Olivier et Héritier travaillent pour préparer leur rentrée scolaire

Rentrée scolaire difficile pour deux adolescents de Bunia

Rentrée scolaire difficile pour deux adolescents de Bunia

ENFANTS REPORTERS A l’issue de la formation des enfants en technique de collecte et de traitement de l’information organisée par l’UNICEF  du 24 au 27 août 2017, nous avons effectué une descente sur le terrain dans la ville de Bunia afin de lier la théorie à la pratique. Nous avons rencontré Héritier et Olivier, deux adolescents qui préparent leur rentrée scolaire dans une station de lavage de motos. Découvrez leurs témoignages et leurs vœux pour l’éducation.

Travailler dur pour la rentrée scolaire

Héritier, 16 ans, est né dans une famille de quatre enfants. Depuis quelques années, ses parents ne vivent plus ensemble. Pour préparer la rentrée scolaire, il travaille dans une station de lavage de  motos et de véhicules. « Étudier sans le soutien de ses parents est un véritable calvaire. C’est ça qui m’emmène à travailler pendant les vacances pour acheter les fournitures et payer les frais scolaires ».

Baisser les frais scolaires pour favoriser l’éducation pour tous

Malgré son endurance au travail et son enthousiasme pour les études Héritier a du mal à payer les frais scolaires. « L’année passée nous avons payé 12$ par trimestre. C’est un montant trop élevé par rapport à ce que je gagne. Je veux que le gouvernement rabaisse les frais scolaires pour permettre à ceux qui n’ont pas de moyens de bien étudier » a-t-il plaidé.

Héritier n’est pas seul dans cette situation. Olivier, 17 ans, est en 4e des Humanités pédagogiques. Il travaille avec Héritier dans la même station de lavage de motos. « J’ai besoin de petits moyens pour subvenir à mes besoins et surtout préparer la rentrée scolaire ; c’est ce qui justifie ma présence ici. La vie est difficile ; mes parents ne possèdent pas grand-chose pour s’occuper de moi.»

De nombreux enfants privés de leur droit à l’éducation

Olivier indique que dans son quartier, beaucoup de jeunes ne fréquentent pas l’école à cause de  la pauvreté des parents. Devant cette situation, Olivier demande aux jeunes de son âge de ne pas croiser les bras. « Même si nous sommes méprisés par certains de nos camarades à cause du travail que nous faisons, nous devons nous assumer. Nous devons faire quelque chose pour nous prendre en charge et préparer notre avenir » a-t-il souligné.

Olivier rêve de devenir Ingénieur en construction bien qu’il étudie la Pédagogie«Mes parents m’ont orienté en Pédagogie. Mais je veux devenir Ingénieur. J’essaie déjà d’apprendre la maçonnerie pendant mes vacances » 

Comme pour Olivier et Héritier, l’éducation est primordiale pour tous les enfants de l’Ituri. Nous, Enfants Reporters de Bunia, demandons donc aux parents et aux autorités de la province de faire respecter le droit à l’éducation pour chaque enfant. Car un adage dit : « On ne récolte que ce que l’on a semé ».

The following two tabs change content below.

Enfants Reporters Ituri

Suite à leur initiation à l'écriture de blogs, les Enfants Reporters de Bunia vous proposent leurs premiers articles.

After a blog writing workshop, the Young Reporters of Bunia are pleased to share their first papers.

Laisser un commentaire