COVID-19 : qu’en est-il des enfants qui vivent dans la rue ?

Le coronavirus (COVID-19) n’est pas une imagination chers amis, c’est une réalité à laquelle le monde entier fait face aujourd’hui. Notre pays, la République Démocratique du Congo, n’est pas épargnée. Durant la période de confinement, j’avais une maison pour me sentir en sécurité, mais qu’en est-il des enfants sans abris ?

Des enfants livrés à eux-mêmes pour survivre

Je vais vous parler d’une rencontre que j’ai faite dans la ville de Bukavu. Benjamin, David, et Nabintu (9 ans, 11 ans et 13 ans) sont trois jeunes qui passent leurs journées au marché pour chercher du travail.

« C’est dur survivre pendant cette période difficile liée au coronavirus car nous n’arrivons pas à gagner de l’argent », explique l’un des trois enfants. « Même les personnes qui nous aidaient avant ne le font plus car elles ne travaillent plus ».

Pour survivre, ces enfants transportent parfois des poubelles ou lavent des véhicules. Alors qu’ils devraient porter un masque pour se protéger du coronavirus, ils ne peuvent pas le faire car ils n’ont pas d’argent pour en acheter.

« Je ne suis pas fière de mener cette vie, mais j’en suis contrainte », explique Nabintu, la fille du groupe.

Ces enfants doivent bénéficier d’une aide spéciale

En tant qu’Enfant Reporter, je demande à l’Etat de mettre en place des mesures pour aider ces enfants et qu’ils puissent bénéficier de leurs droits, comme tous les autres enfants. Conformément à l’article 20 de la Convention Internationale des Droits de L’Enfant qui stipule que tout enfant qui est privé de son milieu familial a droit à une protection et une aide spéciale de la part de l’Etat.

Je demande aussi à toute personne de bonne foi d’aider les enfants les plus démunis.

The following two tabs change content below.

Pascaline K

Pascaline est une Enfant Reporter de la ville de Bukavu au Sud-Kivu.

Related Posts

No related posts found.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *