Enfants Reporters

L’UNICEF, en appui au gouvernement congolais, donne la parole aux jeunes en RDC pour qu’ils défendent les droits de l’enfant et soient acteurs des décisions qui les concernent.

LES DROITS DE L'ENFANT
IMG_0240

Bien que la promotion des droits de l’enfant soit un élément central de l’agenda national ces dernières années, la participation des enfants n’a souvent été que symbolique. Forts de ce  constat, l’UNICEF et le Ministère du Genre, Famille et Enfant de la RDC ont choisi de donner aux enfants la parole et les outils permettant de défendre leurs opinions et leurs droits.

DES ENFANTS DE 12 A 17 ANS DE TOUTES LES ORIGINES SOCIALES

IMG_0404Agés de 12 à 17 ans, les Enfants Reporters sont des filles et des garçons de toutes les origines sociales qui proviennent d’organisations œuvrant pour la protection, l’éducation, la santé et la participation des enfants en RDC.

Les « Enfants Reporters » sont formés afin qu’ils prennent conscience de leurs droits et qu’ils soient en mesure de livrer leur vision sur les problèmes qu’ils rencontrent. Ils sont initiés à la Convention relative aux Droits de l’Enfant(CDE). Des ateliers pratiques et des jeux sont organisés afin de leur permettre de comprendre tous les enjeux liés aux droits de l’enfant.

Des formations permettant de comprendre et maitriser les techniques journalistiques de base sont organisées. Les enfants apprennent à maîtriser des outils de plaidoyer – vidéos, photos, jeux publics, écriture d’articles. Ces formations sont dispensées par un réseau de journalistes et des membres de l’équipe UNICEF RDC.

DEFENDRE SES DROITS ET EXPRIMER SON OPINION

Le programme « Enfants Reporters » offre aux participants la possibilité de défendre leurs droits en créant un environnement qui leur permet d’exprimer leurs inquiétudes, leurs idées, leurs recommandations et d’être entendus par les décideurs et les responsables à tous les niveaux. L’importance ainsi donnée à leur opinion renforce la dignité, la justice, l’équité et l’égalité en plaçant les intérêts des enfants au cœur des agendas de la citoyenneté.

29

Les enfants reporters de Goma

PRES DE 500 ENFANTS REPORTERS FORMES DANS LES 11 PROVINCES DE RDC

IMG_0795UNICEF a travaillé en partenariat avec le Ministère du Genre, Famille, Enfants de la RDC afin que le programme soit mis en place dans les 11 provinces du pays. Depuis 2007, près de 500 enfants ont participé au programme et ont reçu une formation de base en production audiovisuelle et en techniques de plaidoyer pour la défense des droits de l’enfant.

Certains se découvrent une vocation pour le journalisme, le travail humanitaire ou le droit. Les compétences acquises et l’ouverture d’esprit que ce programme offre aux enfants est quoi qu’il en soit une formidable ouverture sur leur pays, ses problèmes, les solutions qui peuvent être apportées.

Interrogés, la plupart des enfants reconnaissent que maintenant qu’ils connaissent leurs droits, il est de leur responsabilité de respecter ceux de leurs propres enfants et des enfants qu’ils côtoieront au cours de leur existence.

Tout l’intérêt de ce programme réside dans le regard qu’un enfant peut porter sur ses propres problèmes. Ils sont souvent exclus des décisions qui les concernent alors qu’il apparait évident qu’ils doivent être associés à la construction d’une société plus juste et plus respectueuse de ses enfants.

UNE EMISSION TV, DES VIDEOS ET DES ARTICLES POUR DES RESULTATS CONCRETS
3

Sur le plateau de “La voix de l’enfant”

En 2009, les enfants reporters de Matadi ont découvert que dans les écoles spécialisées pour les sourds et muets, les parents devaient payer les salaires des enseignants. En se fondant sur le droit des enfants à recevoir une éducation gratuite et de qualité, les Enfants Reporters ont réussi leur plaidoyer auprès du Gouverneur et le salaire des enseignants a été inclus dans le budget 2010.

En Octobre 2012, le Sommet de la Francophonie s’est tenu à Kinshasa. A cette occasion, les Enfants Reporters ont pu parler avec plusieurs membres du Parlement de la RDC et les ont alerté sur le non-respect des droits de l’enfant dans leur pays. Ils ont également organisé des jeux de plaidoyer pour informer les autres enfants sur leurs droits.

 L’une des enfants reporters, Eunice, a été invitee au Sommet de l’Union Africaine à Addis Abeba où elle a représenté les enfants d’Afrique Centrale devant les leaders africains. A cette occasion elle a écrit un discours  remarqué appelé « Nous, Enfants Africains » dans lequel elle a rappelé le droit de l’enfant à la survie, liberté d’expression, éducation, santé et a appelé à une stratégie pour prévenir les conflits armés qui affectent les enfants.IMG_0420