Un concours pour soutenir les droits de l’enfant en RDC

droits de l'enfant en RDC
JEUNE REPORTER
 – L’UNICEF a organisé un concours d’art pour les artistes de l’Académies des Beaux-Arts à l’occasion de son 70ème anniversaire. Ce concours visait à représenter les droits de l’enfant en RDC à travers des œuvres artistiques.

Des artistes engagées pour les droits de l’enfant en RDC

A l’issu du Concours, il y a eu cinq gagnants, une remise de prix et de certificat. Le grand gagnant de ce concours fut Achille KATEMO, étudiant en deuxième année de graduat en peinture suivi d’Arnold OLEKO  de la même promotion qui nous a expliqué que son œuvre représente l’importance de l’enfant dans le monde.

Le troisième, Jordanne BOPUKU est un étudiant de troisième année de peinture. Ensemble, ils forment le trio de grands de ce concours.

Dans le but d’encourager le travail fourni par les autres participants, deux élèves de l’Académie ont reçu des prix d’encouragement. Le premier ut remis à un élève de quatrième des humanités appelé MUGISHO Masirika dont l’œuvre symbolise le développement de l’enfant. Le second était KAPESA qui n’était malheureusement pas présent.

Des droits de l’enfant à des œuvres d’arts

Je trouve cette idée géniale d’associer  la peinture aux droits de l’enfant, parce que la peinture attire plus facilement l’attention et il est donc facile d transmettre un message par ce biais.

Ce qui m’a vraiment plu c’est qu’il y a eu une totale liberté dans la conception des œuvres. Je pense que les messages transmis par les peintres à travers leurs tableaux seront mieux compris parce qu’ils se sont exprimés librement.

L’activité a été clôturée par la lecture du discours de la représentante de la ministre du genre Famille et enfant. Les participants ont ensuite été conviés à un cocktail et une photo de famille a été prise.

Photo: UNICEF RDC 2017 Eunice Muba 

The following two tabs change content below.

Eunice

Eunice a 16 ans et elle est Enfant Reporter de Kinshasa. Elle a représenté les enfants d’Afrique Centrale devant les leaders Africains au Sommet de l’Union Africaine à Addis Abeba en 2012. Dans son discours, elle a rappelé les droits de l’enfant à la survie, la liberté d’expression, l’éducation, la santé et a appelé à l’élaboration d’une stratégie pour prévenir les conflits armés qui affectent les enfants. Pourquoi enfant reporter? “Parce que je veux faire de mon pays un meilleur endroit où les enfants pourront vivre”.

Eunice is 16 years old and she is a Young Reporter in Kinshasa. She represented Central Africa’s children at the African Union Summit in Addis Ababa in 2012. In her speech to African leaders, she recalled children’s rights to survival, freedom of expression, education, health and called for a strategy to prevent armed conflicts which affect the child. Why youth reporter? “Because I want to make my country a better place for children to live.”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Pin It on Pinterest

Share This