfants de la République Démocratique du Congo dans les questions qui les concernent est loin d’être une réalité. Pour inverser la tendance, nous, 23 enfants de la Province de l’Ituri, avons participé à la formation des Enfants Reporters.