crossorigin="anonymous" integrity="sha256-00ZHVtB05zhS034zxRE/UJFzFiDsBCmRenTx1qgNAtU="
Adonis Kandingu est enfant reporter de Lubumbashi, province du Haut-Katanga.

Je suis Adonis Kandingu, enfant reporter de Lubumbashi, et j’ai 16 ans. A l’occasion de la célébration de la journée nationale de l’enseignement le 30 avril dernier à Lubumbashi, j’ai rencontré deux jeunes demoiselles à l’école Malaïka. En fait, ces deux filles ont un talent exceptionnel et elles ont rendu cette journée agréable.

 

Gracia et Alima sont DJ. C’est la première fois que je rencontre des filles qui font ce boulot. Souvent, les DJ sont des hommes. Gracia et Alima ont 15 ans et sont passionnée de musique. Elles savent surtout comment enchaîner les chansons pour maintenir les gens sur la piste de danse.

Lorsque je les vois, je suis un peu surpris de voir deux filles dans un endroit où on voit souvent des hommes. Elles sont juste douées. Déjà là, je confirme qu’il n’y a pas de métiers réservés exclusivement aux hommes. En fait, le fait d’être femme ne leur a pas empêché de développement leur talent et suivre leur passion.

Les enfants dansent sur la piste(@ponabana)

 

Ces filles DJ, m’ont impressionné par leur créativité, leur maîtrise des platines et leur capacité à faire vibrer la foule. Leur énergie est contagieuse. Lorsqu’elle enchaîne les tubes, je sens qu’elles ont non seulement la maîtrise du rythme, en plus, elles savent mettre au bon moment les chansons qui font danser. Quand on s’est mis sur la piste, on a tous oublié qui mettait la musique.

 

Le talent, juste le talent

Au-delà de leur talent indéniable, ces filles DJ m’ont également inspiré par leur détermination à briser les stéréotypes et à s’imposer dans un milieu souvent considéré comme masculin. Leur présence sur scène était un véritable symbole de l’égalité des genres et de l’importance de la diversité dans plusieurs domaines de la société.

 

Cette rencontre m’a rappelé que la musique est un langage universel qui transcende les barrières culturelles et sociales. Elle m’a également rappelé l’importance de soutenir et d’encourager les talents émergents indépendamment des origines ou du genre.

 

J’ai partagé avec les filles DJ un moment inoubliable. Leur passion et leur talent resteront gravés dans ma mémoire comme un témoignage vibrant de la diversité et de la richesse du monde de la musique.