Hier, enfant soldat, aujourd’hui mécanicien professionnel

Hier, enfant soldat, aujourd’hui mécanicien professionnel

Bukavu, République Démocratique du Congo, 10 septembre 2015 – A l’âge de 13 ans, Simon a été enrôlé dans un groupe armé. Pendant quatre ans, il a vécu une vie pénible. Aujourd’hui à 19 ans, Simon est un bon mécanicien dans un atelier professionnel à Bukavu. «  Pendant toutes ces années, j’ai souffert ; j’ai été souvent fouetté. J’ai pillé les biens d’autrui. Là-bas, je n’avais même pas un lit où dormir », me dit Simon.

La plupart du temps, ce sont les enfants associés aux forces et groupes armés qui sont positionnés au premier rang sur le champ de bataille. Un jour, pendant une bataille, Simon avait été pris en otage par l’armée régulière et a ainsi trouvé sa chance de quitter ce cauchemar.

« Comme nous n’avions plus de munitions, nous étions en débandade. C’est là que j’ai été capturé par l’ennemi avec trois autres enfants. Ils nous ont conduits auprès du chef d’état-major, puis un avion de la MONUSCO est venu nous prendre pour nous amener à Bukavu », poursuit le jeune Simon.

Après tous les processus de vérification pour la démobilisation des enfants de forces et groupes armés, Simon a été admis au centre d’apprentissage que gère la Fondation Solidarité des Hommes (FSH), partenaire de l’UNICEF depuis une vingtaine d’années, dans la protection et la promotion de droits des enfants au Sud-Kivu.

« Grâce à l’appui de notre partenaire UNICEF, nous avons facilité le processus de démobilisation de Simon. Pendant la phase transitoire, après orientation, il a bénéficié de 6 mois de formation en mécanique professionnelle. Après la formation, nous avons négocié pour lui un stage dans une entreprise ici à Bukavu », explique Monsieur Fernando Nkana wa Katamba, Directeur exécutif national de FSH.

L’armée n’a pas tout pris à Simon, il a gardé son intelligence.

Aujourd’hui, il se distingue dans son apprentissage. L’entreprise de vente et réparation automobile qui l’avait pris pour son stage, n’a pas hésité à l’embaucher comme mécanicien. « Après la formation, j’ai obtenu mon brevet avec 78%. L’entreprise où j’ai été affecté pour le stage m’a engagé et ce travail m’aide énormément. Je ne pense plus à cette ancienne vie de vagabondage », dit-il avec fierté.

En ce jour, au centre FSH, 166 enfants suivent la formation professionnelle, dont 101 garçons et 65 filles, dont l’âge varie entre 15 et 19 ans. FSH y organise des filières telles que la coupe et couture, le tricotage, la broderie, la mécanique automobile, la menuiserie, l’ajustage et soudure et l’art culinaire.

L’UNICEF soutient FSH avec un appui financier et technique mais aussi avec un renforcement des capacités sur les notions de prise en charge transitoire des enfants. Marie Diop, spécialiste protection à l’UNICEF Zone-Est RDC, a exprimé sa satisfaction à l’égard du travail de la Fondation Solidarité des Hommes.

« Je suis très satisfaite du type de formations que FSH donne aux enfants, filles et garçons. Je suis aussi très contente du fait qu’ils placent les enfants dans des structures qui vont les garder par la suite. Cela facilite une bonne intégration des enfants », dit Marie Diop.

Simon rêve d’avoir sa propre entreprise afin d’aider les autres enfants en situation de vulnérabilité. « Ma vie actuelle est très différente de celle d’avant. Grâce à ce travail, je vole aujourd’hui de mes propres ailes. D’ailleurs, j’aimerais avoir mon propre travail qui me permettra d’aider ces enfants qui déambulent dans la ville », me confie Simon avec certitude.

Découvrez le témoignage de Simon dans cette vidéo :

©UNICEF RDC/2015/Batumike
À propos de l’UNICEF
L’UNICEF promeut les droits et le bien-être de chaque enfant, dans tout ce que nous faisons. Nous travaillons dans 190 pays et territoires du monde entier avec nos partenaires pour faire de cet engagement une réalité, avec un effort particulier pour atteindre les enfants les plus vulnérables et marginalisés, dans l’intérêt de tous les enfants, où qu’ils soient. Pour en savoir plus sur l’UNICEF et son action : www.unicef.org/french
Inscrivez-vous à notre Newsletter hebdomadaire pour rester informé sur les actions de l’UNICEF RDC et ses partenaires en faveur des droits des enfants. Suivez-nous aussi sur Facebook et Twitter !

The following two tabs change content below.

Kelvin Batumike

Kelvin Batumike est un consultant en Communication et Plaidoyer au bureau de l'UNICEF à Goma et est un défenseur des droits de l’enfant depuis son plus jeune âge. Ancien Enfant Reporter, il a ensuite été Chef du Département de Communication, Education et Formation à l’Observatoire des Droits Humains. Vidéaste, Opérateur Culturel et passionné par la Communication et les Arts, il est aussi le fondateur du Centre Créatif Kivu Youth Entertainment et s'est donné pour mission de promouvoir les jeunes et leurs talents afin de leur permettre de prendre leurs responsabilités pour le développement de la RD Congo.

Kelvin Batumike is a Communications and Advocacy consultant at the UNICEF Goma Office and has been an advocate for children’s rights since a very young age. A former Young Reporter, he was then Head of the Department for Communication, Education and Training at the Observatory for Human Rights. As a videographer, cultural operator and being passionate about communication and art, he is the founder of the ‘Kivu Youth Entertainment’ Creative Centre and has taken it upon himself to promote young people and their talents so as to enable them to assume their responsibilities for the development of the DR Congo.

Laisser un commentaire